• J'ai lancé mon Tipeee sur cette page !

    EDIT : vous pouvez aider gratuitement le blog, en visionnant la 1ère minute de 4 clips Youtube sur la droite de la page, ce qui peut faire gagner 24 centimes par jour. Sur un mois, ça fait 9 euro, donc imaginez, 50 personnes le font = 450 euro, ainsi le blog serait financé par Youtube, et cela me permet de réserver 2 jours par semaine aux articles, à la recherche de thèmes pour la base de données, pour les comparaisons et études de thèmes, sans demander de dons autres que 8 minutes de temps par jour.

    En sachant que contre 50 euro de don unique, je propose toujours un thème astral en "contrepartie", vous donner les clés de votre ciel natal.

    Articles des 2 prochains mois :

    Capricorne, cas d'école

    Verseau, cas d'école

    Poissons, cas d'école

    Jupiter, vie et mort partie 3

    Lion, cas d'école

    Balance, cas d'école

    Physique quantique

    Vénus luciférienne, partie 3

    Bite de Pandore, bases

    Kabbale, langage saturnien ?

    Jugement dernier

    Arche d'alliance, Graal

    Mythologie grecque

    Noir c'est noir ?

    Guerre et Pet

    Osons les thèmes sexuels

    Pourquoi un tipeee ?

    En 15 ans de recherches astrales, j'ai cumulé un nombre impressionnant de thèmes enregistrés, en attente de l'écriture des articles. Que me manque t il ? Du temps. Et comme on dit, le temps c'est de l'argent, exposer toutes ces thématiques, chercher dates et faire les liens entre les cartes, les lires, cela en demande beaucoup. Aussi j'invite les lecteurs, s'ils le veulent, à participer à l'aventure pour intensifier la production du blog, comme ceci : 250 euro, cela me permet de me mettre à 80%, un jour consacré au blog par semaine. 500 euro, cela me permet de me mettre à 50%, 2 jours consacrés au blog, par ex.

    De plus, cela me permet d'avoir une pratique de l'astrologie qui soit sécurisée. Le coté aléatoire et variable des consultations professionnelles m'interdit, du fait que j'ai 2 filles dont une handicapée et ma femme qui ne bosse pas, de quitter un boulot de fonctionnaire peu payé mais sur contre un boulot au salaire indéterminé. Là au moins, avec cette offre contre 50 ou 100, je peux proposer une belle contrepartie contre le temps offert par vos dons.

    Certes, d'autres ne proposent pas de donner, sauf que ces autres vendent des livres, ont des cabinets, leurs articles sont plus légers, sans thèmes ni faits, et souvent purement promotionnels, pour vendre des livres. Ce n'est pas le cas du blog, je propose toujours gratuitement le contenu, mais à ce rythme là, compte tenu de l'avalanche de thèmes qui s'est entassé dans mes dossiers PC, et de l'obligation d'y aller pas à pas pour que vous compreniez la logique monstrueusement cohérente qui amènera les prochaines révélations, je ne pourrai pas exposer tout cela, et le temps, j'en ai de moins en moins, l'accumulation de Saturne, Jupiter et surtout Pluton sur mon Soleil puis Mercure+Sud promet de m’être fatale ou de m'handicaper sérieusement. Aussi, pour les gens motivés, qui ont en plus envie de comprendre leur thème natal et ce qui leur est arrivé et arrive, j'ai fait les propositions de contreparties.

    Oui je sais, je suis un connard et un goret d'oser créer un tipeee, monsieur le troll. Sinon rien ne t'interdit de créer le tien et de passer des centaines d'heures à exposer une vérité stellaire. C'est bizarre mais sur le net, j'ai vu aucun autre astrologue engagé dans ce chemin de vous faire saisir la réalité stellaire, et vous rendre autonomes, en exposant des faits vérifiables, et pas des délires non prouvés.

    Lancement d'un tipeee


  • Télécharger Proastro.

    - Prenez mes options (août) et 14 670 thèmes (19 août).

    Proastro (Mars 2018)

    - Une fois le logiciel dézippé, il vous suffit d'y copier-coller "private" et "horoscopes" que j'ai édité, de cliquer sur "configuration" et "répertoire privé" puis "parcourir" et sélectionner le dossier "private" ajouté. Faire de même avec "répertoire horoscopes" et sélectionner le nouveau chemin des "horoscopes".

    Proastro (Avril 2018) 

    Vous êtes parés !

    - Faire votre thème :

    Cliquez sur "Fichier"->Nouvelle carte

    Proastro, prise en main

    Sur cet écran, il vous suffit de rentrer vos coordonnées natales, et cliquer sur "Google Maps". Normalement, il trouve la ville...

    Cliquez sur OK, vous avez votre thème. Fermez les 2 fenêtres, le logiciel vous propose de sauvegarder votre thème, faites le.

    Maintenant, cliquez sur fichier->ouvrir carte, sélectionnez votre carte. Le thème apparait. Sélectionnez en haut "dessin"->"superposer avec" et sélectionnez votre carte. Pour moi, cela donnera cela.

    Proastro, prise en main

    - Maintenant, vous allez ÊTRE CONCRET, vous allez cliquer sur le "T" en haut, vous aurez ce panneau :

    Proastro, prise en main

    L'idée est de naviguer dans le temps pour vérifier votre passé, par ex en allant voir des évènements datés. Tout dépend votre thème astral, mon conseil et d'abord :

    - Vérifier vos cycles majeurs pour voir ce que le retour astral a provoqué, puis ensuite vos cycles mineurs, dans votre passé proche par ex.

    - Vérifier les retours astraux sur votre thème natal, dans cet ordre, du plus au moins "chiant" : Retour plutonien sur astre natal - Retour neptunien - Retour uranien - Retour saturnien - Retour jovien.

    Pour vous aider à saisir vos signes, le lunaire (2/3 du caractère), ce que vous étiez à la naissance, et votre solaire (ce que vous serez à l'instant de votre mort), allez lire les articles signes.

    Pour comprendre les astres, lire les articles les concernant, sans oublier ceux sur les traductions.

    Pour moi, les retours se sont caractérisés par : 

    - J'ai connu mon père pour la 1ère fois avec Jupiter pile opposée à mon Jupiter (astre du père) natal.

    - Ma mère est décédée avec Saturne pile de retour sur Saturne (astre de la mère) natal.

    Mais c'est MON cas personnel, à chacun le sien, j'ai Pluton+Saturne+Jupiter en même maison, ainsi l'astre plutonien a utilisé les énergies joviennes et saturniennes pour me "toucher".

    Des retours particuliers en 99 sur natal, de Neptune et Uranus, ont provoqué un coma suivi d'éveil, arnaque astrale que j'ai pu démonter.

    Ma fille cadette a nouvelle Lune+Mars avec Lune pile sur mon Soleil, quand à ma fille ainée, elle a pile la Lune de ma femme, mais là encore c'est un retour sur MON thème et celui de ma femme. 

