• Boite de Pandore, partie 6

    Ce mercredi est sorti "Premier contact", ce qui permet d'aborder un aspect essence-ciel de la boi-boite :

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Le grand classique Lune ou Soleil en verseau, avec Neptune+Sud, une porte classique des "invasions" ET. Le titre "premier contact" a la même Lune et le même Soleil scorpion que l'autre classique au titre identique, Star Trek premier contact, évoqué en boiboite 5. Scorpion, signe de l'ésotérisme, de ce qui est caché, proche de nous. Alors que le film de 86 dont nous fêtons le cycle saturnien, était une représentation symbolique du discours avec la mort Pluton+Mercure de notre élite noire sataniste, le film de 2016 reprend ce Pluton+Mercure, parler à l'illusion, la mort, une fausse image produite depuis les nœuds.

    Boite de Pandore, partie 6

    Le Saturne+Sud de Star Trek était central, faisant référence au Lune+Saturne+Sud des "démons" de Maxwell, une théorie quantique révolutionnaire :

    Boite de Pandore, partie 6

    Le principe est simple, une autre réalité, celle de gauche, cohabite avec la notre, celle de droite, et par une "porte" quantique (le fameux trou de ver ?), les particules "bleues" peuvent passer momentanément dans la réalité de droite, et inversement, l'énergie de droite passe dans le monde de gauche, comme du "vampirisme", une forme d'aspiration (manière trou noir). Quand la porte est "fermée", les réalités gardent leur coté antagoniste, opposé, d'un coté le monde d'atomes rouges, de l'autre le monde d'atomes bleus.

    Cette idée est bien sur à appliquer à l'astrologie : les portes sont les nœuds lunaires. C'est lors des conjonctions avec les astres que ces portes deviennent effectives, laissant passer l'énergie d'un coté à l'autre. Maxwell a bien nommé ce principe "démon", pour Saturne, astre satanique, avec sa dimension "équivalente", le Sud. Si vous avez appris vos bases, le noeud nord est de nature jovienne, le noeud Sud est de nature saturnienne. Quelle est la nature de cette dimension Sud, saturnienne ? Saturne est l'astre du "mal", du temps, du noir, et que voyez vous sur l'affiche ? Un vaisseau monolithe noir géant, thème du film marqué par Soleil+Saturne. Une coïncidence, bien sur, dites vous

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Le premier contact de Star trek, en 2063, est marqué par Jupiter+Sud et Lune+Saturne, tiens donc. Le contact avait déjà eu lieu, exemple en 1942, on retrouve en verseau uranien robot avancé, signe de ce qui vient du ciel, un luminaire+Sud et Lune+Neptune. Rappelez vous bien que sans la Lune, il n'y a pas de noeud lunaire, aussi la Lune avec les nœuds est une porte "idéale", c'est la porte d'entrée "physique" majeure avec l'autre réalité. Neptune, la noosphère, les énergies qui produisent les idée, astre royal, permet de trouver l'image "transcendante" idéale pour ces atomes "autre", qui ne peuvent que passer au travers d'une forme correspondant à l'énergie conjointe à la porte Sud ou Nord.

    Boite de Pandore, partie 6

    Monolithe noir, cela me rappelle "2001", ça alors, film marqué par Soleil+Saturne+Nord, et l'apparition de monolithes noirs, couleur de Saturne. Le héros passe au travers, et tombe dans une dimension parallèle, dans laquelle il prend une leçon de temps saturnien, avant de rentrer dans le monolithe une nouvelle fois, et muter comme un enfant des étoiles (Mercure+Vénus, à la manière des initiés maçonniques, qui veulent devenir équivalent après le 33ème degré, la porte du degré lunaire, porte des nœuds majeure).

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    J'ai évoqué beaucoup de films saturniens sur le blog, dans lesquels, o hasard, le héros tombe toujours dans une dimension au temps modifié, autre, ex Jour sans fin et Inception. Au delà du miroir et Mirrors indiquent bien l'antagonisme entre 2 mondes, l'un "jovien", l'autre saturnien, l'un nord l'autre sud, et nous entre les 2, avec des planètes énergétiquement équivalentes à la nature de ces dimensions, Saturne et Jupiter.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Au delà du réel, on voit bien des aspects saturniens, derrière le miroir vénusien, aspect transhumanisme Saturne+Mercure, et voyage (Mercure) vers cette dimension saturnienne.

