• BAM, dit l'affiche des bâtisseurs de l'ancien monde. Oui car il va tomber, on va voir en quoi :

    Bâtisseurs de l'ancien monde 

    Batisseurs de l'ancien monde, vraiment ?

    D'une part, il faut bien comprendre le lien entre un réalisateur et son travail, le ciel le prouve ici :

    - Le documentaire est vénusien, comme Pouillard : l'attachement aux symboles, à tenter de comprendre et faire parler les pierres, les mesures, les dessins, etc. Cet aspect serait intéressant si le message mercurien, la connaissance transmise était juste : les calculs repris de LRDP sont répétés, et ils sont TOUJOURS AUSSI FAUX, exemple ceux de la chambre haute de Gizeh. On ne peut nier chez le réalisateur une volonté de compréhension du monde, mais quand on s'attaque à Vénus, il ne faut pas confondre et faire dire à cet astre n'importe quoi, ici à cause de l'effet de Mercure, astre du point de vue. Quel est le domaine de compétence d'un vénusien comme Pouillard ? L'étude des principes maçonniques et des monuments construits par des francs-maçons comme la Statue de la Liberté, la Tour Eiffel, ou des monuments à vocation vénusienne religieuse, comme le Vatican, la Kaaba. Les bâtisseurs du "monde actuel", en somme, pas ceux de l'ancien.

    - Il a Saturne+Mars, comme le docu, soit "le travail caché, le travail disparu", il était ainsi naturel de s'intéresser à des pseudos techniques disparues de construction, comme le transport des Moais, le transport des pierres de Gizeh, etc. Sauf qu'à aucun moment il n'évoque les réponses de la science à des questions qu'il pose dans le film, pas plus qu'il n'évoque les théories de la science, car elle n'a pas réponse à tout. Il se contente d'un "l'Homme moderne ne sait pas faire cela". Et ces assertions sont balancées tellement souvent dans le film qu'il était naturel que cela soit moqué de ceux qu'il appelle les trolls, alors qu'ils ont juste vérifié les calculs bidons, ils ont lu les théories scientifiques et les faits scientifiques qui répondent aux points énoncés. Croyez vous qu'il aurait tant de critiques s'il admettait ses erreurs (que ce soit les calculs, les problèmes résolus par des articles scientifiques qu'il n'a pas lu) et les avait gommé de BAM, qui reprend pour 1/3 quasi mot pour mot LRDP ? Ce n'est pas un drame de ne pas avoir lu tel ou tel article scientifique, telle ou telle théorie, mais cela devient n'importe quoi quand face aux faits, aux éléments apportés, vérifiables et factuels, il s'entête dans son erreur.

    D'autre part, le lien avec Grimault n'est pas coupé :

    Batisseurs de l'ancien monde, vraiment ?

    A qui doit il 1/3 de BAM, reprise de LRDP ? Qui lui a filé les calculs de la chambre haute ? Le ciel confirme le lien martial entre le docu et Grimault : c'est son travail, cela sort de sa tete, mais comme Mars est aussi l'astre du conflit, le thème dit "je suis plus fort que toi, je reprends ta théorie mais je la dépasse". Sauf qu'il faut être objectif, le travail de Grimault sans Grimault, c'est comme un flan sans sucre. Par ex, dans la "science des anciens", dvd vendu par "la nouvelle Atlantide" de Grimault et dernier de leur travail en commun, il parle ET, il évoque des théories (lui qui jure ne jamais parler de cela, la vidéo n'est que constituée d'hypothèses, sans faits). Grimault annonce ni plus ni moins qu'une race de bâtisseurs, après avoir construit les pyramides, s'est barrée dans l'espace et reviendra nous sauver. Théorie qu'avait déjà spoilé Pouillard dans ce fil facebook. Les choses sont claires, lisez le pour rire, et tentez de trouver "science des anciens", dont on peut voir un extrait clé ici

                                 

    "Des émissaires célestes en descendent et s'établissent à divers endroits du globe : ils apportent, grâce à leur “science divine” et leur “magie”, le nécessaire vital : céréales, animaux domestiques, techniques… Ils répandent la “bonne parole”, enseignent des préceptes philosophiques et moraux, les arts, l'écriture, les sciences… Ils accélèrent le processus d'évolution : en réalité, ces Humains de “l'ancienne Humanité” mettent en place la deuxième phase de leur plan de sauvetage.

    À des individus triés sur le volet et choisis en fonction de leur sagesse, leurs aptitudes intellectuelles ou leur sensibilité, ils enseignent une partie de leur science. Ils communiquent leur plan à travers des récits, créent de nouveaux mythes, accompagnent le mouvement, puis repartent… en promettant de revenir un jour.

    Science fiction que tout ceci, penserez-vous, et vous aurez raison, car il ne s'agit que d'une spéculation de ma part, narrant un hypothétique futur. Hypothétique, certes, mais cela le rend-il pour autant, d'un point de vue strictement scientifique, si improbable que cela ?

    Revenons maintenant dans le présent, et osons faire face à ce mystère, qui plane sur notre passé lointain et sur l'origine de notre civilisation, car de nombreux faits ne cadrent pas. C'est ce que nous allons continuer à vous montrer. [...] On rapporte des observations multiples d'objets volants, d'atterrissages… des articles de journaux montrent des photos, des témoins racontent, mais les gouvernements, trop occupés à guerroyer entre eux, étouffent l'affaire et maintiennent le secret absolu, par peur d'avouer leur infériorité technologique, et l'impossibilité de contrôler ces objets volants qui survolent même les bases militaires secrètes. Notre monde étant hiérarchisé par la force, le plus puissant technologiquement le contrôle. Nous ne sommes pas de taille. Alors le phénomène est nié, tourné en ridicule. On parle de petits hommes verts, de Martiens, de Vénusiens et de toutes sortes de créatures gélatineuses, à bord d'assiettes volantes, et dont le seul souhait est notre extermination. Mais en réalité, là-haut, dans ces assiettes volantes, se trouvent des ingénieurs, des scientifiques et des chercheurs. Pas des petits hommes verts, ni encore moins des petits gris…

    Non, il s'agit seulement de nos descendants, qui reviennent, comme nous l'avions planifié des millénaires plus tôt, pour enclencher la troisième phase du plan."

    Je vous laisse juge...

    Alors maintenant, sans Grimault, on se demande bien comment Pouillard va pouvoir prouver que les bâtisseurs de l'ancien monde se sont cassés dans l'espace avant un cataclysme, et vont revenir. Déjà qu'avec Grimault, on voyait mal quelles preuves allaient démontrer cela. Logiquement, BAM 1er volume devrait au moins introduire les éléments qui l'ont amené, avec Grimault, à concevoir une telle hypothèse il y a 6 ans. Or, qu'a t on comme invité ? Graham Hancock, qui dans ses livres explique que les atlantes ont fui leur continent et ont donné leur savoir aux 4 coins du globe, ce qui expliquerait pourquoi on retrouve une écriture et une architecture à peu près similaire.

    Batisseurs de l'ancien monde, vraiment ?

    Plutonien et vénusien comme Pei, concepteur de la pyramide du Louvre, Hancock ne pouvait comme Pouillard que se passionner pour le domaine symbolique. Pei dans LRDP avoue la présence de Pi et du nombre d'or dans son travail, mais cela ne respecte que les principes architecturaux de Vitruve, qui ont été réinterprétés par De Vinci et surtout Pacioli. Là ou le nombre d'or et Pi n'étaient qu'une stricte reproduction des mesures dans la Nature, sans aucun message, Pacioli dans sa "divine proportion" invente une mystique derrière ces nombres, mystique qui sera reprise par tous les francs-maçons spéculatifs, que ce soit dans leurs monuments, leurs œuvres. C'est ainsi à la Renaissance que nait une égyptomanie vénusienne, reprise moderne des monuments et mythes : Mozart et sa flute enchantée, le Sethos de Jean Terrasson seront le terreau de toute cette symbolique nouvelle, croyant se baser sur Vénus mais ne faisant que refléter les nouvelles croyances et les nouvelles interprétations du passé. Dont BAM n'est que l'énième transformation.

    Bien sur, la partie concernant le tétramorphe, les 4 étoiles formant un axe dans le ciel, a du vous titiller, et pourtant : seules Antarès et Aldébaran sont opposées, ce pourquoi ces 2 étoiles ont été utilisées par Fagan et Bradley pour calculer la précession des équinoxes. Fomalhaut et Régulus ne sont pas opposées, les écarts angulaires sont énormes. Cette mystique eschatologique autour de ces 4 étoiles n'est PAS factuelle, mais elle guide depuis des siècles des écrivains, politiques, sculpteurs, architectes, dessinateurs. Peu de gens ont "débunké" ces délires, pas même "les illuminati", livre collectif par Beduneau, Fontaine et Nolane, excellent sauf pour nous expliquer en quoi ce que pensent ces gens, ces loges, est faux. L'important pour moi n'est pas de démystifier des loges, des personnes, mais leur MESSAGE. Pourquoi aucun auteur ne démolit le délire des 33 grades maçonniques ?

