• Babylones modernes (Paris, New-York, Washington et cie)

    Quelles énergies relient ces cités ?

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington et cie)

    On retrouve la Lune en gémeaux, New-York s'inspire de la Lune/Nord pour créer la capitale du monde, du commerce et de la banque, régies par Mercure. D’où le Neptune/Nord pour NY en vierge, signe mercurien et d'exaltation de Mercure. Saturne/Uranus, c'est la ville ou les rêves se réalisent, malheureusement destructeurs. Soleil+Mercure pour NY, sur le Soleil de Rome, c'est la ville qui veut se faire aimer, qui se place du coté de Lucifer, la Vénus du matin en taureau. Grosses conjonctions en bélier pour Rome, normal c'était la capitale de l'ère du bélier, ère martiale et guerrière.

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Quand une ville veut toucher le point d'exaltation 33 et s'élever vers les cieux à la manière de la tour de Babel, elle tombe, cela a été le cas de Rome, qui tombera encore comme tombera NY.

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Washington, capitale maçonnique, respecte les énergies "tour de Babel" (fin de cancer, exil de Mars), avec Uranus/Uranus, Jupiter/Jupiter, Neptune/Neptune, Lune+Mars, dans les signes mercuriens, Washington en vierge et NY en gémeaux.

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Paris ne peut que suivre la destinée de NY avec ce Uranus/Saturne, cette fois en signe martial, et pour ne rien arranger, avec Pluton, la Lune sur Aldébaran et le Soleil en poissons n'arrangent rien, si cela en fait la ville symbole de l'ère des poissons, cela attirera les destructions futures comme du nectar attire les abeilles.

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Ville symbolisée par sa tour de Bab... euh Eiffel, Vénus/Vénus, axe des noeuds identique, Soleil sur Soleil/Lune, et la conjonction destructrice de Paris sur la Mars sanglante de la tour (oups).

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington et cie)

    Pourtant Paris avait essayé de copier Rome, avec l'axe des noeuds conjoint, Lune sur le Soleil de Rome, encore Vénus/Vénus, Uranus/Uranus...avec son Soleil sur la Saturne de Washington, cela ne pouvait aider. Tour et ville battue par les eaux de la constellation des poissons, contrairement à sa devise, elle sombrera (délire poissons, on croit éviter cela).

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington et cie)

    La fameuse City de Londres comporte des éléments que vous avez déjà vu

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Jupiter+Neptune, Soleil+Mercure. Cette chère Mercure, l'astre des gains, du commerce. La conjonction en fin de scorpion assure à la City de multiplier les 000000000 à partir de rien, puisque c'est le secteur alchimique par excellence, mercurien, que vous avez déjà remarqué dans mon article sur les gagnants de l'euromillions. Symbole de la finance mondiale, la City est marquée par Mars/Nœud sud en lion, et c'est justement quand des conjonctions entre Mars et les noeuds ont lieu sur le Soleil de la City, secteur martial (ah bon ?) entre vierge et balance, qu'ont eu lieu les plus gros krachs de l'histoire (voir mon article sur les krachs boursiers). La cité de la fin du monde, avec un Soleil/Mercure fin de vierge opposé à une Lune/Saturne fin de poissons, cela ne peut que mal finir pour les finances mondiales, dans les prochaines années, au vu des retours sur le thème de la ville.

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    3 villes liées par les astres, mourir ensemble. Je ne pouvais vous quitter sans ré-évoquer Astana (voir article dédié précédent).

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    Cette chère Astana, qui deviendra la capitale du monde à la place de la City avec Saturne en capricorne, n'aura hélas que peu d'années le pouvoir, le NOM ne sera qu'éphémère, il vous suffit de voir ce Saturne/Saturne. J'expliquerai plus avant cet échec à venir du NOM dans un autre article, ne brulons pas les étapes.

    Babylones modernes (Paris, New-York, Washington, Rome, Londres)

    « Arabie Saoudite/Qatar/Famille Bush, tous unis avec l'élite sidéraleTueries aux USA, sous le signe du scorpion ? »

    Tags Tags : , , , , , , ,