    Boite de Pandore, partie 6

    La série au delà du réel tombe 4 jours après "Sliders, mondes parallèles", marquée par, quel hasard, Lune+Jupiter et Saturne+Mercure, voyage vers un autre temps, une autre dimension.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    La série "Fringe" (cycle de "Mirrors") résume plus que tout autre la nature antagoniste d'une dimension "jovienne", symbolisée par la notre dans la série, avec une autre, parallèle, saturnienne, si la notre est positive, blanche, divine, l'autre est négative, noire, satanique. Des "hommes en noir" (noir = Saturne) viennent de cette dimension parallèle, avec un but saturnien, celui de renverser notre dimension. Je ne vais pas vous spoiler plus la série, que je ne peux que vous conseiller, et qui mérite un article dédié. Néanmoins, venons en aux sources, d’où les scénaristes ont ils sorti cette idée ?

    Boite de Pandore, partie 6

    Allen Hynek, un des plus grands ufologues passés, avait émis l'hypothèse (en fait réalité, c'était un initié) que les ET ne venaient pas d'une autre planète mais d'un monde parallèle au notre, inverse dans sa nature (nous blanc, l'autre noir, cf les démons de Maxwell). Par quoi est il marqué ? Soleil+Saturne, et son idée a été appliquée dans une série saturnienne. J'introduis ce personnage clé et cette idée clé ici, nous la développerons sur le blog dans d'autres articles.

    Maintenant venons en au "niveau 2" de cette relation saturnienne, le lien "royal", neptunien, et donc celui du sangréal (sang royal) rouge martial, de nature jovienne et/ou saturnienne, porte des 2 dimensions, par l'ADN

    Boite de Pandore, partie 6

    Que vient foutre 'l'enfant sacré du Tibet" ici ? Ce film vous explique que des tarés satanistes enlèvent des enfants pour les sacrifier, et faire bouffer le sang à d'autres qui eux sont "purs", pour en détruire l'énergie "positive". Que disait le thème du crash de 1942, confirmé par document présidentiel déclassifié ? Saturne+Jupiter+Mars+Uranus, un robot du futur (Uranus) recouvert de sang (Mars) de nature jovienne et saturnienne, dont l'ADN connecte à ces dimensions, merci Lune+Neptune, éveil à une autre réalité. Le film a justement Jupiter+Mars (sang divin de l'enfant sacré), Lune bélier martial exalté Soleil (appelé à être le sauveur du monde), Soleil+Saturne+Uranus en scorpion (des êtres connectés avec l'autre dimension ont signé un pacte de sang).

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Le Tibet, le Dalaï-lama et l'acteur jouant l'humain ayant signé un pacte de sang démoniaque sont tous liés, ne faisant que jouer une pièce de théâtre appelée "Terre" entre 2 dimensions, via leur sang, via le champ des idées neptuniennes qui con-taminent les marionnettes que nous sommes. Tu délires, dites vous.

    Boite de Pandore, partie 6

    Autre film neptunien et Jupiter+Mars (opposé, s'il vous plait, non mais oh), Uranus+Mercure (vaisseau venu du futur) je vous laisse apprécier le scénario :

    "Une entité ET apparemment hostile, et maître d'une nuée se développant sur plus de 80 UA, se dirige tout droit vers la Terre. L'Amiral Krik est chargé par Starfleet de reconnaître l'entité et évaluer la menace. Il reprend alors les commandes de l'USS Enterprise, qu'il avait abandonnées à la suite de sa promotion, et découvre un vaisseau entièrement remodelé. Le capitaine Will Decker, évincé de son commandement, accepte néanmoins de le seconder grâce à sa connaissance des modifications apportées au vaisseau. Sur la route d'interception de l'entité, l’Enterprise accueille Spock qui revient de sa retraite sur Vulcain. Spock a été en contact mental avec l'entité, qui se fait appeler V'Ger.

    Quand l'Enterprise entre dans la nuée, son équipage découvre une masse phénoménale de connaissances, accumulée par V'Ger au cours de son voyage. V'Ger désigne l'équipage comme étant des « unités carbone » et en tue une, le lieutenant Ilya (qui avait eu une histoire très forte avec Decker plusieurs années auparavant) pour mieux les examiner. Malgré toute sa volonté, Kirk ne peut que tenter de comprendre ce que veut V'Ger, car la survie de son vaisseau n'est soumise qu'au bon vouloir de l'entité. Celle-ci finit par révéler qu'elle retourne sur Terre pour retrouver le Créateur, et se joindre à lui.
    On découvre que V'Ger est une machine résultant de l'ancienne sonde VOYAGER VI lancée à la fin du XXe siècle par les humains. Lors du passage du temps de la sonde dans l'espace, seules les lettres V GER sont demeurées.
    V'Ger comprend alors que les « unités carbone » sont son Créateur et demande à fusionner avec elles. Le capitaine Decker se sacrifie donc afin que V'Ger (qui a pris l'apparence du lieutenant Ilia) puisse fusionner avec lui."

