• Jupiter, les joviens

    Jupiter gouverne : Taureau et Lion. Exalté en cancer.

    Jupiter est l'astre du : Pouvoir masculin (Père) - Coup d'état - Victoire (par la loi du plus fort) - Crime - "Dieu" religieux - la mégalomanie (se croire le maitre) - l'humanité "royale" (pouvoir temporaire sur la Terre) - "Bien" (tel que défini par nous, donc tout relatif).

    Elle incarne le parti au pouvoir actuellement, mais qui a renversé le précédent parti majoritaire après un coup d'état : Jupiter/Zeus chasse Saturne et ses parents du pouvoir et l'ordre jovien remplace celui des titans. Marduk, autre incarnation de la planète, tue ses parents et son frère pour imposer un nouvel ordre. Tout comme Indra tue Dyaus (qui a donné le mot Dieu). Ce changement n'est que temporaire, Saturne, l'ancien, prépare sa revanche.

    Le mot de "bien" est donc tout à fait relatif, imaginez un dictateur qui traite le président déchu de "Satan" et se proclame l'incarnation du Soleil (alors que Jupiter n'est qu'un Soleil en formation), et vous saisirez toute l’ambiguïté de cette planète, faussement bénéfique. C'est un astre assassin, qui a tué le prétendu mal, et rendu la justice, pensant avoir pris la meilleure décision. Arjuna, incarnation du sagittaire, gouverné par Jupiter, est ainsi le bras de la justice divine en tuant par sa flèche des milliers de soldats.

    Tournant autour du Soleil en 12 ans, Jupiter est devenu un modèle pour créer tous les messies et gurus (guides) des religions. Jésus et ses 12 apôtres n'est que Jupiter entouré des 12 constellations, idem pour Jacob qui a 12 enfants, un étant chaque constellation, et que dire de l'astrologie chinoise, qui a 12 signes, 1 par an pour le temps que passe la planète dans une constellation. Que dire du fait que Jésus est nommé Ichtus (poissons), sachant que ce signe est, comme par hasard gouverné par Jupiter ? Jésus et Jacob qui sont censés équilibrer le monde, comme le signe de la balance.

    Jupiter est aussi de nature triple, selon le moment de la journée : Jupiter est Marduk au lever du Soleil, mais devient Sagmigar 2 heures plus tard, et enfin Nibiru à midi. Hé oui, contrairement aux crétineries de Sitchin, Nibiru n'est pas une quelconque planète X mais bel et bien Jupiter ! Nibiru qui a donné le mot neb-héru, le seigneur Horus, incarnation égyptienne de cette planète, dans le fait que, fils du dieu tué, il le venge, et instaure un équilibre meilleur que celui d'Horus l'ancien, connu aussi comme Ra (Horus fils d'Osiris est Horus le jeune).

    Toujours ce paradoxe entre un vieil ordre jugé mauvais, et un ordre nouveau, jeune, jugé bénéfique. Jupiter est la planète des réussites, de la concrétisation des projets, de 21 à 33 ans (12 ans comme le cycle de Jupiter). C'est dans ses 12 ans que nous pouvons réussir ou non (selon les cycles planétaires en comparaison de notre thème natal) à trouver l'amour, avoir des enfants, trouver un emploi, un logement, un crédit, réaliser son reve, son projet de vie.

    Jupiter est un astre de feu, elle permet de déplacer les montagnes, de vaincre les ennemis, de franchir les obstacles, et d'atteindre ce qu'on appelle le bonheur. Mais n'oubliez jamais le vrai sens de ce mot, qui vient de bon eur, c'est à dire "l'augmentation permise par les dieux"...les dieux étant non réels mais les planètes, c'est donc un gain permis par les cycles planétaires, et rien d'autre. Astre de la loi du plus fort, le gain jovien se fait au détriment des autres : avoir un appartement, la femme convoitée, le boulot, c'est 1 élu jovien, et beaucoup d'appelés, touchés par Saturne.

    Jupiter constitue le masque de Pluton en poissons (Pluton en tant que planète n'étant pas connue, il était naturel que les romains confondent les frères Pluton et Jupiter).

    Les jovien(ne)s

    Cas d'école des joviens, Bové, le combattant révolté nouvelle Lune en taureau, avec Jupiter en maitrise, un thème exceptionnel pour faire chier les multinationales. Un grand personnage, et comme vous le savez, le ciel n'aime pas les "bonhommes", la justice l'a toujours condamné à de lourdes amendes pour ses destructions de champs Monsanto. Le ciel adorant Monsanto, vous avez compris que les astres sont des putes.

    Les jovien(ne)s

    Le taureau étant le signe de la voix, de nombreux chanteurs à couille sont dans ce signe. Johnny, Soleil+Saturne en taureau et Lune exaltée Saturne, Jupiter+Pluton (faux dieu des lapins crétins) ne pouvait que cartonner. Saturne actuellement opposé à son natal, cela nous permet de ne quasiment plus l'entendre (quel bol d'air), ce grand philosophe Pluton+Vénus nous sert heureusement de grandes phrases plutoniennes dont il a le secret. Ses marques saturniennes lui donne le succès, aident sa nature jovienne, et l’empêchent d’être un chanteur engagé (comme l'a été Balavoine, Lune en taureau, qui l'a payé par un meurtre déguisé), ou alors en reprenant une chanson de Berger, "Diego".

