• Statue(s) de la Liberté

    Il n'existe pas de monuments plus symboliquement maçonnique dans le monde, dans le sens des fils de la liberté qui ont permis l'indépendance des USA (et comprenaient 1/3 de FM) que la statue de la liberté (un des 3 principes FM). La pose de la première pierre fut l'occasion d'une cérémonie maçonnique, un coffre contenant une copie de la déclaration d'indépendance américaine, des médailles, des documents, etc a été placé sous la pierre. C'est la première capsule temporelle de l'histoire, sauf que celle ci n'était pas destinée à être ouverte.

    Statue(s) de la Liberté

    Statue(s) de la Liberté

    La statue est bien luciférienne vénusienne, elle porte la lumière du Soleil, c'est Satan, c'est le créateur, elle est la vie, l'amour, la mort, si on en croit les thèmes conjoints micro à Jupiter. Lune avec Mercure opposée Neptune, l'astre de la liberté, elle ne pouvait que porter ce nom :

    Statue(s) de la Liberté

    Statue(s) de la Liberté

    Neptunien direct, Neptunien opposé...ça alors.

    Violet-le-Duc, architecte et FM, concevra la structure interne de la statue, et à sa mort, notre cher Gustave Eiffel prit la suite (FM aussi), sous la direction de Bartholdi (FM, ça vous étonne ?). Initialement prévue pour le 4 juillet 1884 (110 ans des USA), puis le 4 juillet 1886, c'est finalement le 28 octobre qu'elle est inaugurée

    Statue(s) de la Liberté

    Bartholdi organise encore une cérémonie cryptée, à la manière des mystères égyptiens, dans lesquels l'initié retirait le voile sur Isis et devenait son amant, et accédait à la Vérité. Ici également, la statue a le visage recouvert d'un voile, tricolore, que Bartholdi lui même doit enlever. Il foire heureusement l'apocalypse (enlèvement du voile), et fait de cette statue la Vénus du soir, en scorpion, car Lune+Mercure est sur l'exil de Lune, probablement Bartholdi avait prévu une Lune exaltée de Saturne, mais la cérémonie a trainé en longueur, le discours du président américain dure des heures, et la Lune se retrouve conjointe à Mercure sur l'exil. Ce n'est ainsi plus une pierre noire, plutôt un bétyle (maison de Dieu).

    Statue(s) de la Liberté

    Il parait que le visage de la statue est celui de sa mère, et justement la statue est Jupiter avec Vénus...comme sa mère, soit le reflet de la vie, de la mort, de l'amour, etc.

    Statue(s) de la Liberté

    Statue(s) de la Liberté

    Le lien entre la statue luciférienne et la FM et les USA est manifeste, c'est un condensé exotérique de la mission énergétique de ce pays et cette société secrète, illuminer la connerie plutonienne par Vénus, sublimer les défauts, dépasser notre état.

    Les 100 ans de la statue ont vu une grande cérémonie, avec pose d'une nouvelle torche au sommet, l'ancienne est remisée au musée de la statue, une restauration permise par la France, aussi pour le bicentenaire de la révolution française et remercier notre pays, les USA offriront une copie exacte de la flamme nouvelle, "flamme de la Liberté" qu'on peut voir au pont de l'Alma (devenu lieu de mémoire à Lady Di). Mais c'est surtout les 100 ans de la cérémonie maçonnique de 1884 qui seront gravés sur la statue (les priorités aux concepteurs).

    Statue de la liberté, Vénus qui porte la lumière

    Tout y est, que cela qui a des yeux regarde, ce n'est pas pour rien si la statue mesure 93 mètres (3 degrés gémeaux) que sa couronne a 7 branches (pour les 7 mers et continents), mais surtout pour la balance (Soleil et Vénus en balance à l'inauguration, opposé à Pluton). Ce chiffre 7 n'a rien de positif, c'est la maison qui est le lieu de la mort. Et vous vous doutez que New-York n'a pas été fondé autrement que comme le lieu suprême de la mort, une Babylone moderne, symbole moderne du 666, ou plutôt 777, les deux sont identiques.

    Statue(s) de la Liberté

    La statue est ainsi luciférienne comme Satan...

    Statue(s) de la Liberté

    Comme l'antéchrist...

    Statue(s) de la Liberté

    Comme la fin du monde...

    Statue(s) de la Liberté

    Comme le créateur, ce serait alors son "visage" ? Il survit à la fin du monde, par son illumination ?

    Statue(s) de la Liberté

    Les copies de la statue, installées dans les grandes villes du monde, on note ce secteur balance encore. Si ce n'est que la statue de Tokyo est martiale, reflétant la nature du Japon :

    Statue(s) de la Liberté

    État martial, liberté par la guerre, par le sang. Ce pays se remilitarise enfin, après la capitulation humiliante, ayant été refondé en 1952 par les américains à ce sommet de San Francisco. La revanche arrive, avec Pluton opposée en capricorne ?

    Statue(s) de la Liberté

    Les moules originaux, pour la production de la grande statue de New York, ont été inauguré au jardin du Luxembourg et l'Ile aux Cygnes en 1889, pour le centenaire de la révolution, et on voit un beau 4 juillet pour l'une, qui rappelle la date officielle de l'indépendance américaine :

    Statue(s) de la Liberté

    Soleil avec Mars opposée Jupiter sur Soleil+Jupiter...

    Statue(s) de la Liberté

    Une statue qui résonne avec la martiale japonaise, n'est ce pas ?

    Statue(s) de la Liberté

    Quand à celle du Luxembourg, on retrouve ce secteur scorpion, et cette Vénus balance.

    Statue(s) de la Liberté

    Statue(s) de la Liberté

    La statue la plus haute du monde est inaugurée en Inde, on voit la logique vénusienne, de projeter la lumière du Soleil.

    Statue(s) de la Liberté

    Comme la statue de New-York.

    Statue(s) de la Liberté

    Elle reproduit la nature luciférienne et jovienne comme Patel, homme d'état indien qui mérite son titre de statue de Liberté vivante, il a aidé à l'indépendance du pays.

    Statue de la liberté, Christ de Rio, Baal, faux miroirs de Dieu

    Le Christ de Rio, la cérémonie d'inauguration est aussi luciférienne, contre un rituel de pierre exaltée Vénus, et l'astre luciférien est opposé à l'autre. Rite d'initiés plus con, évidement. Un Christ saignant martial comme certaines statues de la Liberté.

    Statue de la liberté, Christ de Rio, Baal, faux miroirs de Dieu

    Le lien vénusien est ici manifeste, Vénus pile sur Vénus, et Lune sur Soleil en balance solaire, refléter la lumière de Soleil. 2 miroirs reflets, l'un pour l'Amérique du Nord, l'autre du Sud, dans cet état néo templier brésilien.

    On compte sur les élites pour faire d'autres statues de ce style...

    « Remaniement, le maitre des horloges déconne ?Contacts cosmiques et comiques »

    Tags Tags : , , , , ,