    Et dire que Grimault prépare son LRDP 2...


  • Comment ne pas évoquer en détail cet animé mythique ? La sortie du film "remake" à la sauce Dragon Ball Super de Broly nous donne quelques clés :

    San Goku, messie astral ?

    San Goku, messie astral ?

    Nous avons avec les films 2 thèmes joviens direct et micro, 2 thèmes verseau et 2 Neptune+Mars direct et micro : c'est la bataille pour le titre de "Dieu", de "roi", un conflit né à l'enfance (signe verseau). Si le combat du 1er Broly est mythique, le fait que Broly en veuille à Goku parce qu'il le traumatisait en couveuse prêtait néanmoins à sourire, mais c'était astral. La Lune du 1er est celle de "Dieu", c'était LE sayen légendaire, qui gagne contre tous les combattants, il n'a fallu qu'une astuce habituelle de Goku pour l'emporter (tout combat qui se termine sans le fait de prendre l'énergie des autres combattants, ce n'est plus du Dragon Ball).

    San Goku, messie astral ?

    San Goku, messie astral ?

    Le "retour" de Broly est encore verseau, cette fois l'enfant est Gohan, ne pouvant se venger sur Goku, mort dans la saga Cell, Broly se venge sur son fils, dans un combat risible et ridicule, qui perd tout le coté "drama" cher à l'animé. Saturne+Mars+Mercure, c'est la "victoire de l'adversaire contre le jeune", et il faut encore une astuce habituelle pour gagner (triple Kaméhaméha avec Goku revenu temporairement des morts, symbole de la "Goku dépendance", comme dans le film "Bojak").

    San Goku, messie astral ?

    Le film sort dans le même cycle verseau que le film "Fusion", qui avait vu l'arrivée de Gogeta, astuce suprême et bâclée. Il faudra s'attendre à un autre gâchis...tout cela pour vendre des figurines !

    San Goku, messie astral ?

    On a dans ce cycle la sortie du nouvel Astérix, qui va nous éclairer sur Broly...

    San Goku, messie astral ?

    Car oui, Astérix est neptunien+martial, comme Broly, et il a la même Jupiter. Asterix se transforme après avoir bu de la potion magique, Broly se transforme en voyant son cousin.

    San Goku, messie astral ?

    Le film nous indiquera bien qu'Astérix ne serait rien sans son produit dopant Neptune+Mars, encore retour jovien pour être le maitre grâce à ça.

    San Goku, messie astral ?

    San Goku, messie astral ?

    La potion magique est jovienne exaltée, Neptune+Mars micro, et encore verseau. Nous avons ici un "le sang se libère", ou encore "permet de gagner le titre de roi". Astérix emporte un défi divin, battre l'humain le plus rapide à la course, en buvant la potion...

    San Goku, messie astral ?

    Comme un certain Usain Bolt, Neptune+Mars tiens donc, qui prenait de l'EPO Neptune+Mars, ça alors.

    San Goku, messie astral ?

    La question de savoir si à terme nous pouvons faire des "super humains", des "Broly", le ciel dit oui. Bolt a été le maitre jovien en signe des jambes, d'ou sa rapidité. Neptune+Mars en signe sagittaire, la pisse, il a pu trouver un dopant passant le test du pipi, pour ne pas être repéré.

    Revenons à Dragon Ball :

    San Goku, messie astral ?

    Dragon Ball raconte l'arrivée d'un enfant verseau, sorte d'antéchrist, de mal incarné, justice jovienne injuste, Saturne+Mars de plus (le combattant ennemi). Heureusement pour nous, Goku se tape la tete et devient amnésique, oubliant sa mission et sa nature de "Sayen", un guerrier chargé de tuer et conquérir.

    Dragon ball Z (2 en japonais) n'est que la reprise logique du début de Dragon Ball, un autre Sayen vient sur Terre pour demander à Goku pourquoi il n'a pas accompli sa mission vénusienne, et Goku se sacrifie, principe vénusien, pour battre cet ennemi jovien, venu appliquer sa justice façon Thanos.

    San Goku, messie astral ?

    Végéta ne pouvait qu'incarner le Némésis plutonien, le reflet vénusien du mal, de celui qui n'a pas oublié sa mission première, et vient sur Terre pour l'accomplir. Le rapport entre Goku et Végétal n'est que celui de Jupiter, le bien, la loi et la justice, et son frère Pluton, l'enfer, l'élite, le pouvoir. Il n'est pas vaincu seul, mais pendant un court instant, Goku a surpassé et humilié Végéta, ce qu'il va lui reprocher les 300 prochains épisodes.

    San Goku, messie astral ? 

    San Goku, messie astral ?

    Le grand moment de DBZ est bien sur celui ou il devient Super Sayen, lors d'une magnifique Jupiter exaltée avec Vénus et Mars...soit l'aspect de Jésus ! Le rôle messianique, christique, est parfaitement symbolisé dans cette transformation, c'est la naissance de la légende, du guerrier de la foi, son ADN et sa force se libèrent, c'est la victoire martiale du bien supposé jovien.

    San Goku, messie astral ?

    La transformation de Végéta en Sayen est l'exact inverse, nous n'avons plus Jupiter avec Vénus+Mars, mais Saturne opposée avec Vénus+Mars, c'est la victoire de Végéta, qui était l'ennemi saturnien, il surpasse enfin Goku, temporairement dans la saga, et devient le boss, le bras de justice jovien.

    San Goku, messie astral ?

    La transformation en Sayen 3 se produit avec la même Mars et thème jovien micro Mars, elle est astrale, mais hélas, là ou toutes les transformations donnaient la victoire, elle verse dans l'anecdote, Bou n'est pas vaincu, comme quoi une logique astrale ne donne jamais la qualité d'une scène.

    San Goku, messie astral ?

    San Goku, messie astral ?

    La série Jupiter+Vénus Dragon Ball Super ne fait que copier les 2 précédentes, tentant de retrouver leur essence, mais sans jamais rien inventer, ne faisant qu'accumuler les clins d'oeil pour les fans et tenter de leur rendre la "joie" vécue lors des transformations mythiques de la série :

    San Goku, messie astral ?

    Comme quand Goku devient Super Sayen "divin", nous avons une Jupiter exaltée. Mais reproduire une énergie astrale sans talent ne rend pas honneur à ce retour astro-logique.

    San Goku, messie astral ? 

    San Goku, messie astral ?

    Quand Goku accède pendant 10 minutes à une énergie divine encore plus forte, nous avons eu encore un Mars+Vénus et en secteur de la conjonction de Jésus. 

    San Goku, messie astral ?

    La forme "finale" de Goku, Jupiter et Mars sont cette fois micro, cette fois Goku est enfin le roi, seul et sans besoin d'attaque combinée. Mais comme d'hab il faut qu'ils nous sortent le fait que c'est temporaire pour gâcher la fête et le sentiment de "grande saga retrouvée".

    San Goku, messie astral ?

    Dans "Super", il faut toutefois dissocier le chapitre sur Goku Black, copie vénusienne de Goku, antéchrist justicier divin apportant la mort en croyant remettre de l'ordre façon Thanos. Pour une fois, la reprise astrale s'est soldée par de la création vénusienne et non seulement un remake actualisé des idées précédentes, mais bon ils nous ressortent Trunks du futur, faut pas non plus trop rêver :

    San Goku, messie astral ?

    Un retour astral, là encore, l'histoire de Trunks étant vénusienne, en poissons, le monde mourant, finissant, obligé de retourner dans le passé pour empêcher cette finalité vénusienne.

    San Goku, messie astral ?

    Pour finir, comment ne pas évoquer Gohan, qui a eu 2 moments de gloire, avec des thèmes joviens direct et micro, et plutoniens. Pas facile de transcender son père jovien, comme Végéta plutonien il ne le fait que temporairement, et il est désormais humilié dans "Super", aucun scénariste n'a envie de le faire devenir Sayen divin, ils préfèrent le laisser en rôle de prof de maths lopette. Mars en lion, il a essayé de dépasser le père, au moins.


  • [Mise à jour 6 décembre : On me questionne régulièrement sur les gilets jaunes. Ai je besoin de répéter ce qui a été écrit plus bas ?

    Uranus en bélier

    Je joins la capture d'écran de date de l'article original, pour ceux qui croiraient que je l'ai écrit récemment.

    Uranus en bélier

    Je me permets de modifier la vignette de l'article, pour celle ci.

