• Canicule(s), astro-logiques ?

    Les cycles de chaleur, voilà une demande qui revient à chaque peur apocalyptique made in BFM TV :

    Canicule 2019 

    Canicule 2019 

    On a eu un épisode de sécheresse puis caniculaire en 1976, et c'est avec ce même Saturne+Mars cancer, Vénus en constellation Orion que les température et la sécheresse a sévi en 2006.

    Canicule 2019

    Canicule 2019

    En 2012, avec Saturne+Mars, Vénus fin Orion, Mercure en secteur de 2006, autre canicule.

    Canicule 2019

    Le cas de 2003 voit Saturne+Mars micro, mais c'est surtout le Soleil+Vénus qui est visible ici, soit "le reflet des activités humaines". Laquelle pour 2003 ?

    Canicule 2019

    Les retombées des frappes à l'uranium appauvri en Irak ont eu une influence certaine, reflet de cette Jupiter exaltée.

    Canicule 2019

    La canicule de 2003 est Uranus+Mars, conjonction de l'arme atomique, comme celle de 1947 (consécutive aux essais nucléaires), qui était de plus vénusienne cancer (au hasard).

    Canicule 2019

    En remontant plus loin, la meurtrière canicule de 1911 est "naturelle", Saturne+Mars.

    Canicule 2019

    Canicule 2019

    Jeudi, record attendu en France, avec du ressenti de 51 degrés. Les lecteurs attentifs ont remarqué qu'on a ni Saturne avec Mars, ni Uranus avec Mars, mais la Vénus des canicules de 2006 et en Orion comme en 1976, la Mercure de 2006, 2012 et 1911, le vent mercurien est ainsi une clé dans la raison de cette chaleur. On retrouve ce foutu Mars cancer, comme en 1976 et 2006.

    Canicule 2019

    Les lecteurs auront surement remarqué qu'on sort d'un cycle caniculaire, qui ne nous a pas concerné, avec Saturne opposé Mars, c'est l'Inde qui a été touchée par des records de chaleur, 52 degrés réels (alors imaginez en ressenti). On retrouve un amas Saturne opposé Mars+Nord contre Saturne micro Mars avec Nord de la précédente vague caniculaire indienne, et enfin Saturne en sagittaire.

    Canicule 2019

    Canicule 2019

    Doit on se dire que ce court épisode de fin juin n'est que le début ? De fin juillet à mi aout, nous aurons Mars fin cancer, micro Saturne, en secteur caniculaire 1976 et 2006 + la Mercure caniculaire cancer vu pas mal plus haut + le coté vénusien "reflet des activités humaines", une conjonction qui semblera inédite et assez terrible. Préparez les brumisateurs...

    « Trump, candidature à la conJuillet 2019 »

    Tags Tags : , , ,