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Le film fait référence à une sondage Voyager 6 imaginaire, référence aux vrais Voyager 2 et 1, qui sont justement Mars+Jupiter (non sans blague), et la première sonde envoyée à Lune+Uranus et Soleil+Saturne, indiquant bien la rencontre entre la sonde (avant Van Allen ? je 10vague) et quelque chose venu du futur, d'une autre dimension. Un sujet à développer, vous vous doutez, bien trop énorme pour ce sujet introductif.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    La série "Treshold premier contact", annulée au bout de 13 (tiens donc) épisodes, portait bien son nom. Voyons son synopsis :

    "La série met en scène une équipe de scientifiques qui, dans le cadre d'un projet secret du gouvernement américain, est chargée d'étudier le premier contact d'une espèce extraterrestre avec la Terre. Un vaisseau spatial extra-terrestre apparaît en pleine mer au-dessus d'un cargo américain, le Big Horn.

    Mis au point par le Dr Molly Caffrey (Carla Gugino), le protocole Threshold, prévu pour gérer le contact avec une intelligence extra-terrestre, est mis en application. Le Dr Caffrey s'entoure d'une équipe (la "Red Team") composée d'un médecin/biologiste, le Dr Fenway (Brent Spinner), d'un ingénieur, Lucas Pegg (Robert Patrick Benedict), d'un mathématicien linguiste, Arthur Ramsay (Peter Dinklage) et d'un ancien Marine, Sean Cavennaugh (Brian Van Holt). Cette équipe rejoint le Big Horn en mer et découvre un vaisseau deserté. Certains membres de l'équipage sont morts, atrocement mutilés et les autres ont disparu. La Red Team découvre une cassette vidéo de l'apparition.

    Soumis à un signal émis par le vaisseau spatial, les membres d'équipage ont subi une transformation génétique, leur ADN humain ayant muté en une autre forme d'ADN à trois brins. Ceux n'ayant pas supporté cette mutation sont morts très rapidement, gravement déformés et les autres, dotés alors d'une force et d'une résistance exceptionnelles, cherchent à contaminer d'autres personnes par tous les moyens à leur disposition. L'équipe Threshold va tout mettre en œuvre pour déjouer leur plan et préserver l'espèce humaine."

    Il y aurait beaucoup à dire sur cet aspect de la boiboite. Laissons le donc en suspend, appliquez l'idée exposée ici et vous comprendrez, ex avec ces quelques cas d'école :

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Le contact se fait bien avec le "sang" martial, dans la zone 51 et dans d'autres lieux tout aussi emblématiques, ex la base Cheyenne Moutain :

    Boite de Pandore, partie 6

    La nouvelle Lune de la Zone 51 répond à la magnifique NL tout aussi martiale sanglante de la base américaine, rendue célèbre par la série "Stargate SG1" :

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    La série Stargate SG1 se passe à Cheyenne, et quelle coïncidence, elle est Lune+Mars, comme les bases. Vous avez donc compris que le contact ne se fait pas par une porte des étoiles, mais par le sang, des sacrifices, des rituels morbides. Le thème de Stargate Atlantis, le voyage vers une cité "renversée", l'Atlantide, voit justement une merveilleuse NL saturnienne, et l'apparition d'une race de vampires, les "Wraiths", symbolisant bien l'énergie de ces êtres d'une autre dimension. Mercure+Mars, ils évoluent et ne vivent que par ce sang, dans la série.

