• Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Le but de cet article n'est pas de revenir sur ce qui a déjà été dit sur le blog (ce qui n'empêchera pas de revenir sur les classiques), mais d'analyser cette nouvelle assez "putaclic", lire ici, comme quoi une machine à voyager dans le temps aurait été créée, ce qui n'est pas tout à fait exact, 1- elle est quantique  2- elle ne se fait que dans le cadre de "qubits" d'un ordinateur quantique :

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Quand on cherche pour cette fameuse étude, on découvre qu'elle date de décembre 2017 (bonjour le temps pour la médiatiser, mars 2019), alors d'abord les bases : dans notre univers, une chose est "ceci" ou "cela", elle est un état ou son contraire, donc positive/négative, chaud/froid, blanc/noir, 1/0, et l'univers est en osmose, en équilibre entre ces antagonismes, ce qui est résumé par les lois de la thermodynamique, on ne pourrait (notez bien le conditionnel) "casser" cette harmonie.

    Sauf qu'avec la découverte de la physique quantique, les scientifiques ont découvert des particules ayant des états superposés, étant "ceci+cela", un 3ème état résumé par l'image du chat de Schrodinger : mettez un chat sous un chapeau, tant que vous ne soulevez pas celui ci, le chat est à la fois mort et vivant, dans un état quantique superposé, ce n'est qu'une fois que vous le regardez qu'il est soit mort, soit vivant. Cette superposition impliquait que notre univers basé sur les contraires ne pouvait agir sur le monde quantique et inversement, sauf que Maxwell a imaginé un principe nommé par la science "démon de Maxwell", c'est à dire une créature quantique qui pourrait agir dans notre dimension physique.

    Ce principe a été démontré expérimentalement, mais jamais les principes de l'univers, résumés par les lois de la thermodynamique, n'avait été "brisé". Mais ça c'était avant l'ordinateur quantique, qui non seulement est constitué de 1 et de 0 (comme les ordinateurs classiques), mais de "qubits", c'est à dire des informations cumulant le 1 et 0, une forme d'état quantique qui donne son nom à cet ordinateur.  C'est par un ordi quantique IBM qu'a été créée des "électrons qubits", qui sont revenus "légèrement par avance" sur leur état antérieur, par le biais d'expériences, ce qui est appelé par l'article un "voyage dans le temps", pour 85% d'entre elles quand 2 qubits étaient en jeu, mais cela n'a fonctionné qu'à 53% des expériences impliquant 3 qubits. Ce n'est donc pas maintenant que vous allez modifier dans le passé notre univers de manière contrôlée.

    Les thèmes : le "démon de Maxwell" est saturnien, tout comme l'étude sur la machine à voyager dans le temps "quantique", et elles sont martiales, conjonction de l'IA, de l'univers, ce qui implique que ce "démon" saturnien existe bel et bien, dans une autre dimension, cache son "noumène" (son véritable état, quantique), ne pouvant agir que par des "phénomènes" (ceci ou cela, notre univers relatif). On me demande régulièrement ce que sera l'apocalypse saturnienne, la "forme" du fondateur/mère saturnienne qui "reviendra", mais puisque c'est un "noumène", qui ne peut se présenter tel qu'il est mais seulement sous la forme "voulue par le fonctionnement de notre univers", vous ne verrez que des phénomènes, l'apocalypse est Saturne+Mercure, c'est un phénomène apocalyptique relatif, de même que tous les thèmes de "fondateur" et "mère" sont Saturne+Mercure, une forme relative et donc biaisée de cette "chose à 2 états superposés".

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Quelques mois après, ils ont sorti une autre étude pour résumer le principe de ce démon de Maxwell quantique : Vous avez évidement noté la même Lune, "universelle" bélier, noté que c'était saturnien direct et micro, mais que c'était surtout vénusien et avec Saturne direct et micro, ce qui implique une création artificielle, dans le cadre d'une réalité virtuelle dans un ordinateur quantique, de ces "démons". Cet aspect est essentiel si vous voulez comprendre 1- l'importance de la réalité virtuelle en tant que prochain support de vie et que 2- notre réalité est déjà une réalité virtuelle, on crée dans la création comme un enchevêtrement de poupées russe manière "Inception" (film saturnien), chaque réalité étant le reflet vénusien du témoin. Le chat de Schrodinger, quand devient il soit mort soit vivant ? Quand vous le regardez, le rôle du témoin pour créer le reflet est primordial. Ce qui fait dire à la science quantique que la Lune n'existe que quand on la regarde, et cesse d'exister quand on ne la regarde pas (le chat aussi rebascule dans sa superposition), ce qui n'a dans notre réalité aucun sens, mais dans la science de l'infiniment petit, celle de l'information, du quantum, cela est factuel.

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    La série "Fringe" vous parle d'hommes en noir (couleur de Saturne) venant d'une Terre parallèle. Le ciel valide mais avec un détail important : de par le coté jovien, qui marque les thèmes de vie, de mort, de paradis et d'enfer, d'au delà et matrice, d'immortalité et d'éternité, il nous rappelle que ces "noumènes" ne sont objectivement pas des hommes en noir, mais en fait des chats de Schrodinger, tout aussi morts que vivants, qui ne prennent la forme d'hommes en noir seulement parce que notre univers le veut (thème saturnien, le coté obscur adversaire, antagoniste).