    Chaque thème est unique, mais subit les mêmes retours astraux que les autres, il s'agit donc d'appliquer la roue sur son thème, tout le monde ne vit ainsi pas pareil les énergies actuelles, certains le vivent très mal, d'autres très bien...

    ATTENTION :

    Le menu "outils" contient des inventions indiennes, sauf que les hindous ne croient pas en l'existence d'Uranus, Neptune et Pluton (et pourtant ils ont des astronomes), ainsi ces outils sont totalement biaisés, de plus la "Fortune" est une idiotie non factuelle.

    Le menu "interprétation" ne vous aidera pas, ce sont des généralités astre par astre, signe par signe, dignes des pires horoscopes du net, un tas de commentaires drôles de tropicalistes qui n'ont rien compris aux signes dont ils parlent (normal, il voient des béliers comme des taureaux, etc).


  • Conjonctions à venir :

    26 août : Mercure en lion

    30 août : Lune bleue (seconde nouvelle Lune du mois) à 12h38

    4 septembre : Soleil+Mercure+Mars+Vénus

    9 septembre : Lune+Pluton

    10 septembre : Vénus en vierge

    Soleil opposé Neptune

    11 septembre : Mercure en vierge

    14 septembre : Pleine Lune à 6h35

    18 septembre : Soleil en vierge

    26 septembre : Mars en vierge

    28 septembre : Nouvelle Lune à 20h27

    29 septembre : Mercure en balance

    4 octobre : Vénus en balance

    6 octobre : Lune+Pluton

    7 octobre : Mercure opposée Uranus

    13 octobre : Pleine Lune à 23h10

    - Vénus opposée Uranus

    18 octobre : Soleil en balance

    24 octobre : Mercure en scorpion

    28 octobre : Vénus en scorpion

    - Nouvelle Lune à 4h40 opposée Uranus

    2 novembre : Lune+Pluton

    6 novembre : Rétro Mercure en balance

    9 novembre : Jupiter en sagittaire

    11 novembre : Mars en balance

    12 novembre : Pleine Lune à 14h37

    17 novembre : Soleil en scorpion

    21 novembre : Vénus en scorpion

    24 novembre : Mars opposée Uranus

    - Vénus+Jupiter

    26 novembre : Nouvelle Lune à 16h07

    30 novembre : Second Lune+Pluton

    3 décembre : Vénus+Mars

    5 décembre : Retour Mercure en scorpion

    12 décembre : Pleine Lune à 6h14

    16 décembre : Vénus+Saturne+Pluton 

    17 décembre : Soleil en sagittaire

    24 décembre : Vénus en capricorne

    25 décembre : Mercure en sagittaire

    26 décembre :  Éclipse solaire avec Jupiter+Mercure+Sud et Saturne+Pluton

    27 décembre : Lune+Pluton

    - Mars en scorpion

    2020

    2 janvier : Jupiter+Mercure

    9 janvier : Vénus en verseau

    10 janvier : Pleine Lune

    13 janvier : Saturne+Mercure

    14 janvier : Mercure en capricorne

    15 janvier : Soleil en capricorne

    24 janvier : Nouvelle Lune

    Lune+Pluton

    27 janvier : Neptune+Vénus

    31 janvier : Mercure en verseau

    1er février : Saturne en capricorne

    3 février : Vénus en poissons

    9 février : Mars en sagittaire

    - Nouvelle Lune

    14 février : Soleil en verseau

    20 février : Lune+Pluton

    23 février : Pleine Lune

    24 février : Mars+Sud du 11 septembre 2001

    28 février : Vénus en bélier

    8 mars : Vénus+Uranus

    9 mars : Nouvelle Lune

    15 mars : Soleil en verseau

    18 mars : Lune+Pluton

    20 mars : Mars+Jupiter+Pluton

    23 mars : Mars en capricorne

    24 mars : Pleine Lune

    29 mars : Vénus en taureau

    30 mars : Mars+Saturne

    3 avril : Mercure+Neptune

    6 avril : Jupiter en capricorne

    8 avril : Mercure en poissons

    - Nouvelle Lune

    14 avril : Soleil en bélier

    - Lune+Pluton

    23 avril : Pleine Lune

    25 avril : Mercure en bélier

    26 avril : Uranus+Soleil

    1 mai : Mercure+Uranus

    4 mai : Mercure+Soleil

    5 mai : Mars en verseau

    7 mai : Nouvelle Lune

    10 mai : Mercure en taureau

    12 mai : Lune+Pluton

    16 mai : Soleil en taureau

    22 mai : Mercure+Vénus

    - Pleine Lune

    25 mai : Mercure en gémeaux

    29 mai : Mercure+Nord

    3 juin : Vénus+Soleil

    5 juin : Nouvelle Lune

    8 juin : Lune+Pluton

    13 juin : Mars+Neptune

    15 juin : Soleil en gémeaux

    20 juin : Mars en poissons

    Soleil+Nord

    21 juin : Pleine Lune

    22 juin : Jupiter rétro en sagittaire

    30 juin : Jupiter+Pluton

    5 juillet : Nouvelle Lune

    Lune+Pluton

    10 juillet : Soleil opposé Jupiter+Pluton

    17 juillet : Soleil en cancer

    21 juillet : Pleine Lune opposée Saturne

    31 juillet : Mercure opposé Jupiter+Pluton

    2 août : Vénus en gémeaux

    Lune+Pluton

    Mercure en cancer

    3 août : Vénus+Nord

    - Nouvelle Lune

    Mercure opposée Saturne

    17 août : Soleil en lion

    19 août : Pleine Lune

    Mars en bélier

    25 août : Vénus opposée Jupiter

    29 août : Second Lune+Pluton du mois

    30 août : Vénus opposée Pluton

    31 août : Mercure opposée Neptune

    1 septembre : Vénus en cancer

    2 septembre : Nouvelle Lune

    Vénus opposée Saturne

    3 septembre : Mercure en vierge

    6 septembre : Axe des nœuds en taureau(Nord)/scorpion(Sud)

    11 septembre : Soleil opposé Neptune

    17 septembre : Pleine Lune

    Soleil en vierge

    23 septembre : Mercure en balance

    24 septembre : Mercure opposée Mars

    26 septembre : Lune+Pluton

    28 septembre : Vénus en lion

    1er octobre : Mars rétro poissons

    - Nouvelle Lune

    7 octobre : Mercure opposé Uranus

    14 octobre : Mars opposé Soleil

    17 octobre : Soleil en balance

    - Pleine Lune

    19 octobre : Vénus opposée Neptune

    22 octobre : Lune+Pluton

    23 octobre : Vénus en vierge

    25 octobre : Mercure+Soleil

    31 octobre : Nouvelle Lune

    1er novembre : Uranus opposé Soleil

    10 novembre : Mars opposé Vénus

    13 novembre : Jupiter+Pluton

    15 novembre : Pleine Lune

    16 novembre : Soleil en scorpion

    17 novembre : Mercure opposé Uranus

    Vénus en balance

    19 novembre : Lune+Pluton

    25 novembre : Retour Jupiter en capricorne

    27 novembre : Vénus opposé Uranus

    28 novembre : Mercure en scorpion

    30 novembre : Nouvelle Lune

    12 décembre : Vénus en scorpion

    Soleil+Sud

    14 décembre : Pleine Lune

    Mercure+Sud

    16 décembre : Soleil en sagittaire

    Lune+Pluton

    19 décembre : Jupiter+Saturne

    26 décembre : Mars en bélier

    30 décembre : Nouvelle Lune

    Vénus+Sud

    Ephémérides 2017


  • On a déjà souvent abordé le sujet de "Dieu", qui est quasi sans fin. Repartons d'abord de la base, qu'on va étendre :