    Fin Mise à jour]

    Ce dimanche 12h, Uranus entre en bélier :

    Uranus en bélier

    On sera un jour d'élection, et justement 2 partis uraniens seront là, France soumise et En marche vers le chaos mondial. Dans tous les cas, le changement uranien sera là.

    Uranus en bélier

    Enfin des bonnes nouvelles avec Uranus en bélier, le peuple va se réveiller, un cycle uranien après les révoltes de mai 36. Les vies de tous les natifs bélier/balance ou avec planètes dans ces signes vont profondément changer, enfin Uranus ne sera plus en signe bloquant. Bélier, signe de l'éducation, des écoles, qu'elles soient militaires (hélas) ou une nouvelle forme d'éducation, la voie sera aux écoles hors charte, sorties de "l'éducation nationale des crétins".

    Hélas, le cycle bélier est surtout militaire :

    Uranus en bélier

    Toutes ces révoltes seront le prélude d'une nouvelle guerre mondiale. Après, quand commencerait elle ?

    Uranus en bélier

    Uranus en bélier

    Le cycle false flag et éclipse 2019 semble un bon détonateur après le Mars+Sud de 2018.

    Uranus en bélier

    Uranus en bélier

    Uranus en bélier

    Mais c'est plutot dans l'an 2023-2024 qu'il faut craindre la grande guerre (et pas des guerres dans des pays satellites comme actuellement), avec Neptune entrant en poissons opposée au Neptune de la guerre totale nazis/urss et usa/nazis. Heureusement elle prend son temps pour passer son verseau d'exaltation, elle nous laisse souffler, relativement (cycle fin des temps Saturne+Pluton 2018-2019).

    Uranus en bélier

    Jupiter+Neptune opposées, un cycle neptunien après, évidement ça pue, d'autant qu'Uranus sera exalté Soleil, une 1ère depuis la découverte de la bombe.

    Uranus en bélier

    Qui dit bélier dit naissance d'un enfant. Vont ils tenter de cloner Jésus ? J'aurai l'occasion d'en reparler sur le blog, le cycle Jupiter balance et Saturne de retour en sagittaire en 2018 va refaire naitre une telle folie, voire de cloner Hitler, avec Saturne, Jupiter, Sud et Pluton sur son Lune+Jupiter.

    Uranus en bélier

    Uranus en bélier

    La persistance de la mémoire de Dali, sorti il y a un cycle Uranus/Uranus et Jupiter/Jupiter, avec Lune+Saturne pour vous illustrer le temps cyclique. Ayez de la mémoire, rappelez vous il y a un cycle d'Uranus, la montée des fascismes, les révolutions bonnes et mauvaises, et la montée vers la guerre. Tout va se reproduire, technologies en plus.

    Uranus en bélier

    Uranus en bélier

    Petit spoiler sur le principal concerné par cette "sécession" (que dis je ?) neptunienne


  • Résumons ici les caractéristiques astrales d'un couple :

    Le couple, rapport astral

    Cas numéro 1, l'homme est martial, la femme vénusienne :

    Qui dit Mars dit compétition, dit je, dit la guerre, le soldat, celui qui réfléchit (astre du cerveau), il cherche une solution à un (astre de l'unique) problème et un seul, l'un après l'autre. Mars agit, est l'actif, sexuellement parlant celui qui "pénètre".

    Qui dit Vénus dit reflet, dit le fait de se projeter, ce qui est en soi est extériorisé et on veut entendre ce que l'autre a en lui, elle cherche à partager tous les problèmes, toutes les pensées et les sentiments présents dans son miroir intérieur, elle ne cache pas, elle pense en parlant (contrairement à un martial, qui pense avant de parler). Vénus est le réceptif, il est universel et celui qui est pénétré.

    Dans ce type de relation classique, l'homme a besoin de se sentir vainqueur, d'être motivé, que la femme lui montre comme il est beau comme il est fort, qu'elle se sent en sécurité. La femme a elle besoin d'etre écoutée, entendue et comprise dans les émotions qu'elle vit, elle n'a pas besoin de solution, juste d'empathie, de ce besoin de partage.

    Pourquoi ça ne marche pas toujours ? Car une femme connaissant un retour astral qui lui donne envie de parler du sentiment présent, son homme sera lui avec un retour astral l'empêchant de l'écouter, trop pris par sa guerre du moment. Ou l'homme, après une "défaite" (un collègue lui a pris un poste promis, a eu une prime à sa place, a fait plus de chiffre d'affaire, a une plus belle maison ou voiture), est dans le besoin d'etre remotivé comme un footballeur par son coach, mais la femme sera trop occupée par le repas à faire, les enfants à aller coucher, le ménage, pour avoir le temps.

    Cas numéro 2, la femme est martiale, l'homme vénusien :

    Cette relation est absolument normale, surtout dans notre société actuelle, si tant est que l'homme accepte d'être le "soumis", d'être celui qui ressent des émotions, et que sa femme le dominera, fera pleins de choses à coté de lui, n'aura que peu de sentiments comparée à une femme "classique". Beaucoup de femmes au métier martial, comme des boxeuses, des femmes artistes, qui sont dans des métiers techniques, ont ainsi des maris qui s'occupent des enfants, pères au foyer, qui les motive le soir quand elles rentrent à la maison, et tout se passe bien. Il serait hâtif de croire que Vénus est négatif et Mars positif, Mars n'est que l'action et Vénus l'émission-réception.

    Cas numéro 3, les 2 sont martiaux :

    Dans 100% des cas étudiés, face à un couple de martiaux, l'un des 2 est vénusien en plus. Ainsi, il y a 2 actifs qui se font "concurrence", mais le ou la vénusien(ne) sera frustré par son coté sensible, il déclarera la défaite plus vite, mais acceptera moins sa nature réceptive et dominée que le pur vénusien. Astre du travail, ce ne sera hélas pas égal, il y a aura le patron et son assistante, le "leader" et sa suiveuse, la star et sa groupie. Et évidement le "moins martial", le vénusien sera le soumis. De plus la Lune activera alternativement le coté dur, chiant, égoïste de chacun du couple. C'est alors la nature vénusienne du conjoint qui sera centrale pour freiner la dureté de ces retours et faire que ce n'est pas un combat de boxe ni un duel d'art martial. Hélas trop d'homme martiaux sont violents, violeurs, de par un retour astral qui freinera la Vénus natale, donc la capacité de ne pas taper comme un idiot de soldat martial.

    Mention spéciale aux martiaux en même signe, chaque mois ils vivent une phase de crise. Qui dépend heureusement de la maison natale, des conjonctions du thèmes, ainsi un martial maison 12 sera le faible, quand une martiale maison 1 sera dure, dominante.

    Cas numéro 4, les 2 sont vénusiens :

    Là encore, dans 100% des cas, quand un couple est vénusien, l'un des 2 est également martial. Nous avons dans ces cas là de puissants artistes, qui très souvent font un travail en commun : couple de chanteurs, couple de patinage artistique, couple d'acteurs. Comme il n'y a pas d'aspect majoritairement martial, et donc pas de compétition, c'est là que l'on voit le plus d'actions communes, le travail peut se mêler avec l'amour. Mais à partir d'un moment, qui dépend souvent d'un retour sur Mars natal, la capacité martiale de l'un sera inexistante, et du coup les 2 ne vont plus que se partager des ressentis, des émotions, donc des problèmes, des emmerdes, sans aucune capacité d'action, et ce mal par les mots, par l'incapacité de l'autre de pouvoir répondre au désespoir vénusien, c'est un mal psychologique tout aussi dur que la souffrance physique, martiale.

    Cas numéro 5, les homosexuels et bi :

    Qu'on soit clairs, et vous pouvez vérifier, dans tout couple homosexuel, un homme prend le rôle martial, et le conjoint le vénusien. Celui qui prend provisoirement le rôle martial devient le pénétrant, quand celui qui prend le rôle vénusien est le pénétré. Il y a une nuance dans cette relation, c'est que très souvent Vénus va avec Mercure, le changement, la mutabilité, ainsi d'un jour ou semaine à l'autre, le pénétrant devient pénétré, le martial devient vénusien et inversement. Cet aspect vénusien touche tout autant les couples hétérosexuels, une femme faible peut soudain devenir forte et transformer son dictateur en mou.

    Cas numéro 6, les "non binaires" ?

    Une étude de cas, qui manque hélas de thèmes de gens de ce genre pour confirmer, m'indique que la nature des "je ne suis pas un homme, je ne suis pas une femme" sont Mars+Vénus, ils ne peuvent "faire un choix" car ils ont les 2 natures mélangées et en aspect qui leur empêche d'être "plutôt actif" ou "plutôt passif", c'est ainsi que nous avons souvent des gens asexués ou qui refusent toute relation sexuelle. Les choses vont évidement se compliquer avec la généralisation des greffes, des hommes vénusiens pourront se faire greffer un vagin et être bien mieux "pénétré", et des femmes martiales pourront avoir un phallus et pénétrer leur conjoint(e) sans gode ceinture.

