• Retours majeurs, horoscope

    Voici les retours majeurs, qui concernent les axes des signes :

    Bélier/Balance :

    Jusqu'en juin 2024, Uranus est sur ou opposé à votre signe solaire/lunaire, ce qui implique une révolution nécessaire à vos idées : Uranus "détruit" pour forcer à reconstruire autrement, c'est un astre évolutif, mais cela passe par l'acceptation du chaos, une phase psychologique, d'introspection sur sa petite enfance. Le positif ne vient que du fait de "faire mourir son égo", pour écouter l'autre, suivre ses conseils, monter un projet en commun.

    Taureau/scorpion :

    Jusqu'en novembre 2019, Jupiter est ou opposé à votre signe, ce qui peut signifier les 2 penchants de Jupiter : soit accepter de faire mourir l'ancienne vie, pour accepter d'en vivre une nouvelle (en général, l'acceptation d'une histoire d'amour), soit s'accrocher à l'ancienne vie, et donc être comme mort intérieurement, car on n'a pas saisi la "chance" jovienne permise par cette "mort de l'ancien". Ensuite, il faut se préparer, car en fin 2023, Jupiter revient sur votre axe (en taureau), et surtout Uranus va venir révolutionner votre vie pour des années, après avoir fait suer les bélier/balance.

    Gémeaux/sagittaire :

    Pluton fait chier depuis 2005, Saturne fait chier depuis début 2018, et en octobre Jupiter vient se joindre au bordel pour que ces signes connaissent le pic d'emmerdement astral. Mais bonne nouvelle, enfin, Saturne va en capricorne en janvier 2020, avant que Pluton file vers le capricorne en janvier 2021, stagnant tout 2020 en fin de signe. Ensuite, le pire astral sera ENFIN passé, la fin d'un cycle de 16 ans plutonien, ouf !

    Cancer/Capricorne :

    Chacun son tour, après les énergies néfastes qui ont touché l'axe précédent, préparez vous à la tempête énergétique, d'abord Saturne en janvier 2020, Jupiter en octobre. Quand à Pluton, elle stagnera dans ce signe de 2021 à février 2040, soit 19 ans de pourrissement. Cet astre ne fait qu'utiliser les peurs, les croyances et les névroses du natif, ainsi qui travaille sur celles ci n'offre pas de "nourriture" utilisable pour Pluton. Croyez en mon expérience, c'est quand j'ai affronté mes peurs que j'ai pu "affamer" Pluton, qui me "vampirisait" depuis 2005.

    Lion/Verseau :

    L'axe chanceux, pas de Jupiter en vue avant novembre 2021, pas de Saturne avant janvier 2023, seul Neptune vient jouer sur ce signe, apportant un "atout" qui est néanmoins nuancé par les cycles de Mars, Mercure et Vénus, et justement ces 3 planètes concernent actuellement cet axe, petit moment paradoxal pour animer les natifs avant janvier 2020 (Vénus en verseau) et en mai-juin 2020, Mars sera en verseau pour rompre la "monotonie".

    Vierge/Poissons :

    Depuis la sortie d'Uranus de l'axe, les cycles majeurs sont plus "tranquilles", là encore, comme pour le lion et verseau, ce sont Mars et Vénus qui vont jouer les troubles fête, d'abord Vénus depuis ce début septembre, et Mars du 26 septembre au 11 novembre, c'est là aussi pour vous forcer à revoir votre conception du travail, votre rapport à la Nature, vos connaissances. Ensuite, il faudra attendre février 2020 et juillet 2020 pour que ces 2 planètes viennent bousculer les énergies des natifs, en bien ou en mal selon la maison natale du Soleil/Lune.

    Retours majeurs, horoscope

    « Capricorne, cas d'écoleVerseau, cas d'école »

    Tags Tags : , , ,