    Dieu, Pluton

    Dieu, Pluton

    Le concept de "Dieu" est plutonien : une croyance, une création de notre cerveau, un idéal, un rêve, une énergie vampirique qui telle une créature, fait que son créateur la nourrisse (dans la mythologie grecque et romaine, les dieux sont immortels tant que les humains leurs font des sacrifices d'animaux et des prières, sans quoi ils disparaîtraient).

    Dieu, Pluton

    Dieu, Pluton

    Avec le film de 2017, on a toujours cette marque plutonienne.

    Dieu, Pluton

    Le verbe "être" est ici plutonien, la croyance en un "être" amène implicitement le concept de "Dieu". Dieu est il dans l’être ?

    Dieu, Pluton

    "Je suis Dieu", plutonien micro, nous amène à une autre oeuvre nommée "Dieu", cette fois un livre, également plutonien micro. On note le Lune/Lune dans ce secteur solaire, celui du tribunal divin des dieux, et on a des thèmes joviens direct et opposé (la vie, la mort, l'amour, la haine, le mariage, le divorce, bref les concepts quantiques).

    Dieu, Pluton

    Ici, plutoniens direct et micro, en gémeaux, le ciel nous dit que "je suis Dieu" est une forme de "seconde nature" créée par nous et liée à son créateur, elle est le reflet de ce qu'il pense être l’âme, la vie, la mort, bref des concepts joviens, avec Jupiter+Vénus.

    Dieu, Pluton

    La bouse intergalactique "qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu ?", et sa suite, on a ce secteur de "Dieu" en balance, on a un thème plutonien, mais plus encore 2 thèmes saturniens, le thème insiste sur la chute, sur le renversement dans la vie du héros.

    Dieu, Pluton

    Ce thème "saturnien" est à rapprocher du "monde sans Dieu", qui arrive avec l'apocalypse : celui ou l'humanité est enfin assez mature pour ne plus avoir cette pensée.

    Dieu, Pluton

    Godless, "sans Dieu", on a 2 thèmes qui confirment la règle de "Dieu", mais confirme que par Saturne, on peut s'en défaire, de ce Dracula/vampire.

    Dieu, Pluton

    Une des complexités quantiques de la chose, est d'abord de comprendre que "Dieu" est mort : on a bien l'aspect jovien pour "Dieu est mort", et ce secteur solaire est celui du gai savoir de Nietzsche, livre connu pour avoir affirmé...que Dieu est mort.

    Dieu, Pluton

    Sauf que "Dieu n'est pas mort", ici le 2, est de ce même secteur poissons. Dieu est mort = Dieu n'est pas mort. Et de plus ce "Dieu n'est pas mort" est plutonien, il est donc dans votre cerveau, votre croyance, vous le faites vivre en nourrissant cette idée. 

    Dieu, Pluton

    Là, il n'est pas mort, et pourtant le "mort est mort" est aussi plutonien. Le concept de "mort" et de "vie" n'est là aussi qu'une croyance de votre cerveau, un vaste sujet ce signe mortel balance.

    Dieu, Pluton

    Par ex, c'est en balance qu'on avait la bataille entre 2 "dieux", d'abord Sangoku et Cooler, notre héros devient le messie super sayen pour le vaincre, et ensuite dans "Battle of Gods", même en devenant un guerrier "divin", il échoue mais le dieu de la destruction est attendri par la nourriture terrienne et ne nous détruit pas, car...

    Dieu, Pluton

    C'est un guerrier ultime, il déconne pas, plutonisé en vierge tel "Dieu".

    Dieu, Pluton

    Ce thème de la "bataille des dieux", saturnien et martial, n'est pas sans rappeler l'apocalypse saturnien et martial. La bataille aura lieu ?

    Dieu, Pluton

    En attendant, nous avons crée, par notre imagination plutonienne, des "dieux", tels Krishna de ce secteur divin cancer...

    Dieu, Pluton

    Thor, vous dites ? Secteur vierge cette fois, et saturnien. opposé Jupiter+Mars, un aspect qu'on a chez "Dieu" le père exalté jovien...

    Dieu, Pluton

     

    Dieu, Pluton

    Qu'on a chez papa Odin, cancer et Jupiter opposé Mars.

    Dieu, Pluton

    Ou bien encore chez le bien nommé Zeus, cancer "Dieu" et Jupiter micro Mars.

    Ce sujet des archétypes nordiques est vaste, par ex Jupiter+Mars ou encore les aspects saturniens, qui nous amènent à toute la mythologie grecque, romaine, méritant chacune leur article dédié, la mytho (mane ?) nordique étant sur cette page.

    Dieu, Pluton

    Il ne peut en rester qu'un, qui sera le "champion" plutonien ? Le ciel répond déjà, c'est "nous".

    Dieu, Pluton

    C'est...une personne ? Bah oui, si ce n'est que nous. Toujours l'astre du cerveau, qui se croit intelligent (mais est con), ou se dénigre (mais est intelligent).

    Dieu, Pluton

    C'est un homme...

    Dieu, Pluton

    Tout autant que "la seule femme du monde". On a toujours la règle à la con, directe ou micro.

    Dieu, Pluton

    Nous jouons à Dieu via ce secteur cancer, l'exaltation de Jupiter, jouer à aimer, haïr, faire la guerre, fonder une famille, perpétuer la vie et mourir.

    Dieu, Pluton

    Populous est aussi un simulateur de "Dieu" en cancer ce secteur.

    Dieu, Pluton

    Au nom de Dieu ? Lune opposée Pluton+Nord, cela confirme.

    Dieu, Pluton

    Au nom de Dieu, bis ? Le thème met en lumière l'exaltation jovienne cancer.

    Dieu, Pluton

    Et dire que je suis en train de taper sur mon PC avec "Dieu" Windows 10, cet outil à la con, mais qui est reflet de mon cerveau.

    Dieu, Pluton

    Ce "Dieu" Pluton a un fils, qui s'appelle Vénus ? Le symbole a beaucoup de rapport, à tel point que le ciel nous dit que l'antéchrist est...fils de Dieu.

    Dieu, Pluton

    Ce cher Satan, fils de Dieu...ah c'est sur, pas très beau, je vous l'accorde.

