• Lilith

    Sur d'autres sites de pseudo astrologie, vous lisez souvent le nom de ce démon, mais sans jamais démontrer ou expliquer. Il se trouve qu'un film "Lilith" est sorti en 1964, montrant parfaitement ce que le ciel nous dit de cet égrégore :

    Lilith

    Lilith

    Lune+Saturne en verseau, nous sommes bien dans une conjonction maternelle (Lune et Saturne, la maternité originelle), la mère noire, méchante, Tiamat, spatiale, tuée par ses enfants, renversée, mais elle n'est en fait que dans une position d'attente, attendant que ses adeptes ne fassent une saturnale. L'opposition Uranus+Pluton+Mercure en lion montre que ce changement passe par une mort par l'atome (Pluton+Uranus). Elle compte bien tuer Jupiter, qui est sur la tête coupée de la gorgone. Assimiler donc cette élite noire, saturnienne, vénérant Lilith, à l'élite des criminels financiers, joviens, n'a aucun sens. C'est Jupiter, l'élite de foi bancaire, qui a le pouvoir, quand Saturne a le pouvoir occulte, souterrain, attendant son heure saturnienne pour devenir visible. Vénus+Mars exaltée Jupiter, elle prépare son crime, sa revanche, par la guerre, les coups d'état. Neptune exaltée Saturne, la royauté est bien saturnienne. Soleil en vierge, la femme Lilith, dépucelée et bafouée par Enkidu/Mars, qui programme la mort de l'humanité pour avoir été violée et salie.

    Justement, l'élite noire saturnienne des scientologues vous prépare avec son Jésus Cruise un film illustrant la sortie de Tiamat/Lilith de la tombe, dans un remake pour initiés de la momie :

                                     

    Lilith

    Elle revient, et elle est pas contente, ça va chierrrrrrrrr, après la momie royale neptunienne et Soleil exaltée avec Saturne, c'est un film sidéral Lune venant d'entrer en scorpion saturnien, le sacrifice rituel des joviens par ceux qui reviennent de la mort, et Saturne entrée sagittaire, juste avant la rétro scorpion, n'en déplaise à un astrologue complotiste :

    Lilith

    Lilith

    Peut on faire plus sidéral ?

    Lilith

    « Le futurLes "jupitériens" et la dictature bancaire »

    Tags Tags : ,