• France, d'Uranus à Uranus

    Le thème de la France royale

    La France royale de Clovis, tuée un 14 juillet

    On retrouve avec le baptême de Clovis la naissance d'un ordre qui se voulait serviteur du divin, Soleil+Mercure maitrise avec Mars exaltée, la France devient la fille ainée de l'église, celle qui combat (Mars) pour elle. Un délire uranien utopique en verseau qui ne pouvait que la conduire à sa ruine. L'opposition Saturne/Pluton, en bélier/balance, servir une religion fausse, qui avait commencé à contaminer la France avec son mensonge via Saint Martin, le 1er évêque de France

    Le baptême n'est que la consécration du cycle de la mort de ce 1er saint, enterré le 11 novembre (devenu sa fête). On retrouve un thème uranien, ainsi que l'aspect roi mercurien transmettant les ordres solaires. Saturne exaltée Sud, la source est bien entendu démoniaque, il s'agit de masquer la vérité par un voile. Lequel ? la fameuse cape de St Martin, qui a donné le mot chapelle, ces monuments ne sont là que pour cacher la vérité. L'apocalypse, l'enlèvement du voile, verra la fin de ces chapelles, qui ont donné les églises et cathédrales. St Martin est celui qui a le plus été utilisé pour consacrer (surtout con) les églises et cathédrales, si vous vous amusez à compter ses ossements, 3 cranes, 5 mains, 8 jambes et une trentaine d'os divers au moins du saint ont servi à sacraliser des lieux religieux. On voit le sérieux...

    La mort de Clovis s'inscrit dans ce cycle

    La France royale de Clovis, tuée un 14 juillet

    Soleil+Mercure conjoints micro, Lune opposée à la Lune du sacre, Jupiter et Saturne conjoints opposés à Uranus, et sur l'axe des nœuds du sacre, la France royale est déjà en partie morte ce jour là. Avec la Vénus nocturne, démoniaque, en scorpion, qui est tout sauf la vierge Marie, c'est astro "logique", le protestantisme attendait son heure (mérite un article dédié).

    La France royale de Clovis, tuée un 14 juillet

    Le 14 juillet a tué la France royale. les oppositions et retours sont clair, on va d'un thème uranien et martial capricorne à un thème uranien cancer, le pouvoir aux faibles plutôt qu'aux forts martiaux exaltés. Ce thème est un excellent argument à tous les récentistes niant l'histoire selon Grégoire de Tours. Si son histoire de France est romancée, idéalisée, les dates sont justes. Cette superposition ne pourrait fonctionner s'il y avait 7 siècles en trop !

    Regardons le thème de la France révolutionnaire comparé à celui des USA :

    France républicaine, la liberté d'Uranus

    Comme vous le voyez, même conjonction Jupiter+Vénus, cette fois avec Uranus. La planète de la rébellion, de la révolution, qui gouverne le verseau, celui qui est l'inverse du signe royal lion, le fait tomber. La révolution française a provoqué la chute de la royauté de droit divin, mais paradoxalement, elle est donc ingouvernable. N'oublions pas que même un De Gaulle, tout adoré qu'il était, a démissionné suite au non par referendum sur la régionalisation de la France.

    Soleil+Mercure sur le Mercure américain, Pluton sur la Lune américaine, Mars sur Uranus américain, ces deux états sont liés, et l'un est la cause de l'autre. Dire que la révolution française serait la cause de la franc-maçonnerie uniquement est par contre une vérité déformante, n'oubliez pas que les fils de la liberté américains contenaient des francs-maçons mais aussi des non FM (sur 60 fils de la liberté, 10 FM et donc 50 non FM, ils se rejoignent sur le sidéral redécouvert)

    L'histoire de la déclaration des droits de l'Homme, écrite par Jefferson et traduite par Lafayette qui la remettra à l'assemblée, déclaration pourvue des symboles maçonniques, est écrite par des frères (Mirabeau, Lafayette, Jefferson, tous FM à l'origine de ce texte). La quasi totalité du tiers-état, composée en grande partie d'avocats, est FM. La convention nationale, érigée avec la république, n'est qu'un autre nom de loge maçonnique : dois je vous rappeler le sens du mot anglais "convent" ? c'est une réunion de FM, bien entendu. Les loges maçonniques s'y sont renversées les unes les autres, d'abord les girondins (Brissot, Hébert), envoyés à la guillotine par les montagnards (Robespierre et Danton, terreur dure et molle) eux aussi envoyés à la guillotine par les thermidoriens du Grand Orient.