    Dieu, Pluton

    Pas de hasard, ce "Dieu" Pluton peut sauver la reine. Hymne anglais écrit en hommage, à l'origine, à l'opération de Louis 14 de la fistule.

    Dieu, Pluton

    Une "grande opération" plutonienne et jovienne, tiens donc, en secteur du trou de balle, tu m'étonnes cher logiciel. Dieu sauva la reine est d'ailleurs saturnien, cela se passera à l'apocalypse ?

    Dieu, Pluton

    En attendant, cet apocalypse saturnien et martial, ce sera un "monde sans Dieu" car nous aurons crée notre propre Dieu : l'humain, libéré de cette connerie.

    Dieu, Pluton

    Le transhumanisme sera évidement une des étapes on a la Mars, la Vénus (celle de plus de l'apocalypse) et la Lune+Saturne tout pile.

    Dieu, Pluton

    Dieu a crée le "monde", ce reflet, ce fils nommé "Satan", il est logique que l'humain martial, sang de ce monde, fasse ce qu'il est destiné à faire...

    Dieu, Pluton

    "Dieu a crée l'Homme", on a ce secteur sagittaire, celui de l'éjaculation, avec un aspect jovien d'amour, d'amrita, le sperme divin donc, c'est un acte d'amour qui amène son contraire, la haine. Rien n'existe sans son contraire, et nous sommes le résultat de cela.

    Dieu, Pluton

    Les origines de "Dieu" étant la même que celles de Satan, vénusienne, par ex...

    Dieu, Pluton

    Qui est le premier, la créature ou le créateur ? Le ciel dit bien les 2 à la fois, qui dit Vénus dit que le reflet n'existe pas sans ce qui est reflété, chacun reflète l'autre sans premier ou dernier.

    Dieu, Pluton

    La créature, cf ces jeux vidéos, est bien vénusienne, c'est un reflet de son créateur, l'autre partie du reflet, les 2 sont interconnectés.

    Dieu, Pluton

    Autre jeu, vénusien micro.

    Dieu, Pluton

    La "créature", ici, suit la loi de Vénus, toujours ce reflet renvoyant le créateur, qui est présent dans sa création, dans sa créature, qui ne fait que renvoyer ce qu'il est.  

    Dieu, Pluton

    On a cette fois un cas très intéressant : Dieu est il un mathématicien ? Le ciel confirme l'aspect "Dieu" Pluton, et le métier martial est bien celui de mathématicien.

    Dieu, Pluton

    Si c'était une "personne", ce qui s'en approcherait le plus ne serait pas un pretre, pas un guerrier, mais bien, par la Lune/Lune et le Mars/Mars, un mathématicien.

    Dieu est un mathématicien, mais n'est il pas plutot dans les maths manipulées par le spécialiste ?

    Dieu, Pluton

    Par ce thème, "Dieu joue t il aux dés ?", on a l'aspect plutonien "Dieu", cela confirme la question, sauf que le ciel nous apporte une réponse éclairante, avec la "suite" du livre du physicien, qui arrive en ce mois de septembre : par Lune/Lune, ne sont ce pas plutôt les dés qui jouent à Dieu ? Dés, nous, qui croyons aller au hasard, mais un hasard dépendant de Mars, Mercure et Vénus, magnifique conjonction avec Soleil.

    Dieu, Pluton

    Dieu ne joue pas aux dés est tout aussi exact que de dire que les dés jouent à Dieu, on a le Soleil ce secteur lion et on retrouve la conjonction vénusienne+martiale+mercurienne (quel pourcentage de chance ? Sacré hasard n'est ce pas ?).

    Dieu, Pluton

    Il ne joue pas aux dés, et pourtant les concordances sont là, saturniens, plutonien direct et micro. Les mathématiques permettent de comprendre ce "hasard", qui en fait n'en est pas.

    Dieu, Pluton

    Les dés jouent à Dieu ou Dieu joue aux dés ? Le ciel nous répond par ce secteur balance, que le "hasard n'existe pas", et que comprendre cette nature plutonienne+vénusienne, tout autant que Saturne avec Mercure, conjonction apocalyptique, constitue une grande part du voile qui fait que nous ne comprenons pas que tout arrive pour une raison. Si vous suivez le blog, vous vous rappelez que les thèmes de "cerveau" sont plutoniens, et une récente étude a démontré que le libre arbitre n'existait pas, car le cerveau prenait la décision 11 secondes avant qu'on la prenne. Comptez 11 secondes, c'est long. Reste à comprendre pourquoi ce cerveau qui se croit intelligent mais est con fait ce qu'il fait, décide du reflet qu'il a décidé, et alors ces titres seront effectifs.

    La fin du hasard, comprendre que le hasard n'existe pas, ce n'est finalement qu'inverser la question, pas se demander ce qu'est ce "Dieu" qui jouerait aux dés, puisque c'est vous, votre cerveau, mais plutôt se demander ce que sont ces dés astraux :

    Dieu, Pluton

    Les "dés" sont en ce secteur balance. Ai je besoin de faire les superpositions avec ce qu'on a vu auparavant ? Plutonien micro, avez vous compris ? Dieu ne joue pas aux dés, il est les dés, les dés sont "Dieu". Un paradoxe qu'on reverra dans la physique quantique...d'ailleurs le dé est jovien, une conjonction qu'on a vu dans 2 gros articles "Jupiter, vie et mort", est il mort ? oui. Vivant ? oui. Immortel ? oui. Néant ? oui. Tout ? oui. Etc etc. Le dé est la loi de l'univers, je vous spoile comme un porc (grouik) un sujet qu'on reverra bientôt sur le blog. Oh le teasing, fouettez moi.


  • Ca va piquer les yeux, on va regarder ce qui se fait chez les tropicalistes. Mais en terme de technique. Pas pour se moquer, on ne va que constater.

    J'ai pris l'horoscope tropicaliste du 14 août :

    Horoscopes, analyse

    Les horoscopes tropicalistes, analyse

    Celui du 15 :

    Les horoscopes tropicalistes, analyse

    Alors premier constat, sans même lire les horoscopes : le ciel est strictement le même, à part que la Lune sera en 1er "décan" verseau (10 premiers degrés), puis en second le lendemain. 

    Ce ciel tropicaliste sera à lire en "décans", ainsi tous les natifs du 3ème décan seront à lire vis à vis du Mars+Vénus, ceux du second vis à vis du Saturne+Jupiter micro, et ceux du 1er n'ont que Mercure et Uranus. Gardez ça en tete.

    Venons en maintenant aux signes :

    Bélier :

    Le 14, par l'effet de Jupiter+Saturne micro en second décan, elle annonce que les natifs ont "perdu l'apétit de vie", mais comme Jupiter serait plus fort que Saturne, la situation serait meilleure. Le lendemain, elle annonce aux 3ème décan qu'ils auront plus de chance de nouer des liens amicaux ? Pourquoi le 15 et pas la veille ? Pourtant, Mars et Vénus étaient aussi en ce 3ème décan. Nous avons pour le 14 une prévision qui ne se veut que la répétition non factuelle de choses apprises, et pour le 15 une prévision totalement gratuite, qui ne se base sur rien.

