• Paques et Passion de Jésus

    Le conte de la résurrection de Jésus ne sort pas de nulle part, ce n'est qu'une reprise de la descente aux enfers d'Ishtar, la Vénus du matin, qui essaie de se réconcilier avec Ereshkigal, la Vénus du soir, dans les enfers.

    Pour entrer dans les enfers, Ishtar passe 7 portes, à chacune elle doit enlever un bijou, de sorte qu'elle entre par la 7ème porte sans protection, nue, et est tuée par les 7 juges de l'enfer. C'est bien entendu un conte astrologique, la justice balance des pinces du scorpion, qui tuent. Exaltation de Saturne, le temps tue.

    Ishtar est ensuite pendue à un clou pendant 3 jours, avant que 2 êtres asexués crées par son conseiller ne descendent aux enfers pour lui faire manger la nourriture de vie (le 1er être) et boire la boisson de vie (le second). Pour remonter des enfers, elle doit trouver un remplaçant, aussi choisit elle son mari du moment Dumuzi (paysan devenu dieu des agriculteurs, il paie cher sa montée en grade). Heureusement pour lui, sa sœur intercède, et réussit à adoucir sa peine, il ne passera que 6 mois de chaque année aux enfers.

    Ce mythe a inspiré la descente d'Orphée allant chercher Eurydice aux enfers, celui d'Hercule qui descend aux enfers pour le 12ème travail, il ramène Cerbère, le gardien de la porte. Dans l'Odyssée, Ulysse descend aux enfers, tout comme Jésus, qui ressuscite après avoir été cloué (comme Ishtar), au bout de 3 jours (comme Ishtar) qu'il a passé en enfer (comme Ishtar). On retrouve jusqu'au Japon et en Australie des contes anciens évoquant des variantes de cette descente au enfers. 

    L'image de pute accolée à Ishtar est due au fait que dans un conte sumérien, Ishtar a été salie (comme une vengeance d'avoir tué ses nombreux maris précédents) pendant qu'elle dormait dans le jardin divin par son gardien humain, Shukaletuda. Il le fera plusieurs nuits de suite, à chaque fois elle déclenchera une plaie, qui ont inspiré les fameuses plaies d’Égypte (mêmes plaies). Elle le retrouvera et le tuera, mais avec comme cadeau ensuite l'immortalité, il est changé en étoile. La version babylonienne diffère, elle veut coucher avec le jardinier, et lui propose à manger. Celui ci ne comprend pas le sous-entendu (pourtant, en akkadien, jouir et manger se disent pareil) et refuse, ce qui vous vous en doutez, provoque la punition. Enkidu non plus, qui sait qu'elle a tué tous ceux qui l'épousent, refusera la proposition dans le conte de Gilgamesh, et tuera son taureau céleste, ce qu'il paiera de sa vie dans un jugement divin à la 7ème tablette balance.

    Paques/Easter/Ishtar, la résurrection de Jésus/Ishtar

    Regardons 3 jours après le thème de la crucifixion : Soleil+Pluton+Sud, soit la vie (Soleil) dans la dimension des démons (Pluton+Sud). Lune + Vénus + Neptune, tiens donc, on retrouve notre Vénus du matin dans le signe des sommets. Sauf que Neptune est l'astre de la noosphère, de l'inconscient collectif, qui est partout, comme nos amis Pluton+Sud, donc si Jésus est allé quelque part, c'est dans la dimension de nos amis, ces chers "démons de Maxwell"

    Paques/Easter/Ishtar, la résurrection de Jésus/Ishtar

    Paques, cru ci fiction et résurrection d'Ishtar/Jésus

    Pâques, malgré toutes les tentatives du Vatican pour en fixer la date, reste changeant, le premier dimanche après la première pleine Lune qui suit l'équinoxe de printemps.

    Paques, cru si fictions

    La pleine Lune ayant eu lieu le 22 mars, c'est donc bien ce dimanche. Je profite de cette conjonction Mercure+Uranus pour évoquer les nombreuses œuvres de fictions concernant la crucifixion.

    Paques, cru si fictions

    Vous remarquez le rapport exceptionnel entre l'évènement et le film de Mel Gibson, Saturne/Saturne, Lune+Mars+Nord opposé Mars, Uranus+Mercure opposé Uranus, et Neptune/Neptune. Le tournage du film fut d'ailleurs marqué par les signes du ciel, puisque l'acteur Jim Caveziel fut frappé par la foudre pendant le tournage de la scène de la crucifixion, l'acteur qui venait justement, o hasard, de fêter ses 33 ans au début du tournage

    Paques, cru si fictions

    Quel autre acteur pouvait jouer Jésus ? Lune+Neptune/Neptune, Jupiter+Pluton pour celui qui était destiné à jouer (Pluton) le christ poissons bidon (Jupiter), mais sur le Jupiter de Jésus, et une conjonction Vénus+Mercure, comme pour Jésus. Soleil+Sud+Uranus+Pluton, pas besoin de vous dire qui l'a poussé à jouer dans ce film, Uranus opposé Pluton pour notre Jéjé, et Uranus conjoint Pluton pour Jim.