    Cet éventail n'est bien sur que de 1er niveau, la base.


  • Maitrises : Saturne et Uranus

    Exaltation du nœud Sud. Exil du Nord et de Pluton.

    Saturnien, le signe du sperme, de la jouissance est très lié au scorpion, archétype du phallus, dont le sagittaire a la queue. Mais la queue de l'archer n'est pas en scorpion, elle est en début capricorne, indiquant la volonté "scorpion" de muter en aigle, constellation du sommet. Il vise avec sa flèche, encore une image du sexe, le centre galactique, en début sagittaire, marquant le lieu d’où est venu la vie. Pour toutes les anciennes civilisations, "Dieu" était un phallus, qui a crée la vie par son sperme. Shiva linga-yoni (phallus et vagin), représenté par un sexe en érection, jouit, et de ce sperme est auto-crée Brahma ainsi que Vishnu. Seuls les bhoutanais vénèrent encore la plus ancienne icône de "Dieu", qui était Saturne, avant que "Satan la bite", elle fut voilée, comme dans le mythe d'Adam et Eve, leur première action après avoir mangé la pomme de la connaissance (en fait oubli) est de cacher leur sexe (cacher la vérité, vivement l'apocalypse). La "voie lactée", visible dans cette zone (et dans le ciel pour ceux qui ne vivent pas en zone polluée), c'est un nom assez explicite pour la trainée de sperme céleste, mais aussi la voie de retour à la maison, là d’où nous venons.

    Chute de Lune, c'est le retour aux origines, au karma de l'humanité. C'est le signe par excellence de Saturne, l'astre du temps, et comme personne n'est plus fort que le temps saturnien, il fut bien vite mal aimé. Ainsi, le phallus Shiva linga-yoni fut remplacé par les envahisseurs aryens par Shiva destructeur scorpion, au même niveau que Vishnu le constructeur et Brahma l'équilibre. Chez les grecs, le temps saturnien Cronos est chassé par un coup d'état de Zeus/Jupiter, car le temps mangeant tout le monde, y compris les "dieux", fils de Cronos, ils avaient peur de mourir. En tablette 9 de l'épopée, c'est justement parce qu'il a peur de mourir que Gilgamesh entame un voyage pour rencontrer l'immortel en tablette 10. De même, chez les romains, Jupiter chasse Saturne, qui fuit en Italie, attendant son heure pour provoquer un renversement nommé "saturnale". En Grèce aussi, les titans, anciens dieux saturniens, attendent leur heure pour la bataille finale dont 100% des dieux et titans périront, comme dans le mythe nordique du Ragnarok. Ce processus avait commencé chez les babyloniens, qui n'aimaient pas Enki, qui symbolisait la royauté, assimilé faussement à Saturne (ils ne connaissaient pas Neptune, vrai roi), et l'ont fait chuter au profit d'Enlil, ce cher Jupiter fan des coups d'état. Le résultat de ces mythes idéologiques, hérités de l'ère du taureau, d'essence jovienne, fut le changement de maitrise du sagittaire de Saturne à Jupiter, "Dieu" devenu provisoirement Jupiter, alors qu'il a toujours été Neptune, confondu avec Saturne.

    Signe adversaire par essence, et donc de tous les autres (si vous avez un autre signe luni-solaire, vous aurez un autre signe ami), il se met un paquet de signes à dos, à cause de la chute de Mars et de Mercure, sa parole n'est pas appréciée, il a du mal à gagner une victoire. Dans les saturniens, on doit citer comme jouisseur ce cher Depardieu, qui n'a jamais sa langue dans sa poche pour critiquer, attaquer factuellement. Nostradamus ne put que prophétiser la saturnale, par la nature de ce signe.

    Cette constellation est aussi celle des pannes sexuelles, de l'incapacité de jouir, quand le natif a Saturne en sagittaire, comme Louis 16, Kant, ou encore notre fameux Conchita Wurts. Et il est devenu le signe "démoniaque", par la présence de l'exaltation du Sud, qui incarne pour l'élite noire des trolls le faux capricorne (attentats du 11 septembre marqués par Mars+Sud exalté Sud).

    Signe uranien, révolutionnaire, du guerrier tueur, on trouve naturellement des natifs tels Staline, l’icône chassée du mausolée sacrée avec un retour de Saturne, astre des os, sur Saturne natal. Mais le tour de Lénine, Saturne en sagittaire, ne saura tarder. Le Lune en sagittaire Hitler fut un sacré tueur "adversaire". Plus près de nous, nos hommes politiques français, adversaires du peuple et destructeurs de la France ont pour beaucoup la Lune en sagittaire, ex Hollande, Valls, Cambadélis, et ils cumulent souvent hélas avec le Cancer en solaire, devenu signe de pouvoir par la confusion des tropicalistes, qui prennent des cancers pour des lions, et donc des sagittaires pour des capricornes, signe du sommet. Qu'est ce qui se passe quand on pense met des faux lions et faux capricornes au sommet ? On met des adversaires de l'humanité ou des faibles mous.

    Les révolutions de 1988-1991, marquées par Saturne et Uranus en sagittaire, ont bien symbolisé le renversement que ces astres permet, l'URSS a chuté, la Russie rebelle est retombée dans le giron du NOM provisoirement, avec Eltsine. La Russie, état saturnien faux lion et hélas vrai cancer plutonien, ne pouvait qu’être sensible à un tel cycle. Le prochain cycle saturnien en sagittaire concernera un autre état saturnien, l'Italie.

    Comme cas de révolutionnaire idéaliste rêveur, comment ne pas citer Chouard, qui croit encore qu'on peut soumettre autrement que par la force un système de constituante avec tirage au sort. Cette révolution par le robot uranien arrivera, en 2259, on a le temps saturnien.

    Signe du 9, qui rime avec œuf, c'est donc le signe de la source, du père et de la loi originelle nommée dharma. Si les gémeaux sont le signe de l’émission d'informations, le 9 est la réception de ces infos. Ainsi dans la Baghavad Gita, l'archer sagittaire Arjuna refuse de tirer la flèche de Shiva, aussi Krishna lui donne un cours sur le dharma, le fait qu'il soit obligé de tirer. Comme l'autre refuse, il recours au polymorphisme (classique chez les PAN) pour effrayer l'archer, et le pousser à tirer (un coup ?).Vous reporter à l'article du scorpion au sagittaire pour cette histoire.

    Sagittaire (16 décembre - 15 janvier)


  • Dans le domaine des thèmes joviens, l'amour tient une grande place :

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Nous avons déjà évoqué ce secteur taureau et ce mot, petit rappel : symboliquement, Mars est Enkidu, un chasseur vivant dans la foret, il ne contrôle pas sa force et coupe trop d'arbres, tue trop d'animaux, aussi le roi Gilgamesh envoie t il une femme, que le martial chasse, pour le calmer par le sexe et l'amour. C'est le secteur de la Gorgone, Persée part à la chasse de la tete de Méduse, nécessaire pour tuer un monstre et avoir le droit d'épouser Andromède. Chaque mythe ou conte est toujours le récit du grand prince qui doit tuer le monstre pour avoir l'amour de la femme. Que ce soit une Méduse/Kraken, un dragon, une sorcière, un Titan/géant, un démon/Satan, etc.

    Dans l'optique de ce thème, mesdames vous pouvez mieux comprendre pourquoi vous êtes les proies des hommes, étant le signe des objets, de la possession, l'Homme normal doit donc cumuler les aventures et expériences pour se sentir exister. Car c'est la relation sexuelle scorpion opposée qui le reconnecte à lui même, pour le ciel. La chasse c'est bien tuer, un truc jovien, mais pour le ciel nécessaire. Sans cette mort, ce risque de la mort d'Andromède par la chasse du monstre Kraken, il n'y aurait pas son opposé, qui n'est pas la vie mais la non-mort, l'a-mrita qui a donné le mot amour.

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    "You call it love", dit le film, le ciel confirme, Lune exaltée en secteur "amour" et "love". On appelle bien cela l'amour, ce signe de la maison, du reflet vénusien, du phallus sexuel vu comme une "arme". Le taureau est le signe des sens, et ce sont eux qui forment le sentiment amoureux, merci l'ocytocyne.

    Amour, radiologie céleste

    La sensualité, merci Axelle Red, est de ce jovienne et exaltée jovienne, çaaaaaaaaaa alors.

    Amour, radiologie céleste

    Le dharma n'est qu'un autre mot pour l'amour. Dharma vénusien, cela me rappelle des articles sur cet astre. Serait il néfaste ? On verra plus bas.