    Taureau :

    Quand les béliers 3ème décan pouvaient se faire des amis avec Mars+Vénus, elle annonce un 14 bien pourri aux taureaux 3ème, pas d'harmonie entre les uns et les autres. Et le 15, alors meme que cette conjonction est toujours en meme place, elle annonce que les 3ème décan seront moins en opposition, moins révolté. Cela sans aucune justification factuelle, ne discute pas, si elle le dit c'est que c'est vrai.

    Gémeaux :

    Journée idéale, dit elle, pour le 2ème décan. Jupiter étant en opposition, et cet astre de la mort ayant encore trop souvent cette notion d'amour, qui est incomplète, il était immanquable qu'elle le dise. Sauf que tous les jours pendant 4 mois, Jupiter sera opposé aux gémeaux 2ème décan, donc pourquoi cette journée là serait plus idéale que les autres ? Parce que, point. Le 15, elle annonce une bonne journée au 3ème décan, alors que Jupiter est toujours en second. Pourquoi ? Parce que, c'est basé sur rien.

    Cancer :

    Le 14, dispute et incompréhension à cause de la thune. Saturne+Pluton opposé, techniquement ca doit faire 1 an et demi que le couple s'engueule, si c'était vraiment cela la cause. Le 15, finies les engueulades de la veille, "vacances j'oublie tout", alors que rien n'a changé dans le ciel. Sortez orangina rouge, "parce queeeeeeeeeee" l'astrologue l'a décidé, ça change.

    Lion :

    Ce signe ayant Mars+Vénus, 2 astres opposés en énergie, elle ne se mouille pas, le 14 : dispute martiale ou coup de foudre vénusien, histoire de tomber juste dans les 2 cas. Le 15, elle ne se mouille pas plus, mais là aussi, sans aucune justification astrale, tempère, "pas d'affolement". Pourquoi ? Orangina rouge.

    Vierge :

    Le 14, elle nous explique que le Soleil en 3ème décan rend ses natifs timides, réservés. Elle n'évoque pas Mars+Vénus. Le 15, comme elle doit trouver un truc à dire, elle "tease" l'arrivée de Mars en vierge, dit aux natifs de faire du bricolage (pourquoi ? Orangina rouge), et dit de s'occuper du jardin et des animaux, normal c'est leur signe. On ne va pas aller jusqu'à lui dire qu'en fait elle parle des lions, qui s'en tapent du jardin et des animaux, hein.

    Balance :

    Le 14, coup de pouce du destin. Désolé, j'ai beau chercher, elle sort cela de nulle part, aucune énergie micro, opposée ou conjointe pour justifier. Le 15, le 3ème décan est carrément les élus du jour, sans aucune raison. En quoi avoir Mars+Vénus micro en ferait les élus du jour, et pas les autres signes 3ème décan ? Parce queeeeeeeeeeeeee, ahaha.

    Scorpion :

    Le 14, elle se rappelle du 1er décan, qui aura du mal à être dans l'échange, à cause du Uranus+Mercure. Alors oui, mais pourquoi spécifiquement ce signe, et pas les 11 autres 1er décan ? Le 15, carrément la journée de merde pour le 1er décan. Mais les 11 autres signes ça va, Uranus et Mercure ne les concerne pas de ce coté là, visiblement.

    Sagittaire :

    Le 14, comme Jupiter est en second décan, elle promet à ce secteur une journée formidable, on est en plein dans la propagande. Quid de Saturne ? Elle s'en fiche. Le 15, elle annonce que c'est le signe le plus chanceux du zodiaque (pourquoi ? parce queeeeeeeeeeeeeee), et que les 1er et 3ème seront touchés par la positivité du 2ème de la veille. Pourquoi ? Parce queeeeeeeeeeee. Le Mars+Vénus 3ème décan ? Non non ça va aller, ils seront pas touchés par ces énergies (pourquoi ? on sait pas).

    Capricorne :

    Le 14 "bon aspect qu'Uranus envoie au 1er décan". Il faisait des engueulades chez les scorpions, mais pour les capricorne, ça va, c'est génial. Le 15, comme elle n'a rien à dire de différent, elle "tease" Jupiter en capricorne à venir, comme c'est un astre dit "positif".

    Verseau :

    Le 14, elle résume la règle au 2ème décan. Jupiter positif vous aide, gnagnagna. Qui de Saturne en second décan ? Rien à faire. Le 15, elle dit que le 3ème décan ne sera pas tranquille, surement à cause du Mars+Vénus en opposition, et elle tease avec 1 an d'avance l'entrée de Jupiter en verseau (déjà qu'il passe le sagittaire et le capricorne), c'est vous dire comme les tropicalistes adulent cet astre.

    Poissons :

    "Quel que soit le décan", elle nous annonce que les natifs seront attirés par quelqu'un. Cela alors que comme la balance, c'est le néant niveau énergies, à part micro. Pourquoi ? Allez y, dites le. Le 15, elle conseille aux natifs de jouer aux "indifférents", faudrait savoir, du coup si on est célibataire, faut pas aller vers la personne le 15 alors qu'on l'a dragué le 14 à la plage ? Elle conseille de ne pas se mêler des affaires des autres à cause de Mars+Vénus. Chose qu'elle aurait pu dire aux 11 signes du zodiaque, car Mars+Vénus en lion, ce sont les clashs passionnels, en signe des drames, théâtres et cinéma ! 


  • Petit article sur le "suicide" déclaré d'Epstein, accusé de trafic sexuel de mineures, dans un dossier impliquant de nombreuses personnalités.

    Epstein, Mars+Vénus

    Epstein, ils l'ont pendu

    On voit que ce jovien micro est mort avec thème jovien, Mars+Vénus mort avec Mars+Vénus arrivant droit sur sa Pluton (tué par une élite, une caste, des initiés).

    Epstein, ils l'ont pendu

    Le seul film ayant comme titre "le pendu" a au hasard cette Jupiter, cette Vénus, et il est Saturne+Sud comme la "pendaison"...

    Epstein, Mars+Vénus

    S'est pendu, ou ils l'ont pendu ? Là aussi un seul film, qui est, mais quelle coïncidence, jovien (opposé), vénusien (sacrifice), le fait de pendre quelqu'un étant bélier, astre de la tete, et l'astre de mort d'Epstein, Jupiter, était justement en ce secteur, de quoi mourir en étant pendu.

    Epstein, Mars+Vénus

    Le fameux ami d'Epstein régulièrement évoqué est justement Mars+Vénus, comme Epstein et comme la pendaison, et tiens donc, Bill a sa Lune dans ce secteur de ce "ils l'ont pendu"...Je dis ça, je dis rien. Je ne veux pas me suicider demain matin, aussi activez votre neurone, pour comprendre que toutes les insinuations "complotistes" sont pour le coup vérifiées et vérifiables.