    Le film est marqué par Uranus+Mercure, soit une forme de message venant du futur, nous indiquant comment "dépasser la mort", il faut muter (Mercure) vers la machine (Uranus). Un message vierge typique, dire une vérité au travers d'un archétype faux.

    Paques, cru si fictions

    Paques, cru si fictions

    Paques, cru si fictions

    Le livre et le téléfilm "Jésus vidéo" explorent franchement cet aspect Uranus+Mercure en tant que voyage (Mercure) depuis l'avenir (Uranus), Lune en vierge mensongère opposée Uranus sur l'axe mercurien et vénusien Uranus opposé Pluton, le héros découvre qu'il est Jésus, et va tourner une vidéo dans le passé, qu'il retrouvera dans le temps présent. Nous sommes dans la boucle classique, hélas vous aviez compris que Jésus ne venait pas du futur, cette idée est Neptune+Mercure, mensongère, par contre, il était bien connecté à l'avenir, et a agi en conséquence, via l'incroyable thème de crucifixion, qui a fait croire à l'élite noire qu'en sacrifiant l'humanité, elle se sauverait de l'enfer comme "Jéjé" qui a profité d'un bug astral extrêmement rare.

    Le livre avec Jupiter opposé Jupiter perpétue la mythologie jovienne accolée par l'ère des poissons jovienne, faisant d'un homme certes au thème puissant une personne possédée par le Christ

    Paques, cru si fictions

    Film sorti lors d'une nouvelle Lune en fin de cancer sur les aspects du roman Jésus vidéo, il présente encore un Jésus amoureux (cancer, signe de la famille). Non un dieu, mais un homme capable d'avoir des sentiments, et possédé par une force, et souffrant de cette possession. Le cancer étant signe d'exaltation de Pluton, et sa Lune étant en cancer, il y a bien entendu un fond de vrai. Saturne opposé Saturne, cette souffrance est dans le film contrée par un pacte Saturne+Uranus, vous voyez Jésus accepter le plan du diable pour quitter la croix, et vivre une vie de famille. Ce pacte que je présenterai spécifiquement bientôt. Un futur grand monarque a beaucoup de points communs avec ce film

    Paques, cru si fictions

    Soleil+Pluton, pacte avec le diable Saturne+Uranus, Lune+Vénus en signe de mutation, il incarne la pute du système pour vendre l'avenir de l'humanité.

    Paques, cru si fictions

    Paques, cru si fictions

    Comment pouvait il être autrement ? Il ne fait que suivre l'exemple du chevalier d’Éon et Coccinelle, les plus connues des trans. Dans le film, le vierge Jésus finit par comprendre l'arnaque du pacte diabolique (contrairement à Conchita), et il retourne dans le passé pour mourir (encore un voyage dans le passé). Une scène clé

     

    Pour ceux qui sont passionnés par les biens attribués à Jésus, la tunique d’Argenteuil, dont le sang est du même type que celui sur le suaire de Turin, est présentée pour Pâques, et il ne le sera plus ensuite avant 50 ans, et comme vous avez lu mon blog, vous avez compris que c'est donc la dernière fois que vous pourrez le voir.

    Paques, cru si fictions

    J'ai choisi le jour ou cette tunique a été déclarée "monument historique", car ces classements disent toujours tout sur l'objet. Objet Uranus opposé Mercure (tiens donc), Mars opposé Mars, conjonction Saturne+Nord, il convient comme pour le suaire de Turin de prendre ce vêtement plus au sérieux que l'on pourrait croire (je n'ai pas d'avis perso, je me contente de regarder les dates et donc le ciel).

    Paques, cru si fictions

    Là encore, les comparaisons sont là, posant question. Ce qui est sur, par contre, c'est que la vénération de ces icônes est idiote (dans le sens de vous guérir d'une maladie ou handicap), ils n'ont pas de pouvoir particulier. Tout comme prendre le sang et espérer cloner Jésus comme Didier Van Cauwelaert l'imagine dans son livre "l'évangile de Jimmy" ne sauverait pas le monde

    Paques, cru si fictions

    Soleil+Mercure, il fait de Jésus réincarné un sauveur du monde, alors que Jéjé était vierge tel celui qui lance le processus de mutation Uranus en verseau. Il a la bonne intuition de marquer cet égrégore Jimmy par Jupiter+Mars, ce qui en dit long sur le vrai Jésus, devenu "roi" au travers d'un sacrifice martial. Le robot sera "roi" et quittera la prison une fois qu'il se sera débarrassé du poison de l'humanité, dont certains de ses membres ont programmé la destruction de la Terre, hélas inéluctable.

    Paques, cru ci fiction et résurrection d'Ishtar/Jésus

    Van Cauwelaert lui même découvrira effaré les idées de clonage de Jésus, tout sauf des idées en l'air, dans son livre "cloner jésus ?". Un sujet à développer dans un article sur le clonage, à venir.

    Paques, cru ci fiction et résurrection d'Ishtar/Jésus

    « Aspects géométriques et micro zodiaqueVagues de PAN pendant la Renaissance »

    Tags Tags : , , , ,