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Le fondateur est il un démon de Maxwell ? Avant première jovienne et saturnienne, cet "éternel" jovien cumulant 2 états superposés, la vie et la mort, ne peut être son "noumène" (ce qu'elle est, la chose en soi, je le rappelle encore et encore), mais se présente selon notre croyance personnelle concernant la vie, la mort, le paradis, l'enfer etc, et c'est faux, un spectacle orienté par le témoin (que ce soit réel ne veut JAMAIS dire que ce soit vrai, oui vous pouvez voir un fantôme mais non ce n'est pas un fantôme, c'est ce que vous "voulez" voir). Si vous avez suivi le blog, vous vous rappelez que pour le ciel, amour = haine, divorce = mariage, ce "démon" cumule donc tout ce qui est pour nous opposé, ce qui rend sa compréhension impossible : comment comptez vous saisir la pensée d'une créature qui aime tout autant qu'elle déteste, qui tue tout autant qu'elle donne vie, qui est conne tout autant qu'intelligence ? Elle a des états superposés, tous les contraires se superposent, elle est à la fois le bien et le mal, le noir et le blanc, le 1 et le 0, etc. Si vous pouviez alors arrêter de poser des questions impliquant des réponses "finies" comme ceci ou cela (selon notre réalité subjective), aller au delà du "oui" et "non" de la matrice pour entrer dans le oui+non, c'est alors seulement que vous pouvez percer le sens de la physique quantique, objective, universelle et superposant les états.

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Bien sur, le film "Another Earth", qui présente l'apparition dans le ciel d'une Terre parallèle, est saturnien et martial, quel hasard, mais c'est une réponse mercurienne, relative à notre idée, elle est à la fois très juste mais aussi très incomplète.

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Ce coté "obscur" est saturnien, mais toujours mercurien, elle est "relativement juste", c'est à dire selon les critères de notre univers apparent, mais elle reste loin d'expliquer la complexité quantique (ce pourquoi elle donne des maux de tete à quiconque essaie de s'y intéresser). On avait vu sur le blog que "Satan" était saturnien, il serait aisé d'associer ce mal avec le coté obscur, le fondateur et la réalité alternative, en se disant que nous serions la dimension positive, lumineuse, et l'autre dimension son versant négatif, sombre, sauf que tous les thèmes "spatiaux" sont saturniens noir, nous sommes cernés de ce "coté obscur", qui pourtant véhicule les ondes de lumière de notre étoile. Seulement 4% de l'univers est constitué de matière physique, ordinaire, il reste 96% dont la nature est inconnue (cachée, saturnienne, vous aviez compris), elle a pris pour nom "énergie/matière noire", un terme seulement hypothétique, mathématique, via des équations, car on ne peut "prélever" un morceau d'espace saturnien pour en tenter de percer la nature.

    Précision : beaucoup de "trolls" se moquent du fait qu'une réalité ne soit prouvée que de manière hypothétique, quand les calculs sont bons. Et ce sont ces mêmes gens qui sont souvent spirituels, dans le sens anti-scientifique, l'esprit étant parfaitement indémontrable, que ce soit dans les faits et les calculs. Il est évidement préférable qu'une réalité mathématique soit prouvée par des faits observables. Prenez l'exemple de la fameuse équation d'Einstein, l'énergie qui est égale à la masse multipliée par la vitesse de la lumière au carré, elle est mathématiquement juste, mais c'est dans une éclipse, depuis nommée "d'Einstein/de la relativité générale", qu'ont été observé la perturbation de la lumière d'étoiles proches du Soleil, par la masse de notre étoile, validant la théorie.

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Quand on s'intéresse aux fantômes ou esprits qui possèdent des gens, phénomènes impossibles à prouver, cela suit la logique : d'une part nous avons une âme jovienne cachée, saturnienne, qui prend possession d'une âme "à son image" (comme 2 pôles complémentaires), d'autre part un "fantôme" n'est que la copie d'un ex vivant, une forme de création "virtuelle", dans un "au delà" très connecté au notre. Mars/Mars, le combat de ces créatures miroirs n'est pas seulement néfaste comme dans l'exorciste, mais il a un coté positif, de protection également, ce n'est pas que vénusien, la créature satanique qui tue son créateur (ou l'aide à se détruire en réalisant ses mauvais penchants), mais c'est aussi le reflet de l'amour. Pour faire court, les gens "inspirant" du positif attireront des égrégores positifs, et les gens dépressifs des égrégores néfastes. Ce qui a donné la connerie de "loi d'attraction". Pourquoi connerie ? Car ce que vous attirez est déterminé 1- par votre thème natal et 2- par les retours astraux sur thème natal, donc vous ne pouvez pas changer ce qui est à moins que les astres le permettent (ce qu'on appelait le "bon eur", a donné le mot bonheur).

    Si on ne peut regarder ce caché saturnien que par des analogies partielles, cela n'empêche pas que le ciel nous offre beaucoup de formes de cet inconnu saturnien, par la magie de films, livres, musiques, pièces de théâtre, personnes, faits et autres.

    Machine à voyager dans le temps, vraiment ?

    Par ex, le créateur de la théorie des ET en tant que "terriens d'une Terre parallèle" est Allen Hynek, et au hasard il est saturnien. Le voyage dans ces Terres parallèles se faisait dans le film et la série Stargate, saturniennes : une équipe qui voyage dans des humanités bis qui ont toujours comme principe 1- le fait de descendre d'une civilisation humaine ayant emprunté la porte des étoiles, et donc n'étant que dérivée de nous et 2- la capacité magique de tous comprendre/parler l'anglais, ou que vous soyez dans la galaxie.

    Beaucoup à dire de ces séries et films, ou encore des "figures" relatives de cet inconnu saturnien...à suivre !

    « Être, ou ne pas être ?Gilets Jaunes 18, passent la 6ème ? »

    Tags Tags : , , , , , , ,