    Epstein, Mars+Vénus

    Epstein, Mars+Vénus

    EDIT : l'ex d'Epstein, accusée d'avoir organisé le trafic avec lui, est justement martiale+vénusienne...tiens donc, comme son ex et Clinton.

    Epstein, Mars+Vénus

    EDIT 2 : l'achat de l’île surnommée "pédophile island" par Epstein est au hasard sur le secteur de la pédophilie, cf le seul film ayant ce titre sur IMDB...

    Epstein, Mars+Vénus

    Epstein est au hasard du secteur fin poissons, de la pédophilie et de l’île des pédos.

    Oh tiens, que fait cette corde autour de mon cou, que...AAAAAAAAARRRRRRRRR...


  • Cet article sera forcément court, puisque c'est le signe de la Lune noire, et j'ai abordé beaucoup de thèmes dans sur cette page, de plus comme c'est mon signe solaire, inévitablement j'en ai beaucoup parlé. Alors une petite synthèse :

    Sagittaire, cas d'école

    Sagittaire, cas d'école

    On a tant de fois évoqué Macron et Hitler. Ils ont les mêmes signes, sont tous 2 joviens, ainsi qu'est ce qui les "résume" ? D’être sagittaire ? D’être bélier ? D’être jovien ? La réponse est "les trois", ce pourquoi je vous répète sur le blog d’arrêter avec cette obsession pour le signe solaire, le signe lunaire est tout aussi important, et la conjonction jovienne étant celle de la mort, elle explique beaucoup pourquoi ils incarnent la mort, sans cela, ils ne seraient pas aussi "tueurs".

    Sagittaire, cas d'école

    Macron a été formé par Attali, ils sont du secteur astral du dard du scorpion, qui a été ajouté à l'archétype du sagittaire pour des raisons symboliques par les sumériens : faire comprendre que la volonté de jouissance sagittaire est un poison.

    Sagittaire, cas d'école

    Ce secteur nous a donné aussi Charles Michel, ex premier sinistre belge propulsé par Macron dans un poste clé de l'Union européenne.

    Sagittaire, cas d'école

    Le pape est aussi de ce poison scorpion, que j'ai superposé au film "Moise" pour bien vous montrer le but astral de ces sagittaires et joviens, ils sont là pour imposer un nouveau dogme à l'image du prêtre ayant rencontré un PAN et en ayant ramené des "lois" à la con.

    Sagittaire, cas d'école

    Staline n'avait rien à envier à Hitler, des millions de morts dans des camps, mais comme il avait la bombe atomique et faisait partie "des gentils", chut. Néanmoins, les russes l'ont retiré du mausolée de congélation dans lequel il était, ce n'est plus un être sacré, comme l'est encore Lénine.

    Sagittaire, cas d'école

    Ici, on voit que le signe lunaire est important pour un destin : le sagittaire Nixon s'est fait éjecter pour des malversations, idem pour Mao, mais le chinois a su retrouver le pouvoir via d'autres manipulations, merci sa Lune fin cancer, là ou le fin capricorne a juste chuté, sans pouvoir se relever.

    Sagittaire, cas d'école

    Là aussi, une "injustice" astrale : Bezos est devenu le plus riche du monde par des optimisations d’impôt dans les paradis fiscaux, ça passe, quand Kerviel faisait gagner des milliards pour ses clients, une erreur et paf, lâché par ses maîtres.

    Sagittaire, cas d'école

    Quand on pense sagittaire, il faut penser jouissance, tout aussi masculine que féminine. Et ces acteurs en connaissent un rayon.

    Sagittaire, cas d'école

    Idem Elvis et Bowie, qui doivent leur "attractivité" tout autant à leur signe solaire qu'à leur coté saturnien, astre féminin (pour les attirer).

    Sagittaire, cas d'école

    En France, on a eu Depardieu, avant que l'alcool jovien n'ait eu raison de lui, comme avec le jovien micro Gibson, miné par l'alcool.

    Sagittaire, cas d'école

    Mesrine et Dupont de Ligonnès, joviens mort, sont de parfaites incarnations de cette énergie, l'un pour ses meurtres et évasions, l'autre pour son meurtre, et le fait qu'il soit toujours en fuite, malgré tous nos satellites et caméras de surveillance.

    Sagittaire, cas d'école

    Le sagittaire est le signe de ce qui est caché et doit réapparaître, vous vous doutez qu'étant sur mon secteur natal, j'ai une affection particulière pour leurs travaux. La nature neptunienne, aspect de la "vérité", est là direct et micro, une conjonction majeure pour les comprendre.

    Sagittaire, cas d'école

    L'obsession de Newton n'a pas été la physique, 2/3 de ses écrits est constitué d'interprétations de l'apocalypse de Jean, ce qu'on peut comprendre par ce coté sagittaire. L'apocalypse est l'enlèvement d'un voile, qui cache le sexe et le sperme divin nommé par les hindous "amrita", la "non mort", qui a donné le mot "amour". Pas une fin, mais une redécouverte qui permet une nouvelle création ?

    Sagittaire, cas d'école

    Nostradamus a été fasciné par le texte de Jean, et ses centuries, seulement intégralement publiées en janvier 1940, ont son Soleil et sa Vénus, tout autant que la Vénus de l'apocalypse de Jean, ce pourquoi on y voit des métaphores identiques.

    Sagittaire, cas d'école

    Le fait que j'aie cette Vénus, celle de l'apocalypse, de Nostradamus et des centuries, ainsi que son secteur solaire, ainsi que celui des centuries et de l'apocalypse, vous étonnez vous si je vous dit qu'en les lisant, j'ai tout de suite saisi quand il évoquait l'an 2099 et surtout l'année 2240, fin de ses centuries ?

    Mais de nouveau, je vous invite à regarder le signe lunaire : là ou Nostradamus est du secteur des alchimistes, de ceux qui empruntent un "double langage" accessible à une élite, je fais du mieux que je peux pour vous EXPLIQUER ce qu'est un aspect jovien, vénusien, plutonien, après cela vous oblige à lire les anciens articles du blog, donc pour la masse je resterai aussi incompréhensible que Nostradamus, "hein, jovien c'est quoi ?", pas comme si j'avais écrit 50 (80 ?) articles sur le sujet.

    Sagittaire, cas d'école

    Encore et encore, ce thème vous invite à prendre compte du signe lunaire. Suis je "thérapeute du ciel" par Lune sur mon Soleil sagittaire ? Pas seulement, il y a aussi Soleil sur ma Lune, la nature poissons est à prendre en compte, on y reviendra dans les cas d'école poissons. Si je n'étais pas conscient de cette énergie puissante qui me pousse à faire ce que je fais (le livre a de plus mes nœuds lunaires), je serais le plus grand des cons, or justement avec l'astrologie, j'entends vaincre cette "connerie" ambiante. Un programme que j'ai au natal, normal.