    Amour, radiologie céleste

    La "passion" est également jovienne taureau et vénusienne gémeaux comme "love", mais en secteur d'Orion, le chasseur, il y a ainsi derrière la passion une peur maladie de la mort, une exaltation de la vie, on vit l'instant à fond car on sait que le lendemain ne chantera pas aussi bien que les chansons évoquées dans cet article...

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    La passion est liée à ces 2 "pôles" joviens, Lune fin taureau, la chasse finale. C'est le fait de savoir que tout meurt qui permet de profiter de la vie et de l'amour, la passion va avec la souffrance, c'est parce qu'on a peur de la mort qu'on aime, qu'on chasse un(e) conjoint(e), pour concevoir la vie jovienne dans la relation sexuelle en signe opposé scorpion.

    Amour, radiologie céleste

    Notre mission ? L'amour, dit le ciel.

    Amour, radiologie céleste

    Une mission souvent "impossible" hélas, pour beaucoup. Aime t on vraiment l'autre tel qu'il est, ou une représentation vénusienne, une image idéalisée ? Le ciel est clair, on aime de l'autre ce qu'il renvoie de nous mêmes, ce qui vibre et résonne avec nos énergies natales.

    Amour, radiologie céleste

    Le ciel peut ainsi sembler une totale imposture jovienne pour beaucoup de blasé(e)s, chassé(e)s par des connards(sses), qui n'ont plus envie de chasser, de "tuer" un adversaire homme ou femme pour séduire une proie, les gens ne veulent plus faire semblant, jouer un rôle. L'amour n'est pas nécessairement une imposture, il est jovien certes, mais l'imposture est vierge, l'apparence mercurienne exaltée, quand l'amour est exalté Vénus, c'est une réaction face à la peur de la mort.

    Amour, radiologie céleste

    On peut mieux voir l'imposture du monde avec ces principes joviens et vénusiens micro ou directs, pour le ciel impossible et "tout est possible", c'est la même chose, seulement une question de croyance, de point de vue. Il est impossible qu'on s'aime, et pourtant tout est possible, on arrive à aimer.

    Amour, radiologie céleste

    Le ciel confirme avec ce cas, pour lui le mariage jovien est un synonyme du divorce jovien, comme la vie et la mort sont 2 inverses joviens. La différence notable est dans les Lune opposées, le mariage est entrée cancer, signe de la famille, du clan, sous entendu pour le ciel le mariage est dans l'optique d'en fonder une, quand le divorce est en entrée capricorne, signe de la chute, du fait de ne plus être écouté, compris.

    Amour, radiologie céleste

    Ici, le ciel nous répète le paradoxe de ces sentiments, quand Lara Fabian chante que tout est fini entre nous, elle ne dit pas que tout est fini, elle dit juste qu'elle souffre, qu'elle veut être écoutée, comprise, tout comme quand elle dit (crie ? gueule ?) "je t'aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime", elle ne dit pas je t'aime, elle dit qu'elle souffre de ce sentiment tellement il est fort.

    Amour, radiologie céleste

    La chanson est néanmoins saturnienne, comme la "rupture", qui nous renvoie au secteur du mariage, là encore pour le ciel, il dit qu'une rupture n'en est jamais vraiment une, elle est une porte sur d'autres mariages, amours ou relations sexuelles, on a la relation finie "dans le squelette", comme inscrite dans nos os, ainsi que le sentiment produit par la rupture, et ces sentiments saturniens s'accumulent.

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Alors à force, on finit par ne plus y croire, forcément plus facilement chez les femmes, quand on voit comment les hommes aiment, selon le ciel : l'homme se croit le héros d'un film, tantôt héroïque, tantôt dramatique, tantôt théâtral, et cette relation est vécue de manière jovienne par les hommes, et en secteur de la mort. N'oubliez pas le mythe sumérien, quand Vénus/Ishtar demande Mars/Enkidu en mariage, c'est dans ce secteur qu'il refuse et lui "fout la honte", ce qu'il paie en balance, les dieux prononcent sa mort au terme d'un jugement solaire.

    L'amour des hommes est certes comme l'amour, comme le mariage, mais il est comme la chasse, comme le divorce, on pourrait dire que du coup l'homme n'est naturellement pas stable, puisque tout homme est soumis à des retours joviens sur son thème, qui le poussent alternativement à se rapprocher ou détacher de sa conjointe, attitude qui, si on ne connait pas le thème et si on ne connait pas les retours de l'autre, c'est très souvent mal compris. Je ne le dirai jamais assez, étudiez les retours de l'autre, vous comprendrez alors que cela n'a rien à voir avec vous quand il/elle est chiant(e) ou distant(e), malgré les apparences, mais cela a à voir avec les énergies qu'il se paie à l'instant T.

    Amour, radiologie céleste

    Nous voyons ici que le "paradis pour 2" et "paradis pour tous" est jovien, comme le paradis, l'enfer, la mort. L'amour, le mariage, tout comme le divorce continuent dans "l'après vie", vous gardez votre égo martial, vos amitiés et adversités au paradis. Lune jovienne exaltée, signe du clan, de la famille, vous allez de l'autre coté dans la "famille", le clan cancer qui vibre avec votre Jupiter, comment l'astre s'exprime chez vous. Aucune différence astrale entre la vie et l'au delà, pour le ciel, ce n'est qu'une autre matrice miroir de la notre.

    Amour, radiologie céleste 

    Là, on voit bien que le ciel confirme la notion d'âme sœur, jovienne direct et opposée.

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Il y a ainsi bien une âme jovienne qui retrouve son autre âme jovienne sœur dans la mort.

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Comme elle l'avait trouvé dans la vie, par l'amour.

    Je vous épargne les superpositions avec le mariage, le divorce, la passion, le paradis pour 2 et pour tous, vous aviez compris que 2 âmes sœurs pouvaient se retrouver de vie en vie et d'au delà en au delà, et parfois divorcer, se séparer, puis se retrouver, s'aimer de nouveau. La chasse est de cette énergie, on chasse l'âme qui vibre de manière jovienne avec la notre, à l'instant présent, et cela peut changer, puisque cette connexion est soumise au ciel, il va être difficile de trouver son âme sœur si Pluton est sur votre Jupiter natale, par ex.

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Quand on voit ce puissant thème taureau, le pouvoir de l'amour sur la matrice nommée vie, sur la matrice nommée mort est évident, ici avec la conjonction balance, le pouvoir de l'amour fait qu'il peut détruire les peurs, l'égo, la croyance, l'idiotie, la connerie, etc.

    Amour, radiologie céleste

    Sauver le monde, vous dites ? L'amour le peut. Mais le ciel a de l'humour noir, la chanson est sortie après la mort de Balavoine, aimer l'autre et vouloir le sauver l'a conduit à être tué par le système. N'oubliez pas le lien jovien entre l'amour et la mort, si vous voulez "sauver" le monde, vous amenez la mort jovienne à réagir, à entrer en "guerre" contre l'amour, en ce secteur taureau. Un sujet vaste, celui de la paix et de la guerre, comme quand le soldat Persée, le "Bien" jovien relatif lutte contre les forces anciennes, du "Mal" saturnien, il doit les tuer pour "sauver l'amour" avec sa belle.

    Amour, radiologie céleste

    Le "dernier espoir" et l'espoir (hope) sont de ce secteur...

    Amour, radiologie céleste

    L'amour est du coup l'espoir, le "dernier" même. Tiens mais c'est positif tout ça, sauf que n'oubliez pas la "nécessité" du mal dans cette équation amoureuse :

    Amour, radiologie céleste

    Amour, radiologie céleste

    Le ciel nous indique que Satan et l'antéchrist sont vénusiens comme le dernier espoir.

    Amour, radiologie céleste

    La "fin du monde" est vénusienne, idem. Le mal, Satan, l'antéchrist, la fin du monde, un "espoir" ????? 

    Amour, radiologie céleste

    Le ciel nous fait remarquer que "saving hope" est encore vénusien taureau, pour sauver cet espoir, cet amour, il faut hélas passer par le mal, la destruction, le divorce, la mort, tous joviens, pour recréer, renaitre dans une matrice plus "aimante", une fois que le ménage a été fait.

    Amour, radiologie céleste

    Les 2 livres que voici sont ainsi sortis le même jour, on meurt, le monde se termine, mais il y a encore un espoir, via une renaissance jovienne micro, l'amour ne peut mourir, on continue d'espérer dans une autre vie, une autre matrice. Dans un éternel retour, sans fin.

    Sujet évidement à suivre...


  • Après avoir annoncé des missions vers Mars, Space X a déclaré qu'il ferait le tour de la Lune en 2023, Blue Origin a dit qu'il irait sur la Lune en 2023, et la Russie a juré qu'elle y enverrait le successeur de Soyouz en 2023 avant d'y établir une base.

    La Lune en 2023, vraiment ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Avant de regarder l'an 2023, les annonces : elles sont saturniennes, direct et opposée, la conjonction spatiale (lire article). La Russie étant saturnienne, lire là.

    1ères réserves évidentes : Le lancer de Space X dépend de la réussite du test de la nouvelle fusée BFR en 2022, le lancer de Blue Origin dépend de la réussite de la prochaine fusée New Sheppard aussi en 2022, et quand à la Russie, le test de sa nouvelle fusée Federatsia doit réussir. Cela fait 3 conditionnels.

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Pourquoi 2023 ? Saturne, astre spatial, entre en signe de l'espace verseau à cette date. Les compagnies et pays sont ainsi programmées pour tenter le coup. Réaliste ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Il y a hélas Pluton, astre du blocage, des peurs, du néant, mais aussi celui du virtuel, de l'IA, en capricorne, le secteur d'OVNI attention danger, qui sont tout sauf nos amis :

    La Lune en 2023, vraiment ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    C'est avec ce cycle capricorne que la navette Challenger s'est crashée avec ses astronautes, et c'est pile à la sortie du livre que la navette Columbia s'est crashée, avec cette NL neptunienne opposée Jupiter exaltée. Je rappelle que les pleine et nouvelle Lune avec Neptune ont vu passer le fameux PAN ayant pété la fusée SpaceX en 2016 et la vague d'OVNI de Mexico, lire article. Le ciel indique bien qui est le responsable de ces drames. Et vous pensez qu'avec Saturne en verseau et Pluton sur ce secteur, ils vont nous laisser explorer leur maison jovienne ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    La Lune est elle peuplée de "fantômes", de martiens, de "PAN" ? Les 3.

    La Lune en 2023, vraiment ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Je n'ai pas pris le thème qui m'arrangeait, le film "Moon" de 2015 et "Luna" sont joviens.

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Ces "OVNI" viennent ils de la Lune ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Un cas célèbre de PAN au dessus d'une centrale nucléaire, évoqué par France 2, nous met bien en lumière la complexité de ce phénomène jovien, qui rappelle les classiques de cette conjonction.

    La Lune en 2023, vraiment ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Ce PAN est il un "martien" ? Un "fantôme" ? Les 2.

    La Lune en 2023, vraiment ? 

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Un "ET", un "mort" ? Les 2.

    Doit on alors les considérer comme des méchants, à cause d'attention danger, ou encore des gentils, qui nous préviennent de ce qui vient, en circulant au dessus des centrales nucléaires "fragiles" pour inciter ses responsables à faire des vérifications ? Comme je l'ai dit x fois, il faut aller par delà le bien et le mal, qui ne sont que des vues subjectives.

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Les BD "Objectif Lune" et "On a marché sur la Lune", célèbres Tintin, sont plutoniens direct et micro saturniens spatiaux direct et micro, et Soleil en poissons. Doit t'on en conclure qu'il faudra attendre Saturne sur cet axe pour "marcher" sur la Lune, avec néanmoins l'objectif Lune avant de Saturne opposé à la Saturne lion de la 1ère BD ?

    La Lune en 2023, vraiment ?

    Cela donnerait bien l'objectif Lune en 2023, on tente, et en 2027, on réussit ? Cette excellente opposition Saturne+Neptune est hélas contrée par une sale Jupiter exaltée, celle d'attention danger. Une manière plus simple d'envoyer des "gens" sur la Lune est évidement en tant qu'IA, et c'est je pense la seule forme sous laquelle ils nous "laisseront passer". A suivre...


  • Le thème du Ouija, il va nous ramener à des classiques :

    Ouija, bases

    Ouija, bases

    Cette table vendue à partir de 1891 est jovienne, comme la mort. Donc c'est bien discuter avec les morts ? Allons pas à pas :

    Ouija, réflexions astrales

    Les morts nous parlent, classique du père Brune, est jovien aussi.

    Ouija, réflexions astrales

    Les conversations avec Dieu sont joviennes.

    Ouija, réflexions astrales

    Le "livre de la mort" est jovien.

    Ouija, réflexions astrales

    L'enfer est jovien.

    Ouija, réflexions astrales

    Le paradis est jovien.

    Ouija, réflexions astrales

    Le film "ghost" est jovien. Je vous épargne la chanson de Michael Jackson, jovienne aussi.

    Ouija, réflexions astrales

    L'âme (soul) est jovienne.

    Ouija, réflexions astrales

    La luciférienne est jovienne sur cet axe en a parlé en 1er dans sa doctrine secrète, tome 3.

    Ouija, réflexions astrales

    L'appel du néant est jovien comme la mort et le ouija.

    Ouija, réflexions astrales

    L'ancien testament nous raconte les connexions entre le prêtre du temple et "l'élohim d'Israël", qui demande constamment dans le texte au prêtre de ne pas écouter les autres élohims. État jovien, la conjonction de prêtrise, comme cet égrégore est jovien...

    Ouija, réflexions astrales

    Ouija, réflexions astrales

    Ainsi que les égrégores nommés "Anunnakis" (ancien nom ?).

    Ouija, réflexions astrales

    Les "grands esprits" comme les "mauvais esprits" sont joviens. Ce qui déjà vient nuancer la grandeur de cette énergie jovienne, mais on y reviendra plus bas.

    Ouija, réflexions astrales

    Le film de 2014 est jovien micro, secteur "mort".

    Par ces cas, le ciel valide ? Si vous suivez le blog, vous savez que les choses sont bien plus complexes que les apparences ne l'indiquent.

    Ouija, réflexions astrales

    Par ex, le fait d'être "en vie" (alive) est jovien.

    Ouija, réflexions astrales

    La "vie" est jovienne opposée, ce secteur solaire.

    Pour le ciel, la vie et la mort ne sont que des états de l'âme jovienne, elles n'existent pas en tant que tel. Du délire ?

    Ouija, réflexions astrales

    Ouija, réflexions astrales

    Les films "Matrix", ici le 1 et 2, sont pourtant joviens. Mourir, naitre, ce n'est que passer d'une matrice bidon à une autre ?

    Ouija, réflexions astrales

    Les cas des séries "walking dead" et fear the walking dead" sont justement joviens et saturniens pour des tas d'os morts joviens qui prennent vie (jovien). 

    Ouija, réflexions astrales

    Ouija, réflexions astrales

    Peut on dire de ces "morts qui marchent" qu'ils sont morts ou vivants ? Les 2 !

    Ouija, réflexions astrales

    Les créatures joviennes robots dotés d'IA de la série "Westworld", peut on dire qu'elles sont vivantes, dotées d'une âme, ou sont elles seulement des morts vivants ? Les 2 !

    Ouija, réflexions astrales

    La "mort de la mort", donc la vie, est jovienne.

    Si vous avez saisi la logique, faire du ouija, c'est discuter avec des âmes qui sont tout autant mortes que vivantes, il est ainsi probable que pas mal de pseudos connexions ne soient que de la télépathie avec des gens en vie, des "ames de notre matrice"

    Ouija, réflexions astrales

    Ou même des "martiens", principe jovien.

    Ouija, réflexions astrales

    Dans le domaine des morts-vivants, comment ne pas citer les vampires, ici les entretiens joviens et saturniens, comme le ouija. Mais alors, est ce un entretien avec un vampire ?

    Ouija, réflexions astrales

    Ouija, réflexions astrales

    Les films Blade 2, Nosferatu et Dracula sont ici joviens, et qui plus est...

    Ouija, réflexions astrales

    Ouija, réflexions astrales

    2 Soleil en secteur ouija, tiens tiens.

    Ouija, réflexions astrales

    Un secteur que vous connaissez, c'est celui de l'hypnose. Est ce faire hypnotiser par une âme "vampire" ?

    Ouija, réflexions astrales

    Ouija, réflexions astrales

    Les voyantes qu'étaient la jovienne Lucie Dos Santos (Fatima) et Baba Vanga n'ont pas eu besoin de table ouija pour parler à la forme de leur "élohim", une vierge.

    Ouija, réflexions astrales

    On peut noter que ce secteur d'exaltation martiale est aussi celle de la possession, équivalente de l'hypnose du coup. Vous invoquez des ames joviennes que vous laissez entrer dans votre intimité...

    Ouija, réflexions astrales

    Des intrus joviens, se faisant passer pour les morts que vous vouliez convoquer...

    Ouija, réflexions astrales

    Des "hypocrites", idée jovienne.

    Ouija, réflexions astrales

    Mentent ils, ou disent ils la vérité ? Pour le ciel, tout autant l'un que l'autre, principe joviens.

    Ouija, réflexions astrales

    Peut on appeler cela une trahison ? Oui oui, promesse de vérité, mais hypocrite, mensonge.

    Ouija, réflexions astrales

    Ces choses sont liées à l'égo, jovien oh bah ça alors. Du coup, peut on dire que les "vampires", ces "intrus", ces "morts vivants", ces "fantômes", sont attirés par des égos joviens qui vibrent comme eux ? Ce détail est selon moi essentiel, car pour avoir maté des dizaines de séances de ouija, j'ai été frappé d'une chose : chaque séance n'est pour les gens qu'une confirmation, l'esprit quel qu'il soit dit toujours ce que la personne veut entendre. Si la personne veut entendre que Tata Jeannette est bien au paradis, elle le lui dira. C'est comme se parler à soi même, le "mort" ne fait que nous renvoyer à nos croyances, nos idéaux, nos envies. Il n'y a jamais de surprise, car de plus les personnes posent toujours des questions faciles, dont le "vampire" peut deviner la réponse attendue par la personne. J'ai surement déjà raconté cette anecdote, un collègue a fait une séance de ouija, et c'est son ami suicidé "Romain", que personne autour de la table ne connaissait sauf lui, qui a répondu. Il a confirmé tous les détails du "vrai" Romain. Mais le collègue n'a pas paniqué, il lui a posé une question simple, à laquelle il n'avait pas la réponse : quel est le nom de la tombe à gauche de la tienne ? Le pseudo "Romain" a répondu un nom qui ne voulait rien dire, puis enfin un nom clair, qui n'est évidement pas celui de la personne sur la tombe à gauche de celle de Romain, le collègue a été vérifier. Ne pensez vous pas que si c'était VRAIMENT Romain, il devait savoir à coté de qui il était enterré ? L'intrus ne sait QUE ce que vous savez ou vous pensez savoir, ne tombez pas dans le piège des questions "dont il peut deviner la réponse en vous".

    Ouija, réflexions astrales

    Maintenant, une étape supplémentaire dans la manipulation de ces choses...l'institut sur le "futur de l'humanité" est jovien.

    Ouija, réflexions astrales

    L'autre institut, sur le "futur de la vie", est jovien aussi.

    A t on alors affaire à des humains du futur, qui manipulent leur passé ?

    Ouija, réflexions astrales

    La "vie passée" est justement jovienne, sommes nous leur "vie passée" ? Ou alors, idée totalement dingue, parlons nous à nos vies "antérieures", par le biais du ouija ?

    Tous ces thèmes nous amènent de sacrées réflexions, n'est ce pas ? Qu'est ce que la vie, la mort...et l'immortalité ? A suivre...


  • Pour couper court à la fausse polémique, évoquons cette question :

    Le 29 novembre, le Soleil "entre" (c'est relatif de la Terre) dans le pied droit du serpentaire.

    Serpentaire, 13ème signe ?

    Ensuite, il repasse dans les pattes du scorpion, et tout d'abord la fameuse Antarès le 1er décembre :

    Serpentaire, 13ème signe ?

    Nous avons ainsi 2 jours dans le "pied" droit de l'alchimiste.

    Après les pattes, le Soleil repasse dans la jambe gauche du serpentaire cette fois, le 11 :

    Serpentaire, 13ème signe ?

    Jusqu'au 13 au soir

    Serpentaire, 13ème signe ?

    On a les 11-12-13 décembre le Soleil dans cette constellation. Ce qui fait 5 jours, avec les 29 et 30 novembre plus tôt. 5 jours méritent ils un signe ?

    La NASA a été bien maline, décidant que tout l'écart entre pied droit et jambe gauche, soit 15 jours du 29 novembre au 13 décembre fin de journée...

    Serpentaire, 13ème signe ?

    était serpentaire ! Objection évidente ? Le Soleil passe dans 3 secteurs scorpions majeurs du zodiaque, que ce soit Antarès, Alniyat et Wei (les 3 pattes sur l'image). Ce sont bien des secteurs scorpions dans le sens de "noir", Antarès n'a rien en commun avec les énergies de ces 2 secteurs "blancs".

    Le serpentaire n'est pas un 13ème signe, il a certes 5 jours solaires, mais comme quantité de constellations, qui en ont même parfois plus. Regardons le soldat Orion, tueur de taureau :

    Serpentaire, 13ème signe ?

    Le 10 juin, le Soleil quitte le taureau, pour passer en Orion, le soldat un peu plus bas.

    Serpentaire, 13ème signe ?

    Il n'entre dans le pied du 1er gémeau que le 24 juin. 14 jours pleins dans Orion...allo, la NASA ? Allo les créateurs de signes ? C'est Orion, quand même, merde quand même ! Zut Valls, sors de mon corps !

    Le Soleil sort de la vierge vu de la Terre le 1er novembre, bien après l'entrée en signe balance :

    Serpentaire, 13ème signe ?

    Pour déjà "quitter" la balance le 18 novembre, cf image

    Serpentaire, 13ème signe ?

    En tout 18 jours, on peut pas appeler cela vraiment un signe, surtout après la vierge, qui a été l’hôte du Soleil du 17 septembre à Halloween. La vierge ancienne était toujours représentée comme une femme assise sur un trône, les grecs avaient compris que les étoiles de la seconde moitié du corps n'avaient pas la même énergie, d’où la création artificielle du signe balance, mais ils ne sont pas allés au bout de la symbolique. Personnellement, vu la nature "divine" de ce secteur de tribunal, je considère ce secteur vierge en signe balance comme un "trône", celui du dieu Soleil, sur laquelle elle est assise, car je rappelle que dans le mythe, c'est après son viol en 6ème tablette vierge que cette chère Ishtar convoque les dieux en balance. De par les centaines de thèmes de personnalités, de concepts, de livres et films concernant ce secteur, je ne peux que constater l'erreur grecque, qui aurait du faire de la balance le "trône" et laisser les pinces du scorpion, un secteur martial proche du scorpion.

    Donc récapitulons : Serpentaire, signe ? non, un secteur particulier composé de "sorciers blancs", mais nous restons dans la sorcellerie, les scorpions étant sorciers noirs. Si ce secteur de 5 jours mérite le nom de signe, alors quid d'Orion, 14 jours, il ne mériterait pas ce titre ? Et la fin de la constellation vierge, elle ne mérite pas une modification, associée à une balance qu'elle n'est pas, et à une énergie vierge qu'elle n'est pas non plus ?

    Si vous avez lu la boite Pandore 10, vous vous rappelez que nos initiés sont Lune+Pluton sur Antarès, transitée par le Soleil le 1er décembre, soit selon leur calendrier (qui a décidé qu'entre les jambes serpentaire ce n'était pas scorpion) un secteur "serpentaire". Ce prétendu calendrier sidéral NASA a ainsi réduit le scorpion à 7 jours. Pourquoi tant de haine ? Car le scorpion est pour les tropicalistes un signe plutonien, donc infernal, signe de la mort. Et que veut l'élite ? Utiliser le mal pour transcender la mort, donc faire comme le serpentaire ! Nous sommes dans une idéologie ne comprenant pas la nature fondamentale du zodiaque. Nous avions vu dans la précédente boite Pandore 10 que le scorpion et Antarès est le secteur du phallus, de la relation sexuelle. Ce signe n'est pas plutonien, il est le signe de l'alchimie de l'homme et de la femme, qui certes sont face à la mort, un monde parrallèle, mais ils trouvent la solution, font un enfant et ainsi restent vivants dans cet enfant à naitre ! C'est au contraire un signe d'espoir, on fait un enfant, on fait "survivre l'humanité"...


  • Maitrises : Mars et Vénus nocturnes, Saturne.

    Exaltation d'Uranus. Exil de Lune.

    Seul signe mêlant Mars et Vénus, dans leur aspect nocturne Nergal et Ereshkigal, c'est ainsi le signe de la relation sexuelle, de l'union des contraires. Signe à la fois masculin et féminin, c'est le signe le plus de bisexuel du zodiaque. C'est le signe du phallus (Shiva linga) et du vagin (Shiva yoni). C'est aussi hélas le signe de l'anus, ainsi biens des natifs sont portés à montrer leurs fesses (comme Jennifer Lopez), à porter un gode ceinture (comme Miley Cyrus), et à jouer entièrement sur le sexe et ne parler que de cela, comme biens des chanteuses scorpions évoquées sur le blog.