    Tom Jones et son "sex bomb", entre le Soleil en taureau jovien et Lune+Mars en maitrise en gémeaux, c'est l'incarnation du chasseur gémeaux, qui a multiplié les infidélités mais que la femme n'a jamais quitté, 59 ans de vie commune avant qu'elle ne meure d'un cancer. L’ambiguïté est ici à comprendre dans le paradoxe taureau, signe de la maison, de l'ordre à son image "divine", et les gémeaux, signe de la douleur infligée par la chasse (quelle qu'elle soit), souvent la cause d'un mal lunaire, karmique. Le gémeaux pense que des luttes, l'action, cela va régler la nature lunaire de son signe, double si Soleil en gémeaux. Le taureau lui, étant Jupiter, il pense avoir vaincu Saturne, il s'est crée son temple, et les gens doivent l'adorer. Et s'ils ne l'aiment pas, ils adoreront ses œuvres d'art, le taureau étant signe des artistes qui se projettent eux mêmes sur une peinture, une sculpture, un livre, une chanson, etc (d’où la confusion entre Jupiter et Vénus).

    Les jovien(ne)s

    Les 2 acteurs de westerns, on retrouve les conjonctions "cinématographiques" Mars+Noeud, les faux guerriers martiaux qui rétablissent la justice et tuent les méchants (qui ne savent heureusement jamais viser), faux dieux le temps d'un film, encore Jupiter/Pluton et l'inverse, ils se donnent "l'air de", dans toute une série de films cultes qu'il serait trop long d'évoquer ici (cela mérite amplement un article dédié). Là encore, de grosses signatures gémeaux, signe du cinéma, des médias, des ondes.

    Les jovien(ne)s

    Angelina Jolie, Soleil en taureau, qui incarne Lara Croft par Lune/Lune+Jupiter+Mars (elle joue au soldat martial comme les précédents) et un Soleil+Jupiter+Mercure en fin de taureau secteur Orion, la chasse aux tombes (tomb raider), les poissons étant signe des tombes, c'était purement astro-logique. Son libre arbitre, surement lol.

    Jupiter, les joviens

    Le second secteur jovien est le secteur d'exaltation jovienne en cancer, ici, on retrouve encore les classiques

    Les jovien(ne)s

    Edward Furlong avait comme Angelina un parfait libre arbitre pour incarner John Connor, Lune/Lune en poissons, nous voyons avec Jupiter exalté Pluton que le sauveur n'existe pas, arrêtez de l'attendre. Soleil+Sud, il est chassé, il est cherché, il ne sera que médiatique, aidé par les hologrammes blue beam Jupiter+Pluton. Pluton+Nord en vierge, il incarne le faux "Dieu", version humaine. Ne rêvez pas, les Pluton+Nord ne bougeront pas le petit doigt (faudrait il qu'ils aient des doigts). Lune en signe plutonien, il a frôlé la mort un grand nombre de fois, ce qui lui a fait manquer le tournage de Terminator 3, et a donné la bouse intergalactique, un viol cinématographique comme l'avait été Indiana Jones 4.

    Les jovien(ne)s

    Le cas Willem est intéressant, son Soleil "couillu" jovien, et Lune taureau jovienne a été contré par Jupiter+Uranus, Saturne+Pluton, Neptune+Sud, ce qui en a fait l’asexué (ne sait pas s'il est homo ou hétéro) le plus célèbre pendant un temps, avant de sombrer comme toutes les stars de télé réalité. On lui doit d'excellentes reprises de Starmania, qui étaient bien évidement astro-logiques. Une des chansons le résume bien

    Muriel Robin, par Soleil+Jupiter+Mars exalté Jupiter, c'est l'inverse (comme l'axe des noeuds inverse à celui de Willem), c'est un homme au corps de femme, bissexuelle par cet aspect contraire et surtout Mercure+Vénus (un classique de la bisexualité), qui n'est pas en souffrance comme celui de Willem.

    Les jovien(ne)s

    Le cas Paris Hilton, Lune+Nord exalté Jupiter et Vénus+Sud opposée, elle incarne aussi la profonde injustice astrale, aidée par le nœud nord, elle n'a pas besoin de bouger le petit doigt pour toucher son argent, étant petite-fille d'Hilton (la chaine d’hôtels). Elle a donc besoin de faire chier le monde entier pour s'occuper, pour montrer qu'elle existe, le cancer étant vénusien, à l'image des moutons du peuple, c'est bien sur dans des conneries qu'elle se fait connaitre, par une vidéo de cul volée, par une conduite en état d'ivresse, etc.

    Les jovien(ne)s

    Cet exemple vous montre bien la proximité entre l'exaltation jovienne et plutonienne. Raffarin, Soleil exaltée Jupiter et Pluton exalté, cet ancien publicitaire pour Jacques Vabre nous a gratifié de plusieurs phrases idiotes, entre la positive attitude, s'étant inspiré de Lorie (sacré modèle), et le fameux plaidoyer pour voter oui en 2005 au traité euro

    Le Soleil exalté Pluton avec Pluton en lion Hollande a eu la palme de l'idiocratie, il l'a battu fréquemment, il suffit de chercher toutes les erreurs géographiques qu'a fait Hollande lors de ses discours, passant son temps à faire ses condoléances aux chinois pour une catastrophe au Japon, à penser aux marocains alors qu'il fallait dire algériens, il est comique, et ce talent a été récompensé par un prix de l'humour mondial 2016, ils se sont bien foutus de sa gueule.

    Lunes opposées, Raffarin a fini dans les limbes de la politique, mais pas de jaloux, les cancers que sont Valls, Hollande, ou encore Marine Le Pen, finiront tous dans les limbes de l'oubli, merci l'exil de Mars, qui casse les faux dieux joviens dans ce signe.

    « La Lune, les sélènesMercure, les mercuriens »

    Tags Tags : , ,