  • Vous l'avez remarqué, il n'existe AUCUN livre pour apprendre l'astrologie. Qu'est ce que j'entends par un tel livre ? C'est à dire un livre qui vous présente les énergies astrales avec des faits pour démontrer. Non, vous n'avez que des livres généralistes sur les signes et les planètes, dont les définitions ne collent ABSOLUMENT PAS avec les faits. Ce n'est même pas une question de tropical ou de sidéral, mais de compréhension basique.

    Comment j'ai appris l'astrologie ? En ne dépensant rien à part mon abonnement internet, ça s'appelle Google, oui je sais, le méchant site américain, diront les 'plotistes, en attendant, les algorithmes de Google, Amazon, IMDB et autres se sont tellement adaptés à mes recherches que je n'ai plus besoin d'aller en page 3. Ce qu'il vous faut, pour piger les énergies astrales et les signes :

    1- La curiosité : 

    C'est la plus dure à avoir. Je me sens déjà vieux, c'est à dire d'une génération qui n'était pas assistée, il fallait aller à la bibliothèque, acheter des magazines/livres pour avoir certaines infos. Maintenant, les gens n'ont tellement pour la plupart plus envie de se faire chier qu'ils se contentent de ce que la personne dit sans aller vérifier, sans aller essayer de comprendre pourquoi elle le dit. En astrologie, vous avez ainsi pas mal de sites vous disant "Jupiter c'est un astre positif", et point barre, démerdez vous avec ça. Pourquoi ? Parce quuuuuuuuuuuueeeeeeee, dirait Orangina rouge. Jupiter est positif, picétou, c'est tel "astrologue" (tropicaliste, en fait) qui le dit, il a 30 ans d'ancienneté, c'est que c'est vrai.

    La curiosité passe par le test de questions, de concepts, sur un moteur de recherche. Par ex je me demande "qu'est ce que la vérité ?", et je cherche le mot "vérité" en français, anglais et espagnol, par ex, sur Google, pour trouver des dates de films, livres, œuvres d'art, etc. Je vous gagne du temps par les + de 14 000 thèmes en base de données, mais je ne saurais que vous conseiller de l'enrichir, de vérifier les lois astrales présentées sur le blog (en apprenant les bases), cela s'appelle acquérir de l'indépendance d'esprit, cela vous évite 1- d'avaler des mensonges éventuels, 2- permet de saisir POURQUOI je dis que ça c'est jovien. J'ai beau mettre les cartes du ciel, le faire par vous mêmes, ça n'a pas de prix.

    2- La patience :

    Considérons un instant le temps que prend l'apprentissage factuel de l'astrologie : En devant chercher des titres de films, il faut chercher la date de sortie, voire l'avant-première, et pour les livres, il faut trouver l'édition originale (et donc souvent un titre différent), et cela demande souvent un temps considérable, sans oublier qu'ensuite il faut rentrer les données dans Proastro. Il y a tellement de concepts, d'idées, de prenez par ex le dictionnaire, chaque mot peut connaitre des variations qui vous apprennent l'astrologie, dans les livres et films. Prenez les millions de livres de la collection Harlequin, présentant les variations sur l'amour, une vie d'analyse de thèmes n'y suffirait pas. Perso, je m’arrête une fois que j'ai "saisi" l'énergie astrale, ensuite chaque cas "confirme la règle". Est ce que j'ai besoin de faire 1 000 thèmes de livres pour piger que l'amour est jovien, quand j'ai fait 30 variations sur le thème de l'amour, à chaque fois présentant une énergie jovienne ? Une fois c'est du hasard, deux fois une coïncidence, mais 30, c'est une règle factuelle.

    Et c'est là qu'on peut bien comprendre que la majorité des gens n'aura pas ce temps nécessaire à l'apprentissage : entre le boulot, Bobonne, les enfants, comment pouvez vous en plus passer des heures à faire des centaines de thèmes astraux pour "apprendre l'astrologie". Comme les gens n'ont "plus le temps", il est logique qu'ils aillent vers du simple, du rapide, du fast food virtuel, qui vous dit "tel signe et tel astre c'est cela, point", sans présenter des trucs "compliqués", comme des thèmes astraux, qui vous obligeraient à savoir ce qu'est le symbole de Saturne, Jupiter, ce qu'est l'ordre des signes, ce qu'ils signifient, ou des mots comme conjonction. Perso, je ne ferai pas autrement que vous montrer POURQUOI je dis que telle chose = à tel astre. Car je ne tiens pas à être un gourou, je ne fais que constater une chose que vous pourrez constater vous mêmes. 

    3- La méthode :

    Pour "cibler" une énergie astrale, j'ai trouvé une manière de faire. D'abord, je prends un concept, que je cherche dans des titres de livres, de films. Ensuite, je cherche des dosages de ce concept, genre "un peu", "beaucoup" (passionnément, à la folie, oui je sais). Enfin, je fais des thèmes du concept "contraire", voire du concept qui associerait les 2, et je fais les superpositions, et le ciel "m'apprend" l'astrologie, est mon prof, et c'est gratuit.

    Allez, un exemple. Prenon le mot "oui" :

    Apprendre l'astrologie

    Apprendre l'astrologie

    Le mot "oui" est martial, il est scorpion, c'est en disant oui que vous gagnez, que vous prenez, il y a cette idée de vol, de source de conflit, par ce mot. Le film "yes man" est martial, scorpion, en devant dire oui tout le temps, à cause d'une conférence parodiant Deepak Chopra, il ne tombe que sur des gens qui profitent et le volent (principe scorpion). Mercure sur Mercure, ce mot est bien le même. Oui est plutonien, c'est une division chaotique, le produit de nos idéaux, de notre cerveau tourmenté, qui ne comprend pas que ce mot n'est pas magique. Le héros du film le comprendra vite, mais continuons à dérouler la méthode :

    Apprendre l'astrologie

    "Yes" est encore martial, et en lion, ce signe de l'égocentrisme, il rappelle Yes man, il montre que le mental croit gagner, alors qu'il ne fait que créer une guerre par cette énergie, contre le non :

    Apprendre l'astrologie

    "Non", nous avons un Mars/Mars assez évident, qu'on avait déjà vu...

    Apprendre l'astrologie

    Ici, sur "oui", et avec Lune/Soleil, en signe du point de vue vierge.

    Apprendre l'astrologie

    Là, de nouveau Mars/Mars.

    Apprendre l'astrologie

    Encore et toujours cette Mars. Avec Lune/Soleil dans le secteur de la guerre (et de la paix), de l'amour et de la haine.

    Apprendre l'astrologie

    Quand on voit ce dernier cas martial, les Lune opposées, cela confirme la règle, le ciel nous a appris que le fait de dire "oui" ou "non" est un acte de l’ego martial, qui crée des conflits, des guerres, des coups de théâtre, des drames, car si on gagne, cela implique un perdant.