    Signe de l'alchimie sexuelle, il est celui de l'alchimie tout court, entre le sombre Saturne (l’œuvre au noir) et le positif serpentaire, celui qui parvient à dompter le mal. Il symbolise la magie, le mage noir (ex Saroumane) et le mage blanc (ex Gandalf). L'aspect "blanc" du scorpion, le serpentaire, 3 jours, mérite il un signe ? Si le caractère des natifs le méritait, oui. Bruce Lee reste un serpentaire martial, donc un type de scorpion, de même que Paracelse a tué avec sa médecine qui se voulait alchimique (scorpion). Le cycle actuel Saturne/Serpentaire va donner un coup d’arrêt au sida, car ce secteur est celui des guérisons, des antidotes (première rémission du sida avec ce cycle, quel hasard), mais hélas il verra de nouvelles maladies sexuellement transmissibles. Le serpentaire permet de concevoir le remède dans la coupe/caducée d'Hygie, devenu symbole des pharmacies :

    Serpentaire, Orion, pourquoi pas 14 signes ?

    Asclépios (Ophiuchus grec) a été tué parce qu'il a utilisé le sang de la gorgone (Algol, la gorgone à la tête coupée est en taureau, dans le secteur opposé au serpentaire) pour ressusciter les morts, et son action bouleversait tellement l'ordre du monde qu’Hadès a ordonné sa mort. Apollon l'a néanmoins ressuscité comme un dieu serpent, le fameux serpentaire qui a sa place au ciel, parmi les dieux (comme Satan est un serpent dans le plagiat d'Enki et Ninhursag, la genèse), les grecs ont plagié le mythe du serpent à la fin de l'épopée de Gilgamesh, qui vole la plante d'immortalité au dernier héros survivant, et la mange, devenant immortel à la place de l'humanité. Quand à Esculape (Ophiuchus romain), il est accompagné du coq, le symbole d'Apollon, devenu notre mascotte nationale, et c'est normal, nous sommes le résultat de mutations alchimiques (les phocéens, des grecs, se sont mêlés aux tribus présentes pour fonder la Gaule, puis les romains ont envahi le pays, ça se poursuit avec les francs, des néerlandais, venus pour fonder ce qui deviendra la France, la fille de l’Église, et cela continue avec la révolution française, puis l'empire, encore des rois, un autre empire et des révolutions, jusqu'aux républiques successives jusqu'à la cinquième, en passant par l'état collaborant avec l'Allemagne nazie).

    Signe de la mort 8, la tablette de la mort d'Enkidu, Mars diurne, complémentaire avec la mort 12, poissons, ceux qui sont morts et vivants (dans les nœuds). Le natif pratique l'alchimie pour espérer dépasser la mort, pour muter. N'oubliez pas que le scorpion est le seul signe "temporaire", il était un serpent avant, il est actuellement un scorpion, mais voué à devenir un aigle, le compagnon de la constellation de l'aigle, qui se trouve en sommet du ciel capricorne (le royal Neptune).

    100% des serials killers et violeurs célestes ont un signe ou des aspects clés (maison ou conjonctions martiales) en scorpion et fin balance, ce secteur du sang, on le fait couler, et Vénus nocturne fait violer. Les égyptiens ont expliqué cet aspect par le mythe de Nephtys, la Vénus du soir, qui fait une fellation à Osiris, avale son sperme pour concevoir Anubis, le dieu de l'embaumement, avec cela. C'est à cause de la pipe que Seth (le serpent, quel hasard), époux de Nephtys, tue Osiris, appelé à ressusciter, merci son "fils" qui l'embaume. En Inde, celui qui avale le soma, le sperme de Vishnu tombé dans le Gange peut aussi se libérer des cycles de réincarnation.

    Le scorpion est le signe de l'occulte, de ce qui est caché (le fameux sexe voilé), de l’ésotérisme, des fantômes, des succubes, du contact avec les prétendus "morts". Signe très puissant, par ses maitrises, le natif n'a pas conscience de ses limites, se croit immortel, et cherche l'alchimie via la souffrances et des pratiques sexuelles, sportives ou "déviantes", de plus en plus dangereuses. Les célébrités de la malédiction des 27 sont ainsi souvent natifs de ce signe, et ont des aspects qui les rendent dépendants à l'alcool ou drogues dures, puissantes en ce signe.

    Signe d'exaltation d'Uranus, cette chère Antarès, les accidents nucléaires ont eu lieu avec Saturne sur cette étoile, et ce sont des présidents scorpions qui ont doté les états de l'arme atomique. Ex De Gaulle, scorpion uranien, suivi par Chirac, Lune sur Antarès, qui aura réalisé les derniers tests nucléaires "classiques" dans l'Histoire. Britney Spears, Soleil Antarès, survit à l'holocauste nucléaire dans son clip "till the world ends". L'état d’Israël a justement Soleil+Jupiter sur Antarès, normal pour l'état de la fin des temps. Le signe alchimique est celui qui permet de faire muter l'humanité, au travers de la radioactivité, pour nous faire muter vers le robot uranien, l'aigle qui filera dans l'espace.

    La chute de Jupiter fait que beaucoup des natifs qui ont un rôle important finissent dans la déchéance : De Gaulle est poussé dehors par la banque, Chirac détruit par un AVC made in élite (paie le referendum), Jim Morrisson meurt d'une overdose (la seule fois qu'il s'est drogué), et Jimi Hendrix s'est étouffé dans son vomi (scorpion opposé au signe de gorge, donc zone sensible).

    La maison 8 est celle de "je prends", opposée à la 2 taureau, celle du "j'ai". Je prends la vie, la virginité, les objets, le pouvoir (coup d'état), la coupe du vainqueur, le pactole. Tout cela grâce à des aides cachées, avec qui le natif est intimement lié.

    Je copie ici le vieil article sur les mythes scorpion :

    Le scorpion est un animal étrange dont la paire de pinces portées en avant et l'aiguillon venimeux, parfois mortel, nous font penser à une véritable machine de guerre ambulante. On dit des natifs dont cet arachnide de régions chaudes symbolise le signe zodiacal qu'ils sont très résistants et pleins de ressources. Or le scorpion est pourvu de quatre paires de poumons et sa réputation de relative invulnérabilité n'est plus à démontrer. On prétend qu'il échappe même aux radiations ionisantes particulièrement destructrices. C'est pourtant un animal nocturne qui vit dans les régions chaudes. L'espèce qu'on trouve dans le désert, par exemple, ne s'anime vraiment qu'à une température ambiante de 45 degrés, pas moins, tandis qu'à 20 degrés il est pétrifié de froid. Son aspect agressif ses déplacements furtifs, silencieux, rapides, énergiques, son venin mortel ne l'ont évidemment jamais rendu sympathique.

    Toutefois, son caractère combatif et courageux a induit les Anciens à faire de lui le « porteur de vérité », celui qui se bat jusqu'au bout pour une cause juste ou pour que la vérité triomphe. Un roi mythique égyptien, premier unificateur de l'empire, fut surnommé Selek, le scorpion, et représenté par cet animal. Selket, son épouse, figurée par une tête d'Isis à coiffe de vautour surmontée d'un scorpion, était la déesse honorée par une importante corporation de sorciers et de guérisseurs.

    Selon une légende grecque, Artémis, la soeur jumelle d'Apollon-qui deviendra la Diane chasseresse des romains, envoya un scorpion à Orion, le chasseur géant, qui avait tenté de la violer. Le scorpion le piqua au talon et le tua. En reconnaissance du service rendu à Artémis, le scorpion, qui lui avait permis d'assouvir sa vengeance, fut transformé en constellation. Orion, après sa mort, devint lui aussi une constellation. C'est ainsi que, depuis lors, Orion s'enfuit à l'ouest et descend sous l'horizon dès qu'apparaît, à l'est, le Scorpion.

    La fable célèbre, d'origine orientale, du scorpion qui demande à la grenouille de l'aider à passer un cours d'eau sur son dos, lui jurant ses grands dieux qu'il ne lui fera aucun mal, puis qui, finalement, la pique et, bien sûr, se noie avec elle, pour être révélatrice des pulsions instinctives irrépressibles que les natifs de ce signe éprouvent parfois, n'en est pas moins excessive et sujette à caution. En effet, il n'existe aucun signe du zodiaque dont les qualités seraient soit sombres et négatives, soit lumineuses et positives.

    Les forces symbolisées par le signe du Scorpion sont celles de la régénération, principe sans lequel la vie ne pourrait pas se renouveler. Or toute régénération implique une forme de mort ou de destruction. Heureusement, elle n'est pas définitive. Elle est nécessaire au renouvellement de la vie. Ainsi, la symbolique et les mythes qui se rattachent au signe du Scorpion sont empreints d'une certaine intensité qui frappe l'imagination, pour réveiller les consciences engourdies.

    Ici-bas, tout a un commencement et une fin. Mais une fin implique nécessairement un autre commencement, car en réalité, rien ne meurt jamais, tout se transforme. C'est là le grand principe de la vie, dont le signe du Scorpion est une des représentations symboliques.

    Scorpion (16 novembre - 16 décembre)