• Eschatologie juive, messagers de la Mort

    Premier lieu de la bataille finale, l'Har Meggido, Har voulant dire mont, et simplifié en Armaggedon dans l'apocalypse de Jean "je vis sortir de la gueule du dragon, et de la gueule de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits immondes, semblables à des grenouilles ; Car ce sont des esprits diaboliques, faisant des prodiges, et qui s'en vont vers les rois de la terre et du monde universel, pour les assembler pour le combat de ce grand jour du Dieu tout-puissant. Voici, je viens comme le larron ; bienheureux est celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin de ne marcher point nu, et qu'on ne voie point sa honte. Et il les assembla au lieu qui est appelé en hébreu Armageddon. ». Cette cité était la plus importante pour les cananéens, et sa prise par Thoutmosis III constitua le 1er choc. Jérusalem est l'autre lieu, comme indiqué dans le chapitre 13 (tiens donc) du livre de Zacharie (déjà évoqué en long en large sur le blog, et cela le sera encore, désolé).

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    On voit que Meggido est renversée par une pleine Lune Soleil+Jupiter+Mercure opposée Lune+Uranus, c'est la chute de ce premier peuple adorateur de Jupiter. Un sacrifice Mars+Nord, les "dieux n'y sont pas étrangers. Considérer ce lieu comme celui de la bataille finale était astro-logique, Neptune/Neptune et Jupiter+Mercure dans les 2 cas, dans celui de 2240 c'est sur l'exaltation de Pluton, la mort de Jupiter. Mars/Mars, du sang à l'autre, d'une guerre à l'autre.

    Jérusalem, libérée après la guerre des 6 jours, avec une nouvelle Lune en taureau jovien sur la nouvelle Lune de Meggido, c'est la restauration de la capitale jovienne, adoratrice du taureau "divin" Jupiter+Vénus, à l'image de ce "Dieu". Uranus+Pluton, son destin est déjà écrit, c'est la ville symbole de la destruction et de la mort finale.

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Jérusalem est lié à la destruction finale, non seulement par cette nouvelle Lune, mais encore plus si vous le regardez comme l'élite noire, en regardant en tropical

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Le renversement saturnien est bien celui de la ville de "Dieu", partagée officiellement depuis 1967 entre musulmans, juifs et chrétiens (toute ressemblance entre les 3 religions de la cité et les 3 esprits immondes de l'apocalypse ne sera pas commentée, je ne veux pas de menaces de mort). Le plan ne date pas d'hier

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Là encore, il faut regarder le thème comme l'élite noire, en tropical

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Et là, commencez vous à comprendre le plan des tarés ?

    L'éclipse a été tellement importante qu'elle a été décrite dans l'ancien testament, c'est le début du royaume d’Israël, après des rebellions de cananéens dans plusieurs cités, le texte biblique est confirmé par une tablette assyrienne "Insurrection dans la cité d'Assour. Au mois de Sivan, le Soleil fut éclipsé."

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Le coup d'état Jupiter+Sud, la prise de pouvoir des adorateurs du faux "Dieu" Jupiter lors d'une éclipse, et c'est justement en 2240 que le talmud indique la fin du monde, au commencement du 7ème millénaire hébraïque (donc leur an 6000). Le renversement saturnien est hélas confirmé, ils ont donc compris le compte à rebours vers la fin des temps Saturne+Pluton, ils ont accepté le fait d'annoncer la mort de l'humanité, prophétiser ce qui vient, et c'est l'élite noire qui s'est chargée du mode de destruction de la prison terrestre (lire blog).

    Le temps hébraïque est constitué de 2000 ans de Tohu (avant le don de la Torah), 2000 ans de Torah (jusqu'à la destruction du temple) et 2000 ans de temps messianiques, ce qui donne, si on suit la logique des cycles, pour le temps de Torah :

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Le don de la Torah avec Soleil+Pluton en signe martial et jovien secondaire, ne pouvait qu'avoir sa cité de mort avec Jérusalem Pluton/Pluton, voila une belle illusion de lumière qui a du inscrire la Torah devant notre pote Moise.

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Le film a tout à fait retranscrit l'essence astrale de cette arnaque plutonienne, par la conjonction Lune+Neptune et tous les retours complètement "what the fuck".

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Mars/Mars, le voilà le peuple élu, par Mars, quelle victoire, sanglante, être l'agneau sacrifié de la fin des temps. Lune+Uranus, la destruction finale. On retrouve les conjonctions "coup d'état" Soleil+Jupiter+Sud, mais en chute de Jupiter, c'est donc bien mal parti pour cet état, crée par l'élite noire pour symboliser la mort de la Terre

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Le lien entre la prise de Meggido et Israël est évident, il faudrait être aveugle pour ne pas voir les conjonctions, retours et oppositions. Celui entre le pays et sa capitale, encore plus, on reste dans un axe "divin", celui de sa naissance et de sa chute. Comme Tiamat a été tué par son fils Marduk/Jupiter, il nous faut désormais tuer Jupiter, la saturnale, le retour de Saturne au sommet, doit s'opérer, car l'ère du verseau est saturnienne, mercurienne, uranienne et nœud nord (actuelle poissons plutonienne, nœud sud, jovienne pour le secteur de l'hirondelle vénusienne pour celui d'anunitum, nom assyrien d'Ishtar du soir).

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Israël est dans cette optique de renversement saturnien, tel qu'annoncé par le ciel, qu'a repris Nostradamus et l'élite noire pour décider de l'heure de la fin du monde (nombreux articles sur le blog sur ces sujets).

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    La première destruction du temple de Jérusalem, encore une nouvelle Lune, encore Uranus+Pluton, c'est bien sur un pur hasard, ne vous inquiétez donc pas. Après la rébellion qui a mené à la création du royaume d’Israël avec cette éclipse de -762, il ne durera pas longtemps, renversé par les assyriens en -722, la population du nord déportée. En -597 puis en -586, tous les dignitaires religieux, politiques et économiques sont déportés à Babylone par les descendants des assyriens, qui détruisent Jérusalem. Les perses prendront Babylone et libéreront les dignitaires, qui pourront bâtir le second temple de Jérusalem (et réformer la religion qui a souffert de cet abandon de "Dieu" envers son peuple "élu").

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Pas de scoop : Pluton/Pluton en lion de la Torah. Lune sur Soleil+mercure+Jupiter, qu'on retrouve dans le second thème, avec Saturne/Saturne. Conjonction solaire en bélier mercurien et martial, et c'est donc logiquement que le prêtre y sacrifiait un agneau chaque année pour Jupiter, euh pardon YHVH (ne dites pas Yahvé, on ne sait plus le nom de "Dieu", on ne connait que ces lettres, qui sont officiellement imprononçables). Mars+Sud en poissons, c'étaient bien des sacrifices à destination des démons, ils adorent le sang qui coule, par ex le 11 septembre 2001, Mars+Sud sur exaltation Sud. Les démons devaient surement remercier l'idiot du "sein des seins", euh pardon saint des saints, par un beau message mercurien bidon.

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    On note de sacrées conjonctions similaires, de sacrées oppositions, avec cela le premier temple saturnien de l'Histoire ne pouvait que mal finir, ça n'a pas raté

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    Incendie de Jérusalem avec Lune+Saturne, foutue saturnale, et opposée au Soleil+Jupiter du temple, indiquant bien que Jupiter ne peut que tomber. Jupiter+Vénus+Mercure, ce qui est à l'image de Jupiter n'est que mutable, soumis au temps. Pluton opposé Pluton, et encore Uranus+Pluton pour la destruction du second temple, conjonction que vous avez vu plus haut

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    La fondation de la Jérusalem moderne a bien sur tout à voir avec la destruction de l'ancienne, on retrouve Uranus+Pluton, Mort et destruction. Jupiter finira mal, tous les mythes vous le disent, Jusqu'à Jésus qui annonce une saturnale, peut être le seul passage véridique avec la crucifixion dans ce texte astrologique.

    Allez, notre "Dieu" plutonien, incarnation de la Mort, va nous sauver, disent certains, attendant le Messie. Sauf qu'aucun passage de la Torah ne parle de Messie, Balaam parle de la venue d'une étoile dans Nombres 24:17 "Je la contemple, mais non de près. Une étoile sort de Jacob, Un sceptre s'élève d'Israël. Il perce les flancs de Moab, Et il abat tous les enfants de Seth."

    Étoile, toujours cette étoile. Mais laquelle, "bon dieu"? Quelle question difficile au regard du thème de l'éclipse comparée à la nouvelle Lune de 2240. Non je vois pas, je dois être comme Balaam, presbyte, je la vois pas de près, un peu comme les gens qui ne voient pas que Lucifer/Satan n'est pas un être mais l'étoile du matin. Pourtant Bartholdi, Soleil exalté Jupiter et Saturne opposé Pluton (conscient de la fin des temps), avait faire construire une statue de l'étoile de matin et justement Satan l'habite, cette étoile, euh pardon Saturne.

    Eschatologie juive, en route vers la Mort

    « Le récentisme et la Terre plateConstellations/signes mésopotamiens »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,