    Apprendre l'astrologie

    En cherchant "oui mais...", on retombe sur un cas martial, cette fois micro : Oui, non, "oui mais", cela reste une énergie qui divise, fait le conflit. "Oui mais non", il nous fait rebondir sur un cas antérieur :

    Apprendre l'astrologie

    Il apparaît que dans le film, le héros se retrouve sans rien, et il va voir le fameux gourou hindou, qui lui explique qu'il ne faut PAS dire oui tout le temps, mais savoir juger, c'est à chacun d'avoir l'intelligence de comprendre quand il faut dire oui ou non, pour ne pas manquer de bonnes opportunités, mais aussi pour se défendre des profiteurs. Le ciel confirme, par Mars/Mars, la fin du film.

    Apprendre l'astrologie

    L'écrivain New-Age Lilou Mace nous a pondu un "j'ai dit oui et ça me plait", martial (tiens donc) en secteur opposé à celui de Yes Man. Que lui répondons nous donc ? Qu'il faut aussi dire non, le mot est un activateur d'action, de bouleversement, cela force à changer, mais il ne faut pas dire oui à n'importe quoi. Plutonien micro, le ciel nous montre qu'on ne va pas dire oui à un mec qui veut coucher avec nous, s'il ne nous plait pas. Dire oui est une marque d'intelligence, savoir dire oui à ceux qui le méritent. Elle a perdu son job, et ça lui plait, on a d'ailleurs encore un thème martial, oui certes elle peut avoir d'autres opportunités, mais là encore c'est savoir dire "non" aux mauvaises offres d'emploi, et "oui" au boulot épanouissant, qui nous permet d’être "nous mêmes".

    Qu'avons nous appris ici ? Que Mars, astre de l’ego, nous fait dire oui et non, oui mais, oui mais non, il nous oblige à un conflit, un choix, mais qui peut être créateur de victoires, quand on a dit "oui" quand il le fallait, pour être comme le héros du film "yes man", et "non" aux connards qui veulent nous vendre de la merde, profiter de notre crédulité, nous transformer en esclaves (en disant oui à des boulots de merde). Ce mot est ce qui fait de nous des humains, on ne suit pas un instinct animal mais un projet, un plan, comme quelqu'un qui élabore une bataille et se donne les moyens de réussir, et cible à qui dire oui et non pour améliorer sa vie.

    Apprendre un concept, tel le "oui" et le "non", c'est cela, et vous le voyez, cela nous a pris un certain temps rien que pour quelques exemples, mais qui nous ont enseigné une chose, et le ciel est le meilleur des profs. Qui vous a démontré la puissance de Mars et des thèmes martiaux ? Moi ? Non, le ciel. Je n'ai fait qu'avoir la curiosité de chercher, le temps d'aller chercher et l'intelligence de superposer les films pour cibler l'énergie, les concordances.


  • L'astronomie depuis son PC, rien de plus simple.

    1- Commencez par télécharger le logiciel Stellarium (dernière version la 0.19.1) suivant votre système d'exploitation, et installez. Prenez les plugins de paysage et les dessins de constellations. Le dossier "simple" est à décompresser dans "landscapes" de l'emplacement ou vous avez installé le logiciel. Le dossier "hevelius" à décompresser dans "skycultures" de Stellarium.

    2- Ouvrez Stellarium, et activez les noms, lignes et dessins des étoiles dans le menu déroulant en bas. Le sol est purement optionnel. Vérifiez que "planètes" est bien en surbrillance. Cliquez sur "atmosphère" si vous voulez avoir les noms des étoiles et une meilleure vision des constellations. Allez dans "configuration générale" sur le menu de gauche, dans "outils", et prenez les catalogues d'étoiles, histoire d'avoir toutes les étoiles disponibles, si on avait pas cette foutue pollution.

    3- Allez dans "affichage" sur le menu de gauche, et choisissez votre "paysage". Le "simple" est celui qui permet de mieux voir les étoiles. Quel que soit votre choix, n'oubliez pas de décocher "brume". Dans "culture céleste", sélectionnez les dessins des constellations. Les dessins d'Hevelius sont le choix par excellence. 

    Vous avez désormais tout en main pour vérifier la justesse de l'astrologie sidérale, conforme à l'astronomie. Vous ne trouvez pas une planète ou étoile ? Sur le menu de gauche, allez dans recherche, tapez le nom, cliquez sur le bouton de recherche et enfin sur le résultat, le logiciel vous enverra directement dessus.

    L'astronomie avec Stellarium


  • Mon compte facebook

    La page facebook d'astrologue

    La page facebook d'astro stellaire

    Le forum d'astrologie

    Le twitter perso.

    EDIT : A cause des MP insultants, j'ai viré mon autobiographie.

    Habitant au château de Vincennes, un beau jour un triste sire du nom de Paco Rabanne a annoncé que la station Mir allait me tomber dessus, soutenu par Élisabeth Teissier. Comme j'aime comprendre, je me suis intéressé à l'astrologie tropicale. Les deux se sont ridiculisés, j'ai donc laissé tomber.

    Fin 1999, une expérience d'éveil m'ouvrit les portes d'une communication avec de supposés "anges", et je mis 5 ans à me remettre d'un accident. Pour découvrir, au hasard d'un forum, l'astrologie sidérale. Si j'étais admiratif des faits, j'étais troll sur une chose : pour moi l'astrologie ne représentait qu'une tendance qui pouvait être contrée, grâce au soit disant libre arbitre. J'ai donc été un méga troll, je ne voulais pas abandonner cette illusion, et je me suis mis au sidéral de façon paradoxale : essayer l'astrologie sidérale pour prouver l'existence du libre arbitre.

    Mais vous vous en doutez, je suis allé de confirmation en confirmation, jusqu'à déterminer la date de mort de ma mère, atteinte d'un cancer, avec le retour de saturne sur mon saturne natal : elle est décédée exactement à ce retour, comme prévu par le ciel. Cette validation personnelle de l'astrologie sidérale et de l'absence de libre arbitre me permis de commencer à étudier non plus l'astrologie sidérale pour la contrer (impossible), mais pour comprendre le monde, le passé, les mystères...

    Je n'ai pas écrit de livre (pas encore), m'étant contenté de nouvelles de SF, qui résumaient les informations de mon expérience d'éveil. Je n'ai pas de diplôme (juste le bac), et je n'ai que 36 ans, et je n'ai "que" 13 ans de compréhension et de pratique du sidéral.

    Je n'ai pas la vérité, elle est dans les astres, et je me contente de lire les cartes astrales, je suis comme le radiologue qui voit une radio d'un poumon et dit "cancer", je lis ce que je vois, un fait est devant mes yeux, vérifiable.

    Je me contente de faire parler les astres au regard des comparaisons découvertes par des générations d'astrologues avant moi, la différence, de taille étant que je regarde le ciel, je me fie à un fait (évènement, sortie de film/livre, naissance, etc) et pas un thème tropical qui n'a aucune réalité céleste.

    Qui suis je ?






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires