• Sagittaire, cas d'école

    Cet article sera forcément court, puisque c'est le signe de la Lune noire, et j'ai abordé beaucoup de thèmes dans sur cette page, de plus comme c'est mon signe solaire, inévitablement j'en ai beaucoup parlé. Alors une petite synthèse :

    Sagittaire, cas d'école

    Sagittaire, cas d'école

    On a tant de fois évoqué Macron et Hitler. Ils ont les mêmes signes, sont tous 2 joviens, ainsi qu'est ce qui les "résume" ? D’être sagittaire ? D’être bélier ? D’être jovien ? La réponse est "les trois", ce pourquoi je vous répète sur le blog d’arrêter avec cette obsession pour le signe solaire, le signe lunaire est tout aussi important, et la conjonction jovienne étant celle de la mort, elle explique beaucoup pourquoi ils incarnent la mort, sans cela, ils ne seraient pas aussi "tueurs".

    Sagittaire, cas d'école

    Macron a été formé par Attali, ils sont du secteur astral du dard du scorpion, qui a été ajouté à l'archétype du sagittaire pour des raisons symboliques par les sumériens : faire comprendre que la volonté de jouissance sagittaire est un poison.

    Sagittaire, cas d'école

    Ce secteur nous a donné aussi Charles Michel, ex premier sinistre belge propulsé par Macron dans un poste clé de l'Union européenne.

    Sagittaire, cas d'école

    Le pape est aussi de ce poison scorpion, que j'ai superposé au film "Moise" pour bien vous montrer le but astral de ces sagittaires et joviens, ils sont là pour imposer un nouveau dogme à l'image du prêtre ayant rencontré un PAN et en ayant ramené des "lois" à la con.

    Sagittaire, cas d'école

    Staline n'avait rien à envier à Hitler, des millions de morts dans des camps, mais comme il avait la bombe atomique et faisait partie "des gentils", chut. Néanmoins, les russes l'ont retiré du mausolée de congélation dans lequel il était, ce n'est plus un être sacré, comme l'est encore Lénine.

    Sagittaire, cas d'école

    Ici, on voit que le signe lunaire est important pour un destin : le sagittaire Nixon s'est fait éjecter pour des malversations, idem pour Mao, mais le chinois a su retrouver le pouvoir via d'autres manipulations, merci sa Lune fin cancer, là ou le fin capricorne a juste chuté, sans pouvoir se relever.

    Sagittaire, cas d'école

    Là aussi, une "injustice" astrale : Bezos est devenu le plus riche du monde par des optimisations d’impôt dans les paradis fiscaux, ça passe, quand Kerviel faisait gagner des milliards pour ses clients, une erreur et paf, lâché par ses maîtres.

    Sagittaire, cas d'école

    Quand on pense sagittaire, il faut penser jouissance, tout aussi masculine que féminine. Et ces acteurs en connaissent un rayon.

    Sagittaire, cas d'école

    Idem Elvis et Bowie, qui doivent leur "attractivité" tout autant à leur signe solaire qu'à leur coté saturnien, astre féminin (pour les attirer).

    Sagittaire, cas d'école

    En France, on a eu Depardieu, avant que l'alcool jovien n'ait eu raison de lui, comme avec le jovien micro Gibson, miné par l'alcool.

    Sagittaire, cas d'école

    Mesrine et Dupont de Ligonnès, joviens mort, sont de parfaites incarnations de cette énergie, l'un pour ses meurtres et évasions, l'autre pour son meurtre, et le fait qu'il soit toujours en fuite, malgré tous nos satellites et caméras de surveillance.

    Sagittaire, cas d'école

    Le sagittaire est le signe de ce qui est caché et doit réapparaître, vous vous doutez qu'étant sur mon secteur natal, j'ai une affection particulière pour leurs travaux. La nature neptunienne, aspect de la "vérité", est là direct et micro, une conjonction majeure pour les comprendre.

    Sagittaire, cas d'école

    L'obsession de Newton n'a pas été la physique, 2/3 de ses écrits est constitué d'interprétations de l'apocalypse de Jean, ce qu'on peut comprendre par ce coté sagittaire. L'apocalypse est l'enlèvement d'un voile, qui cache le sexe et le sperme divin nommé par les hindous "amrita", la "non mort", qui a donné le mot "amour". Pas une fin, mais une redécouverte qui permet une nouvelle création ?

    Sagittaire, cas d'école

    Nostradamus a été fasciné par le texte de Jean, et ses centuries, seulement intégralement publiées en janvier 1940, ont son Soleil et sa Vénus, tout autant que la Vénus de l'apocalypse de Jean, ce pourquoi on y voit des métaphores identiques.

    Sagittaire, cas d'école

    Le fait que j'aie cette Vénus, celle de l'apocalypse, de Nostradamus et des centuries, ainsi que son secteur solaire, ainsi que celui des centuries et de l'apocalypse, vous étonnez vous si je vous dit qu'en les lisant, j'ai tout de suite saisi quand il évoquait l'an 2099 et surtout l'année 2240, fin de ses centuries ?

    Mais de nouveau, je vous invite à regarder le signe lunaire : là ou Nostradamus est du secteur des alchimistes, de ceux qui empruntent un "double langage" accessible à une élite, je fais du mieux que je peux pour vous EXPLIQUER ce qu'est un aspect jovien, vénusien, plutonien, après cela vous oblige à lire les anciens articles du blog, donc pour la masse je resterai aussi incompréhensible que Nostradamus, "hein, jovien c'est quoi ?", pas comme si j'avais écrit 50 (80 ?) articles sur le sujet.

    Sagittaire, cas d'école

    Encore et encore, ce thème vous invite à prendre compte du signe lunaire. Suis je "thérapeute du ciel" par Lune sur mon Soleil sagittaire ? Pas seulement, il y a aussi Soleil sur ma Lune, la nature poissons est à prendre en compte, on y reviendra dans les cas d'école poissons. Si je n'étais pas conscient de cette énergie puissante qui me pousse à faire ce que je fais (le livre a de plus mes nœuds lunaires), je serais le plus grand des cons, or justement avec l'astrologie, j'entends vaincre cette "connerie" ambiante. Un programme que j'ai au natal, normal.

    « Apprendre l'astrologieEpstein, Mars+Vénus »

    Tags Tags : , , ,