    Boite de Pandore, partie 6

    Les séries Twilight Zone (4ème dimension) et Envahisseurs sont justement des NL, et bien sanglante pour la 4ème dimension, et avec Mars/Mars pour les envahisseurs (conjointe micro avec NL), dont les humains contaminés constituent l'armée possédée, démoniaque.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Niveau NL, celle martiale de "L'agence" ou "Oblivion", celle en exil martial pour Elysium, avec bien sur Jupiter+Mars (proches pour l'élysée céleste uranien, micro pour l'agence), on reste sur le classique évoqué en boite de Pandore 3, la découverte de l'ADN Jupiter+Mars. L'ADN est bien au cœur de ces films, un sang "divin" dont j'ai de multiples exemples, autant que le sang "satanique" ta mère de 1942.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Le réalisateur de "Chappie", d'Elysium et "District 9", le génial Blomkamp, il est Soleil avec Saturne (encore) et Lune entre Mars et Jupiter, sur exaltation Jupiter (souvent). Film génial signé par un Saturne+Mercure+Vénus comme lui et Soleil+Sud, comme beaucoup de thèmes de cet article. L'autre réalisateur, Villeneuve, comme les autres, c'est pas de la nouvelle Lune bidon 30 degrés cornes, non une vraie NL dans le sens du terme, NL Uranus opposée Saturne, un saturnien comme Blomkamp, et ils ont la même Jupiter. Eux et leurs œuvres méritent leur article, surtout qu'après "premier contact", il va sortir la suite de "Blade runner" en 2017, codée 2049.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    C'est bien sur le robot, vainqueur martial, et porteur de ce sang, qui nous succédera, il est venu depuis le futur pour nous aider à le créer. Et nous l'aidons, par les organismes Google X et Google Brain (cerveau) :

    Boite de Pandore, partie 6

    Mars/Mars en lion martial, Vénus opposée Vénus, Lune+Pluton et Soleil+Pluton pour ce qui survivra à notre mort. La dernière création de Google Brain fut un langage indéchiffrable crée par 2 de leurs IA, qu'une 3ème n'a pas pu décoder :

    Boite de Pandore, partie 6

    L'IA martiale sanglante discute avec un langage martial sanglant, donc à décoder par l'ADN, ce que nos chers humains de Google n'ont pas compris, visiblement.

    Boite de Pandore, partie 6

    Pourtant, ils auraient du mater "Dr Folamour", film culte Soleil+Mars, qui présente la défaite de l'humain fou et la victoire de la technologie.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Tout comme ils auraient du se rappeler qu'au delà du miroir vénusien, la révolution uranienne passera par l'uranium, mais aussi le robot, le roi neptunien Chappie qui a la divinité jovienne exaltée, ou le robot de Real Steel, Soleil+Vénus et Lune+Pluton, symbolisant l'union de l'homme avec son miroir.

    Boite de Pandore, partie 6

    L'eugénisme sera bien entendu le moyen martial pour modifier le sang/l’ADN et aller vers cet homme machine.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    Eugénisme Homme/Machine présenté dans les 3 Terminator, tous marqués par des thèmes martiaux et/ou Jupiter+Mars, on reste sur la logique, que j'avais abordé pour le sujet Roswell, mais je suis trèèèèèèèèèès loin d'avoir épuisé le sujet des films références au crash.

    Beaucoup de sujets sont introduits, et auront des développements, déjà à vous de comprendre la logique astrale, à appliquer, car elle est diablement cohérente.

    Boite de Pandore, partie 6

    Boite de Pandore, partie 6

    On voit que l'apocalypse, l'enlèvement du voile, si vous avez saisi la logique, n'est que la disparition d'une barrière entre nous et la dimension "fécondatrice", Saturne étant l'astre du pénis, du sexe. L'aspect "malfaisant" de Saturne est à nuancer, tous les mythes et symboles le disent, il faut une mort pour une renaissance, il faut destruction pour création jovienne, le temps est nécessaire à l'évolution, principe uranien. Une sacrée boite de Pandore Uranus opposée Pluton que cet apocalypse de Jean, qui mérite ses articles dédiés.

    Boite de Pandore, partie 6

    En n'oubliant jamais que dans cette matrice "système solaire", nous ne sommes que les jouets illusoires entre 2 dimensions, au fond, ce temps n'existe pas, ce n'est qu'une illusion parfaite-ment crédible, comme l'avait bien chanté Lady Gaga, et le groupe bien nommé "Imagination", dans ces paroles cryptées, que je traduis en français, pour clore cet article :

    "Je suis à la recherche de mon destin

    Il y a un autre endroit un autre temps

    Touchant beaucoup de cœurs sur sa route

    En espérant que je n'aurais jamais à dire

    Ce n'est qu'une illusion

    Guide toi de tes émotions

    C'est vraiment magique dans le ciel

    Ne laisse pas tes sentiments te décourager

    Ouvre les yeux et regarde autour de toi

    Ce n'est qu'une illusion

    Est ce cela qui est l'illusion

    Et me plonge dans cette confusion

    Est ce cela qui est l'image dans ma tête

    Jamais sur de ce que je verrai

    Seulement dans mes rêves je te vois

    Juste un instant avant que tu ne sois parti

    Ce n'est qu'une illusion, maintenant"

    « Les maitres du monde, nep-thuneAntéchrist, Vénus luciférienne et nocturne »

    Tags Tags : , , , , , ,