    Notre chère Marianne n'est qu'un symbole maçonnique, de loge inventé à la 3ème république : à l’origine, le buste en bronze de Marianne sculpté en 1879 par Paul Lecreux (dit Jacques France) était destiné à une fête maçonnique de la loge « La Bonne Foi » de Saint-Germain-En-Laye. A cette époque, un comité présidé par Victor Hugo est chargé de trouver un emblème pour la IIIe République. Ce comité vote pour ce buste auquel on retire les attributs maçonniques afin de les remplacer par les trois dates républicaines 1789, 1848, 1870. C’est ainsi que ce buste fit son entrée dans toutes les mairies de France. Au point de s'incarner dans des femmes détruisant l'image de la femme (comme Bardot).

    France, d'Uranus à Uranus

    Puis le 14 juillet devint fête nationale, mais pas à l'honneur de la prise de la Bastille, mais celui de la fête de la fédération, le 14 juillet 1790. C'est à cette occasion que furent reçus les pères fondateurs américains, mais si vous avez bien regardé les thèmes comparés, ce n'est que le remerciement de la créature à son créateur.

    Voyons les thèmes des 5 républiques :

    France républicaine, la liberté d'Uranus

    La 1ère république, de type bélier, martial, guerrier, nous avons une création sidérale, après Soleil et Mercure entrant en cancer, c'est Uranus entrant en lion et Pluton en verseau. Lune scorpion, elle passe son temps à la guerre, Soleil en vierge, elle voyage dans l'Europe et la conquiert (apogée de la France).

    France républicaine, la liberté d'Uranus

    La seconde, Jupiter sur Jupiter américain, c'est un moyen pour Napoléon "le petit" de retrouver la royauté neptunienne, on retrouve la Mars française (celle des élections 2017 et des ripoublicains, comme quoi en trahisons, ils s'y connaissent). Ne pouvant changer une constitution qui l’empêche de se représenter, le roi républicain fera un coup des tas pour devenir empereur.

    France républicaine, la liberté d'Uranus

    La 3ème, gémeaux mercurien maçonnique ta mère, on retrouve la Vénus française, on retrouve Uranus en cancer, Neptunes opposées ainsi que le Lune+Saturne. Encore Jupiter en gémeaux américain, et venant d'y entrer, marques sidérales de plus avec Mercure sur son exaltation, normal pour des FM.

    France républicaine, la liberté d'Uranus

    La 4ème, comme tout chiffre vénusien, est une cata similaire à la seconde. Soleil+Jupiter, comme les USA, mais Lune+Vénus+Mars+Mercure en guerre scorpion, la guerre d'Algérie et les tortures de ce signe mettent à mal cette république criminelle pensant appliquer la justice cancer (exaltation Jupiter).

    France républicaine, la liberté d'Uranus

    La 5ème, qui dure encore, est la plus conforme à l'idée du 14 juillet : de nouveau l'écart Lune et Saturne et autre hasard, Uranus revenait tout pile sur l'Uranus révolutionnaire. On ne sort pas d'un égrégore, mais ce coup révèle une profonde connaissance de l'astrologie et des énergies maitrisant la France uranienne.

     L'Uranus révolutionnaire qui aura fait tomber Charles X en 1830, célébré par une peinture toute aussi uranienne, cette chère Liberté "américaine" guidant le peuple :

    France républicaine, sous le signe d'Uranus

    « LGBT et changement de sexeAffaire Grégory »

    Tags Tags : , , , ,